LES MIRACLES DE JÉSUS PURIFICATION DE DIX LÉPREUX 30 DE 37

29/10/2015 13:51

30 DE 37 LES MIRACLES DE JÉSUS

PURIFICATION DE DIX LÉPREUX



LUC 17 : 11

11 ¶ Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée.

se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. Luc n’explique pas pourquoi Jésus effectua ce détour, mais une comparaison des Évangiles fournit quelques indications; on peut en déduire que du temps s’était écoulé entre le v. 10 et le v. 11. La résurrection de Lazare à Béthanie, près de Jérusalem (#Jn 11), semble s’insérer dans cette période. #Jn 11:54 affirme qu’après la résurrection de Lazare, et dans le but d’échapper aux autorités qui cherchaient à le tuer, Christ se retira dans « une ville appelée Ephraïm », située au nord de Jérusalem et près de la frontière avec la Samarie. De là, il voyagea apparemment une fois de plus vers le nord, à travers la Samarie et la Galilée, peut-être dans le but de retrouver des amis et des membres de sa famille, venus de Galilée, qui faisaient un pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Il serait ensuite allé vers le sud en empruntant la route habituelle, qui le conduirait à Jérusalem en passant par Jéricho (#Lu 18: 35).


12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance,

lépreux. Ces hommes rituellement impurs étaient condamnés à vivre en dehors du village (#Lé 13: 46 ; #No 5:2-3). Selon la loi, ils devaient se tenir à distance, c’est pourquoi ils s’adressent à Christ en criant.


13 (17-12) ils élevèrent la voix, et dirent : (17-13) Jésus, maître, aie pitié de nous !

aie pitié de nous. Cf. #Lu 16: 24 ; #Lu 18:38-39 ; #Mt 9:27 ; #Mt 15: 22 ; #Mt 17: 15 ; #Mt 20: 31 ; #Mr 10:47-48. C’était la requête habituelle émanant de ceux qui désiraient être guéris.


14 Dès qu’il les eut vus, il leur dit : Allez-vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris.

vous montrer aux sacrificateurs. Pour que ceux-ci les déclarent purs (#Lé 13:2-3 ; #Lé 14:2-32).

 

pendant qu’ils y allaient. La guérison est soudaine et immédiatement visible, mais elle ne se produit qu’une fois qu’ils ont obéi à son ordre.


15 L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix.

 

L’un d’eux …  revint. Sa réaction rappelle celle de Naaman (#2R 5:15). Les autres, dans leur hâte d’être déclarés purs et de reprendre leur vie et leur place normale dans la société, continuent certainement leur route vers les sacrificateurs et oublient d’exprimer leur reconnaissance.


16 Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain.

C’était un Samaritain. Le fait que Jésus envoya les lépreux vers les sacrificateurs permet de supposer qu’ils étaient juifs. Ce Samaritain avait été autorisé à se joindre à eux lorsqu’ils étaient tous rituellement impurs, mais une fois guéris, ils ne manifestèrent pas la même gratitude que lui.


17 Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres, où sont-ils ?
18 Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ?

cet étranger. De toute évidence, Jésus considérait les Samaritains à l’égal des autres non-Juifs.


19 Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé.

t’a sauvé. Cf. #Mt 9:22.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/