1 THESSALONICIENS 4 : 01 À 18 *** + 1 Thessalonians 4 : 01 to 18 + NOTES : JOHN MACARTHUR

01/03/2016 10:40

1 THESSALONICIENS 4 : 01 À 18 *** +
 

1 ¶  Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès.

plaire à Dieu. Cf. #1Th 2:4, #1Th 2:15 ; #2Co 5:9 ; #Ep 5:10, #Ep 5:17 ; #Col 1:10 ; #Hé 11:6 ; #Hé 13:15-16 ; #1Jn 3:22. Cela est possible par l’obéissance à la Parole de Dieu (cf. verset #1Th 4:3).

au nom du Seigneur Jésus. Afin d’ajouter du poids à son propos, Paul en appelle ici au fait qu’il écrit cette lettre avec l’autorité de Christ lui-même (voir versets 2, 15; 5:27; #2Th 3:6, #2Th 3:12).

 

2  Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus.

3  Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ;

Ce que Dieu veut. La Parole de Dieu dans sa totalité contient la volonté de Dieu, laquelle comprend des affirmations et des interdictions. De manière plus spécifique, la volonté de Dieu inclut le salut (#1Ti 2:4), le sacrifice de soi (#Ro 12:1-2), la plénitude de l’Esprit (#Ep 5:18), la soumission (#1Pi 2:13-15), la souffrance (#1Pi 3:17), la satisfaction (#1Th 5:18), la persévérance (#Hé 10:36) et, particulièrement ici, la sanctification, qui désigne littéralement un état de séparation d’avec le péché, une mise à part pour la sainteté. Dans ce contexte, elle renvoie en particulier à une séparation d’avec l’impureté sexuelle et l’immoralité conforme aux instructions des versets 4-8.

 

4  c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté,

son corps. Littéralement « son propre vase ». Deux interprétations différentes ont été proposées quant à ce qui est ainsi désigné:

1° l’épouse (cf. #Ru 4:10 LXX; #1Pi 3:7) que l’on prend ou

2° le corps que l’on possède (cf. #2Co 4:7 ; #2Ti 2:21).

 

C’est cette dernière interprétation qui paraît la plus vraisemblable puisque:

1° dans #1Pi 3:7 le terme de vase n’est utilisé que dans un sens comparatif (un vase plus faible), de sorte qu’en soi il désigne l’humanité dans son ensemble, et non pas les femmes en particulier;

2° le fait d’être marié n’est pas une garantie de pureté sexuelle;

3° Paul contredirait l’enseignement qu’il a donné en #1Co 7 sur les avantages du célibat (cf. #1Th 7:8-9);

4° Paul ne s’adresserait ainsi qu’aux hommes et passerait sous silence la manière, pour les femmes, de rester pures.

C’est pourquoi, il est préférable de traduire « posséder son propre corps ». Cf. note sur #1Co 9:27.

 

5  sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;

les païens. Le terme est pris ici dans son sens spirituel et désigne les non-croyants en général, définis comme ceux « qui ne connaissent pas Dieu ».

 

6  c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté.

use envers son frère de fraude. D’après le contexte, qui reste inchangé tout au long des versets 1-8, cette expression renvoie à toutes les conséquences destructives  sociales et spirituelles - d’une activité sexuelle illégitime.

tire vengeance. Cela signifie que c’est Dieu qui rétribue de tels péchés (cf. #Col 3:4-7 ; #Hé 13: 4).

 

7  Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification.

appelés. L’« appel » de Dieu, dans les épîtres, ne désigne jamais un appel général, mais exclusivement l’appel efficace, qui a pour conséquence le salut. Il est en rapport avec la justification (cf. #Ro 8:30).

 

8  Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.

donné son Saint-Esprit. L’Esprit de Dieu est un don gratuit accordé à tous ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ pour leur salut. Cf. #Ac 2:38 ; #Ro 8:9 ; #1Co 3:16 ; #1Co 12:13 ; #2Co 6:16.

 

9 ¶  Pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres,

4:9-10

appris de Dieu à vous aimer. Ils étaient des croyants remplis d’amour grâce à Dieu lui-même (cf. #Ro 5:5 ; #1Jn 2:7-11 ; #1Jn 3:14 ; #1Jn 4:7-8, #1Jn 4:12) et à sa Parole (#Ps 119:97-102).

