Yehiel Jehiel et Jehiéli Jekhiel et Jekhiéli

09/10/2013 16:43

Yehiel (Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.) ; Jehiel et Jehiéli (SEGOND, SYNODALE) ; Jekhiel et Jekhiéli (DARBY) : Dieu vit.

1. Lévite du second ordre ; il joua du luth lorsqu’on amena l’arche à Jérusalem ; plus tard, il fut musicien attitré du tabernacle (#1Ch 15:18,20; 16:5).
2. Lévite, de la famille de Guerchôn ; chef de la maison de Laedân sous le règne de David (#1Ch 23:8). Il fonda une maison patriarcale, nommée, d’après lui, maison de Yehiel (#1Ch 26:21,22).
3. Fils de Hakmoni, sous le règne de David (#1Ch 27:32).
4. Fils de Josaphat ; son père lui avait donné l’une des villes fortes de Juda ; Yoram, son frère, tua Yehiel et ses autres frères (#2Ch 21:2-4).
5. Lévite de la famille de Qehath, de la maison du chantre Hémân (#2Ch 29:14). Il prêta son concours à Ézéchias lors de la réforme religieux ; peut-être est-ce le même personnage qui, sous le règne de ce roi, assista l’intendant des trésors du Temple (#2Ch 31:13).
6. L’un des chefs du Temple lors de la réforme religieux du roi Josias (#2Ch 35:8).
7. Père d’Abdias, lequel était contemporain d’Esdras (#Esd 8:9).
8. Fils d’Élam et père de Chekanya, qui était contemporain d’Esdras (#Esd 10:2). Peut-être est-ce ce Yehiel-là qu’Esdras persuada de renvoyer sa femme étrangère (#Esd 10:26).
9. Prêtre de la classe de Harim ; Esdras le convainquit qu’il devait répudier sa femme étrangère (#Esd 10:21).


      Pour d’autres personnages, dont le nom s’écrit parfois comme dans cette rubrique, voir Yeïel ; Yeouel.

Copyright Editions Emmaüs

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/