Yaazaniahou Jaazania Yazania Yaazanya Yaazanyahou Jézania Yezaniahou Yezanyahu Yezanyahou

14/11/2013 17:12

Yaazaniahou ; Jaazania (SEGOND) ; Yazania (Français Courant) ; Yaazanya (JÉRUSALEM) ; Yaazanyahou (T.O.B.) ; Jézania ; Yezaniahou (SEGOND) ; Yezanyahu (JÉRUSALEM) ; Yezanyahou (T.O.B.). : L’Éternel écoute.

1. Chef de bandes, fils de Hochaya, Maakathien (#2R 25:23 ; #Jér 40:7,8; 42:1). Il vint, avec ses hommes, rendre hommage à Guedalia, que Neboukadnetsar avait nommé gouverneur de Juda, après la prise de Jérusalem. Yaazaniahou ne trempa pas dans le meurtre de Guedalia, commis plus tard. Il fit, semble-t-il, de grands efforts pour s’emparer des criminels et les livrer à la justice. Yaazaniahou se joignit à ceux qui supplièrent le prophète Jérémie d’implorer l’Éternel pour qu’il leur montrât s’il approuvait le projet du reste des Israélites, qui voulaient émigrer en Égypte (#Jér 42). Il semble que dans #Jér 43:2 le nom d’Azaria est une altération de celui de Yezania.


      On a trouvé à Mitspa (voir Mitspa 5) un sceau d’onyx datant d’environ 600 avant Jésus-Christ et portant le nom de Yaazaniahou. L’inscription se traduit : « appartenant à Yaazaniahou » (première ligne) ; « serviteur de roi » (deuxième ligne). En dessous, on distingue une magnifique gravure d’un coq en plein combat. C’est la première représentation de cet oiseau trouvée en Palestine. Le sceau fut découvert dans une tombe. Parce que ce sceau fut trouvé à Mitspa (Tell en-Nasbeh), une ville associée dans #Jér 40; 42 à Yaazaniahou, il est fort probable que ce sceau ait appartenu au personnage mentionné par le prophète.

2. Rékabite, fils d’un certain Jérémie, lequel n’est pas le prophète de ce nom (#Jér 35:3).
3. Fils de Chaphân. Il fut l’un des instigateurs de l’idolâtrie au temps d’Ézéchiel (#Ez 8:11).
4. L’un des fils d’Azzour ; prince de Juda dont la mauvaise influence fut révélée à Ézéchiel par une vision (#Ez 11:1 ; cf. #Ez 8:1,3; 11:24)


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/