 

10  et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour,

11  et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé,

vivre tranquilles. C’est-à-dire ne présenter aucun problème social ou ne pas créer de conflits parmi des personnes elles-mêmes paisibles, mais rester en paix même au milieu des difficultés (cf. #1Pi 3:4). Paul allait aborder plus tard le problème de ceux qui ne s’occupaient pas de leurs propres affaires à Thessalonique (cf. #2Th 3:6-15).

travailler de vos propres mains. La société grecque considérait le travail manuel avec dédain, mais Paul en fait l’apologie.

 

12  en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne.

ceux du dehors. C’est-à-dire les non-chrétiens (cf. #1Co 5:2 ; #Col 4:5 ; #1Ti 3:7).

 

13 ¶  Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance.

ceux qui dorment (qui sont décédés). Littéralement « ceux qui dorment ». Le sommeil est un euphémisme courant dans le N.T. pour parler de la mort, à cause de l’apparence de la personne décédée. Il décrit l’état du corps mort, et non de l’âme (cf. #2Co 5:1-9 ; #Ph 1:23). Il est dit par exemple, que la fille de Jaïrus (#Mt 9:24), que Jésus avait ressuscitée des morts, dormait, ou qu’Etienne, qui fut lapidé jusqu’à la mort, s’endormit (#Ac 7:60 ; cf. #Jn 11:11 ; #1Co 7:39 ; #1Co 15: 6, #1Co 15: 18, #1Co 15: 51 ; #2P 3:4). Dans leur ignorance, les Thessaloniciens avaient conclu que ceux qui meurent manquent irrémédiablement le retour du Seigneur. La pensée de l’absence de leurs proches lors de cet événement des plus glorieux les plongeait dans une grande tristesse. C’était pour cette raison que le départ d’un être aimé causait autant d’angoisse à leur âme. Cependant, les chrétiens n’ont aucune raison d’être tristes lorsqu’un frère meurt, comme si le défunt subissait une perte irréparable.

4:13-18 Même si le ministère de Paul à Thessalonique avait été bref, il est évident que les gens croyaient en la réalité du retour de leur Sauveur et plaçaient leur espérance en lui (cf. #1Th 1:3, #1Th 1:9-10 ; #1Th 2:19 ; #1Th 5:1-2 ; #2Th 2:1, #2Th 2:5). Ils vivaient dans l’attente impatiente de ce moment. Le verset 13 (cf. #2Th 2:1-3) indique qu’ils étaient inquiets face à certains événements dont ils étaient témoins et qui, pensaient-ils, pouvaient remettre en cause leur participation à ce retour. Ils savaient qu’il représentait l’événement ultime dans l’histoire de la rédemption, et ils ne voulaient le manquer à aucun prix. Ils étaient surtout préoccupés par le sort des chrétiens décédés avant ce grand jour: allaient-ils y participer ou non? De toute évidence, ils considéraient le retour de Christ comme imminent; d’ailleurs, Paul avait laissé entendre que cet événement pouvait se produire de leur vivant. Les persécutions dont ils étaient l’objet augmentaient leur confusion. Ils pensaient, en effet, qu’ils devaient en être délivrés par le retour du Seigneur (cf. #1Th 3:3-4).

 

14  Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.

Dieu ramènera. De même que Jésus est mort et ressuscité, de même ceux qui meurent en croyant en lui se relèveront de la mort pour être emmenés au ciel avec le Seigneur. Ces passages décrivent l’enlèvement de l’Église, qui aura lieu lorsque Jésus reviendra pour rassembler et emmener au ciel tous ses rachetés, qu’ils soient morts depuis longtemps ou encore en vie.

 

15  Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.

la parole du Seigneur. Paul cite-t-il une parole de Jésus contenue dans les Évangiles? Non. Ils ne mentionnent nulle part un tel propos de sa part, ni même un propos similaire. La seule allusion explicite à l’enlèvement dans les Évangiles est #Jn 14:1-3. Certains pensent que Jésus a prononcé cette parole alors qu’il était encore sur la terre, et que les notions qu’elle exprimait ont été incluses dans des passages tels que #Mt 24:30-31 et #Jn 6:39-40 ; #Jn 11:25-26. Parmi les similitudes entre 1 Th et les Évangiles, on compte la trompette (#Mt 24: 31), la résurrection (#Jn 11:26) et la réunion de tous les élus (#Mt 24: 31). Cependant, ces quelques points communs s’effacent devant le grand nombre de différences entre ce passage et les paroles canoniques de Christ. Voici une comparaison de certains éléments entre #Mt 24:30-31 et ces versets 15-17:

1° dans Mt, le Fils de l’homme vient sur des nuées (mais voir #Mr 13: 26 ; #Lu 21: 27), alors que dans 1 Th elles accompagnent l’ascension des croyants;

2° dans le premier passage, ce sont les anges qui réunissent les croyants, tandis que dans le second Christ le fait personnellement;

3° dans Mt, la résurrection n’est pas mentionnée, alors que dans 1 Th elle est un thème principal;

4° Mt ne dit rien à propos de l’ordre de l’ascension, qui est la leçon principale de 1 Th. Paul pouvait-il penser à une affirmation de Jésus qui aurait été prononcée mais non écrite dans les Évangiles (#Ac 20: 35)? Certainement pas, et ce d’autant moins que, dans son enseignement, il présente l’enlèvement comme une vérité jusque-là cachée (#1Co 15: 51), un « mystère ».

Apparemment, les Thessaloniciens savaient tout sur le jugement qui aura lieu au jour du Seigneur (cf. #1Th 5:1-2), mais n’étaient pas très au clair sur l’événement qui le précédera, l’enlèvement de l’Église. Jusqu’à ce que Paul l’enseigne en tant que révélation qu’il avait reçue de Dieu, l’enlèvement était un secret, mentionné une seule fois par Jésus en #Jn 14:1-3. Paul apporta une révélation nouvelle de ce qui avait été auparavant un mystère non révélé.

nous les vivants, restés. C’est-à-dire les chrétiens en vie au moment de l’enlèvement, ceux qui seront sur cette terre pour voir le Seigneur revenir chercher les siens. Paul ne connaissait pas le moment choisi par Dieu, et il était prêt à le voir arriver de son vivant. Comme les chrétiens de la première génération, il croyait que l’enlèvement était proche (cf. #Ro 13: 11 ; #1Co 6:14 ; #1Co 10:11 ; #1Co 16: 22 ; #Ph 3:20-21 ; #1Ti 6:14 ; #Tit 2:13). Sa vie et ses paroles s’accordaient avec cette vision. Ceux qui seront en vie au moment de l’enlèvement suivront ceux qui seront morts et qui seront ressuscités en premier (v. #1Th 4:6).

 

16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

le Seigneur lui-même …  descendra. Cette parole accomplit la promesse de #Jn 14:1-3 (cf. #Ac 1:11). Jusqu’à cet événement, Jésus demeure au ciel (cf. #1Th 1:10 ; #Hé 1:1-3).

archange. Nous savons très peu de choses au sujet de l’organisation ou de la hiérarchie des anges (cf. #Col 1:17). Bien que Michel soit le seul mentionné avec le titre d’archange (#Jude 9), il semble qu’il y en ait plusieurs (#Da 10:13). C’est peut-être à la voix de l’archange Michel que tout débutera, puisqu’il est associé à la résurrection d’Israël en #Da 12:1-3 (sous le nom de Micaël). À ce moment-là (cf. #1Co 15: 52 « en un clin d’œil »), les morts ressusciteront. Ils ne manqueront pas l’enlèvement, mais ils en seront les premiers participants.

trompette de Dieu. Cf. #1Co 15: 52. Il ne s’agit pas de l’une des trompettes du jugement d’#Ap 8:1-11:2, mais d’un signal pareil à celui de la trompette d’#Ex 19:16-19, qui appela le peuple hors du camp pour rencontrer Dieu. Ce sera une trompette de libération (cf. #Sop 1:16 ; #Za 9:14).

 

17  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

enlevés. La première étape sera la résurrection des morts; leur esprit, qui était déjà auprès du Seigneur (#2Co 5:8 ; #Ph 1:23), rejoindra alors un nouveau corps. Ensuite, les chrétiens encore vivants seront enlevés (cf. #Jn 10:28 ; #Ac 8:39). Ce passage constitue, avec #Jn 14:1-3 et #1Co 15:51-52, le fondement biblique de la doctrine de l’enlèvement de l’Église. À lui seul, il ne permet pas de déterminer de manière concluante le moment précis de cet enlèvement. Cependant, il existe une divergence fondamentale entre des versets comme #Ap 3:10 ou #Jn 14: 3 et les passages qui traitent du retour de Christ proprement dit (#Mt 13:34-50 ; #Mt 24:29-44 ; #Ap 19:11-21) après sept ans de tribulation. Ces derniers parlent du jugement, qui n’est pas mentionné dans les autres passages. La conclusion la plus logique est que l’enlèvement ne se produira pas au moment du retour de Christ pour le jugement. Il sera « prétribulationiste », c’est-à-dire qu’il aura lieu avant que la colère de Dieu n’éclate (#Ap 6:1-9:2). Il comprend une transformation complète (cf. #1Co 15:51-52 ; #Ph 3:20-21) et une union sans fin avec le Seigneur Jésus-Christ.

 

18  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

Consolez-vous. L’objectif principal de ce passage n’est pas de présenter un calendrier prophétique, mais plutôt d’encourager les chrétiens dont les proches sont décédés. Ce réconfort est fondé sur les affirmations suivantes:

1° les morts ressusciteront et prendront part au retour du Seigneur;

2° lors du retour de Christ, les croyants encore vivants seront unis pour toujours avec leurs bien-aimés;

3° ils seront tous avec le Seigneur pour l’éternité (v. #1Th 4:17).

 

 

1 Thessalonians 4 : 01 to 18 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Finally, brethren, as you learned from us how you ought to walk and to please God, and that's what you do, we pray and beseech you in the Lord Jesus to walk this towards progress in progress.

please God. See # 1 Thessalonians 2: 4, # 1 Thessalonians 2:15; # 2 Corinthians 5: 9; #EP 5:10 #EP 5:17; #Col 1:10; # Heb 11: 6; # Heb 13: 15-16; # 1 John 3:22. This is possible through obedience to the Word of God (cf. verse # 1 Thessalonians 4: 3).

the name of the Lord Jesus. To add weight to his argument, Paul appeals here to the fact that he wrote this letter with the authority of Christ himself (see verses 2, 15; 5:27; 2 Thessalonians 3 # 6, # 2Th 3:12).

 

2 For you know what commandments we gave you by the Lord Jesus.

3 What God wants is your sanctification; is that you abstain from fornication;

What God wants. The Word of God in its entirety contains the will of God, which includes affirmations and prohibitions. More specifically, God's will includes the hi (# 1 Tim 2: 4), self-sacrifice (#Ro 12: 1-2), the fullness of the Spirit (#EP 5:18), submission (# 1 Peter 2: 13-15), suffering (# 1 Peter 3:17), satisfaction (# 1 Thessalonians 5:18), perseverance (# Heb 10:36), and especially here, sanctification, which literally means a state of separation from sin, a setting apart for holiness. In this context, it refers in particular to separation from sexual impurity and immorality as intended in verses 4-8.

 

4 is that each of you know how to possess his vessel in sanctification and honor,

his body. Literally "his own vessel." Two different interpretations have been proposed as to what is designated as:

1 wife (cf. #Ru 4:10 LXX; # 1 Peter 3: 7) that we take or

2. the body we have (see # 2 Corinthians 4: 7; # 2Ti 2:21).

 

This latter interpretation seems more likely because:

# 1 in 1 Peter 3: 7 the term vessel is used only in a comparative sense (the weaker vessel), so that in itself it means the whole of humanity, not women in particular ;

2 being married is not a guarantee of sexual purity;

3. Paul contradict the teaching he gave # 1 Corinthians 7 about the benefits of celibacy (cf. 1 Thes # 7: 8-9);

4. Paul would address and men and pass over in silence the way for women to stay pure.

Therefore, it is better to translate "own his own body." See note on # 1 Corinthians 9:27.

 

5 without indulge in passionate lust like the heathen, who do not know God;

the Gentiles. The term is used here in its spiritual sense and refers to unbelievers in general, defined as those "who do not know God."

 

6 is that no one should wrong his brother of fraud and greed in business, because the Lord is the avenger of all these things, as you have said and testified.

wrong his brother's fraud. From the context, which remains unchanged throughout verses 1-8, the term refers to all social and spiritual destructive consequences - an illegitimate sexual activity.

avenger. This means that it is God who rewards such sins (cf. #Col 3: 4-7; # Heb 13: 4).

 

7 For God hath not called us unto uncleanness, but unto holiness.

called. The "call" of God, in the epistles, never refers to a general call, but only effective appeal, which results in salvation. It is related to the justification (see #Ro 8:30).

 

8 Therefore he who rejects this instruction does not reject man but God, who gives you his Holy Spirit.

given his Holy Spirit. The Spirit of God is a free gift given to all who believe in the Lord Jesus Christ for salvation. #AC Cf. 2:38; #Ro 8: 9; # 1 Cor 3:16; # 1Cor 12:13; # 2Co 6:16.

 

¶ 9 As to brotherly love, you do not need that one write; because you yourselves are taught by God to love each other,

4: 9-10

taught by God to love you. They were believers filled with love by God himself (cf. #Ro 5: 5; # 1 John 2: 7-11; 1 John 3:14 #; # 1 John 4: 7-8, # 1 John 4:12 ) and his Word (#PS 119: 97-102).

 

10 and it's also what you do love all the brothers in all Macedonia. But we exhort you, brethren, to abound still more in this love,

11 and to your honor to be quiet, and to mind your own business and work with your hands, as we have recommended,

live alone. That is to say, to have no social problem or not to create conflicts among people calm themselves, but remain at peace even amid difficulties (see # 1 Peter 3: 4). Paul would later address the problem of those who do not care of their own affairs in Thessaloniki (see # 2 Thessalonians 3: 6-15).

work with your own hands. Greek society considered manual labor with disdain, but Paul made the apology.

 

12 That ye may walk honestly toward them that are without, and that you do not need anyone.

those outside. That is to say non-Christians (cf. 1 Cor # 5: 2; #Col 4: 5; # 1 Tim 3: 7).

 

¶ 13 We do not, brethren, that you be ignorant about those who are asleep, that you may not grieve as others do who have no hope.

those who sleep (who died). Literally "those who sleep." Sleep is a common euphemism in N.T. to talk about death, because of the appearance of the deceased. It describes the state of the dead body, not the soul (cf. 2 Cor # 5: 1-9; #Ph 1:23). It is said for example, that the daughter of Jairus (#Mt 9:24), Jesus had raised from the dead, asleep, or Stephen, who was stoned to death, fell asleep (#AC 7: 60; cf. #Jn 11:11; 1 Cor 7:39 #; # 1 Corinthians 15: 6, # 1 Cor 15: 18 # 1 Cor 15: 51; # 2 Pet 3: 4). In their ignorance, the Thessalonians had concluded that those who die hopelessly missing the Lord's return. The thought of the absence of their loved ones at this event more glorious plunged into great sorrow. It was for this reason that the departure of a loved one caused much anguish in their soul. However, Christians have no reason to be sad when a brother dies, as if the deceased suffered an irreparable loss.

4: 13-18 Although Paul's ministry in Thessalonica had been brief, it is clear that people believed in the reality of the return of their Savior and placed their hope in him (see # 1 Thessalonians 1: 3, # 1 Thessalonians 1 : 9-10; 1 Thessalonians 2:19 #; # 1 Thessalonians 5: 1-2; 2 Thess 2 # 1, # 2 Thess 2: 5). They lived in impatient waiting for this moment. Verse 13 (see # 2 Thess 2: 1-3) indicates that they were worried about some events they witnessed and which, they thought, could undermine their participation in this return. They knew he was the ultimate event in the history of redemption, and they would miss at any price. They were especially concerned about the fate of Christians who died before the big day: they were going to participate or not? Obviously they considered Christ's return as imminent; Moreover, Paul had suggested that this event could happen in their lifetime. The persecution they were subjected increased their confusion. They thought, indeed, that they were to be delivered by the Lord's return (see # 1 Thessalonians 3: 3-4).

 

14 For if we believe that Jesus died and rose again and so we believe that God will bring with Jesus and with Jesus those who have died.

God will bring. Just as Jesus died and rose again, even those who die believing in Him shall rise from the dead to be taken to heaven with the Lord. These passages describe the rapture of the Church, which will take place when Jesus returns to gather and take them to heaven all redeemed, either long dead or alive.

 

15 For this is what we declare to you by the word of God we are alive and remain unto the coming of the Lord shall not prevent them which are asleep.

the word of the Lord. Paul he quotes a saying of Jesus contained in the Gospels? No. They do not mention anywhere about such a turn, or even about a similar. The only explicit reference to the kidnapping in the Gospels is #Jn 14: 1-3. Some think that Jesus spoke these words while he was still on earth, and that the concepts that it expressed were included in such passages as #Mt 24: 30-31 and #Jn 6: 39-40; #Jn 11: 25-26. Among the similarities between Th 1 and the Gospels, there are trumpet (#Mt 24: 31), Resurrection (#Jn 11:26) and the meeting of all elected (#Mt 24: 31). However, these few common points are eclipsed by the large number of differences between this passage and the canonical words of Christ. Here is a comparison of some elements #Mt between 24: 30-31 and the verses 15-17:

1 Mt in the Son of man coming in the clouds (but see #Mr 13: 26; #Lu 21: 27), while in 1 Thessalonians they accompany the ascent of believers;

2 in the first passage, are the angels that bring the believers, while the second is the Christ personally;

3 Mt in the resurrection is not mentioned, whereas in 1 Th is a major issue;

4. Matt said nothing about the order of ascension, which is the main lesson of 1 Th. Paul could he think of Jesus' statement that would have been pronounced but not written in the Gospels (20 #AC : 35)? Certainly not, and especially since, in his teaching, he presents the kidnapping as a truth hitherto hidden (# 1 Cor 15: 51), a "mystery".

Apparently the Thessalonians knew all about the judgment that will take place the day of the Lord (see # 1 Thessalonians 5: 1-2), but were not very clear about the events leading up the the removal of Church. Until Paul taught as a revelation he received from God, kidnapping was a secret, once mentioned by Jesus in #Jn 14: 1-3. Paul brought a new revelation of what had previously been an unrevealed mystery.

we are alive and remain. That is to say, Christians alive at the time of the kidnapping, those who are on earth to see the Lord's return for His own. Paul did not know the time chosen by God, and he was ready to see happen in his lifetime. Like the Christians of the first generation, he believed that the abduction was close (cf. #Ro 13: 11; 1 Corinthians 6:14 #; # 1 Corinthians 10:11; # 1 Cor 16: 22; #Ph 3: 20-21 ; # 1 Tim 6:14; #Tit 2:13). His life and his words were consistent with that vision. Those who will be alive at the time of removal will follow those who are dead and who will be resurrected first (v # 1 Thes. 4: 6).

 

16 For the Lord himself with a shout, with the voice of an archangel, and with the trump of God, descend from heaven and the dead in Christ shall rise first.

the Lord himself shall descend .... This word carries the promise of #Jn 14: 1-3 (cf. #AC 1:11). Until this event, Jesus dwells in heaven (see # 1 Thessalonians 1:10 Hey # 1: 1-3).

archangel. We know very little about the organization or the hierarchy of angels (cf. #Col 1:17). Although Michael is only mentioned with the title of archangel (#Jude 9), there appears to be several (#Da 10:13). It may be the voice of the Archangel Michael that everything will start, since it is associated with the resurrection of Israel in #Da 12: 1-3 (under the name of Michael). At that time (see # 1 Corinthians 15: 52 "in a wink"), resurrected the dead. They will want the abduction, but they will be the primary participants.

trumpet of God. See # 1 Corinthians 15: 52. This is not one of the trumpets of the judgment of # Rev 8: 1-11: 2, but a similar signal to that of the trumpet of Ex # 19 : 16-19, which called the people out of the camp to meet God. It will be a release of trumpet (cf. #Sop 1:16; #Za 9:14).

 

17 Then we which are alive and remain will be caught up together with them in the clouds to meet the Lord in the air: and so shall we ever be with the Lord.

removed. The first step will be the resurrection of the dead; their minds, already present with the Lord (# 2 Corinthians 5: 8; #Ph 1:23), then join a new body. Then, still living Christians will be removed (see #Jn 10:28; #AC 8:39). This passage is, with #Jn 14: 1-3 and # 1 Corinthians 15: 51-52, the biblical basis for the doctrine of the Rapture of the Church. By itself, it does not determine conclusively the precise time of the abduction. However, there is a fundamental difference between verses like 3:10 or #Ap #Jn 14: 3 and the passages that deal with the return of Christ itself (#Mt 13: 34-50; #Mt 24: 29-44; #Ap 19: 11-21) after seven years of tribulation. These speak of judgment, which is not mentioned in other passages. The most logical conclusion is that the rapture will not occur at the time of Christ's return for judgment. It will be "prétribulationiste", that is to say, it will take place before the wrath of God breaks out (#Ap 6: 1-9: 2). It includes a complete transformation (see # 1 Corinthians 15: 51-52; #Ph 3: 20-21) and an endless union with the Lord Jesus Christ.

 

18 Wherefore comfort one another with these words.

Console yourself. The main objective of this passage is not to present a prophetic calendar, but rather to encourage Christians whose relatives died. This comfort is based on the following statements:

1 the dead will rise and take part in the return of the Lord;

2 ° during the return of Christ, the surviving believers will be united forever with their loved ones;

3. They will all be with the Lord forever (v. # 1 Thessalonians 4:17).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/