30 L`ANTICHRIST FERA LA GUERRE AUX SAINTS

12/03/2016 11:57

30  L`ANTICHRIST FERA LA GUERRE AUX SAINTS

 

 

DANIEL 7 : 25 à 26 + Note de John Macarthur.

 

  25  Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps.

un temps, des temps, et la moitié d’un temps. Cela évoque évidemment les trois ans et demi qui représentent la deuxième moitié des sept années de pouvoir de l’Antéchrist (cf. #Da 9:27) et qui précéderont la seconde venue de Christ, « pierre » du jugement (#Da 2:35, #Da 2:45) et glorieux « fils de l’homme » (#Da 7:13-14). Cf. #Ap 11:2-3 ; #Ap 12:14 ; #Ap 13: 5 pour la même période.

Autres notes

Dans cette seconde partie de 3 ½ ans, l`Église n`est plus là. Elle aura déjà été enlevée il y a quelques années.

 

26  Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais.

le jugement. Il mettra un terme au règne de l’Antéchrist et les détruira, lui et son Empire, pour les jeter dans un enfer éternel où ils seront conscients (#Ap 19: 20 ; #Ap 20: 10).

 

 

Autres notes

(#Da 7:25) Quant aux prétentions arrogantes des papes, à leurs impiétés et à leurs blasphèmes, l’histoire nous les atteste avec surabondance, quel que soit l’historien. Le pape se fait adorer et il estime sa parole égale, si ce n’est même supérieure, à la Parole de Dieu. Sous les inspirations de ce pouvoir antichrétien ou à son ordre, le sang des fidèles serviteurs de Jésus-Christ a été répandu par flots. Il a métamorphosé en un culte idolâtre le culte spirituel de l’Évangile, et substitué à l’efficace de la mort du Sauveur celle des œuvres humaines et les folies de la superstition. Mais cette puissance des ténèbres n’aura qu’une existence limitée. Un temps, deux temps et la moitié d’un temps, par où l’on entend généralement trois années prophétiques et demie, ou trois fois et demi 360 jours, chaque jour comptant pour une année réelle : telle sera, pense-t-on, la durée de son empire. Alors, cet empire sera détruit par l’avènement même du règne de notre Sauveur et de la gloire de ses saints, c’est-à-dire que les systèmes antichrétiens qui auront eu jusque-là l’empire du monde devront céder le trône et le sceptre au, pur système de l’Évangile. Voilà les consolantes assurances que nous donne l’infaillible Parole de notre Dieu. Que si l’on voulait entendre par les trois temps et demi, trois ans et demi comme on les compte dans l’usage ordinaire, il en résulterait que la petite corne n’a pas encore été manifestée, et que le pouvoir papal n’en aurait été qu’une première et incomplète apparition. C’est un système d’interprétation dont les événements seuls peuvent démontrer la vérité ou l’erreur.

 

Autres notes

25 Un temps, des temps et la moitié d’un temps. Ces paroles soulignent l’intensité de la persécution de la petite corne. La durée de la période désignée par le terme temps n’est pas spécifiée. Donc, nous ne pouvons garantir qu’elle soit exactement d’une année. L’expression elle-même est chronologiquement indéfinie, et pourtant sa signification est claire. La puissance de la petite corne apparaîtra pour un temps, puis pour des temps (version anglaise : « deux temps »). Cette expression symbolique nous laisse entendre que la puissance de la petite corne est comme doublée. D’ailleurs, on s’attendrait à ce que cette puissance aille grandissant et que le fait soit signalé par les mots « quatre temps », ce qui ferait un total de sept, symbolisant un triomphe complet du persécuteur. Au lieu de cela, cependant, Daniel ajoute : la moitié d’un temps. Ainsi apparaît la fin soudaine de la petite corne, amenée sans nul doute par le jugement divin et la venue du Seigneur qui revient du ciel. (Les huit passages suivants semblent tous se rapporter à la même période prophétique et à la durée du règne incontesté de la « petite corne » : un temps, des temps et la moitié d’un temps : #Da 7:25; 12:7 ; #Ap 12:14 ; la demi-« septaine » : #Da 9:27 ; quarante-deux mois : #Ap 11:2; 13:5 ; mille deux cent soixante jours : #Ap 11:3; 12:6. Ed.)

 

 

APOCALYPSE 13 : 5 - 9 + Note de John Macarthur

5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes ; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois.

il lui fut donné. Le Dieu souverain établira les limites à l’intérieur desquelles l’Antichrist sera autorisé à parler et à agir. Il lui permettra de proférer ses blasphèmes pour que la rage de Satan atteigne son comble pendant 3½ ans (v. #Ap 13: 5 ; #Ap 11:2-3 ; #Ap 12: 6, #Ap 13: 13).

quarante-deux mois. C’est-à-dire les 3½ dernières années  1260 jours - du « temps d’angoisse pour Jacob » (#Jér 30:7) et de la 70e « semaine » de Daniel (#Da 9:24-27), appelées la grande tribulation;  cf. #Da 7:25). Cette dernière moitié s’ouvre sur l’abomination de la désolation.

 

6  Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

son nom. Ce nom identifie Dieu et résume tous ses attributs (cf. #Ex 3:13-14).

son tabernacle. Symbole du ciel (cf. #Hé 9:23-24).

ceux qui habitent dans le ciel. C’est-à-dire les anges et les saints glorifiés qui se trouvent devant le trône de Dieu pour le servir jour et nuit.

 

7  Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

faire la guerre aux saints. L’Antichrist sera autorisé à massacrer les enfants de Dieu (cf. #Ap 6:9-11 ; #Ap 11:7 ; #Ap 12:17 ; #Ap 17: 6 ; #Da 7:23-25 ; #Da 8:25 ; #Da 9:27 ; #Da 11:38 ; #Da 12:10 ; #Mt 24:16-22).

 

8  Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

livre de vie. Un registre divin contient les noms de tous ceux qui ont été choisis par Dieu pour le salut et qui, par conséquent, sont destinés à posséder la vie éternelle (#Ap 13: 8 ; #Ap 17: 8 ; #Ap 20: 12, #Ap 20: 15 ; #Ap 21: 27 ; #Ap 22: 19 ; cf. #Da 12:1 ; #Lu 10:20). Dieu n’effacera ces noms sous aucun prétexte, au contraire de ce que faisaient les dirigeants de certaines villes: ils effaçaient le nom des personnes jugées indésirables de leurs registres. https://www.chercherjesus-christ.com/news/le-livre-vie-de-lagneau-immole/

 

 

l’Agneau …  immolé. En mourant pour le salut de ceux qui ont été choisis par Dieu, le Seigneur Jésus accomplissait un plan prévu de toute éternité.

dès la fondation du monde. En parfait accord avec le plan éternel de Dieu lié à l’élection, plan conçu avant même la création du monde, la mort de Christ a définitivement scellé la rédemption des élus (cf. #Ac 2:23 ; #Ac 4:27-28). L’Antichrist ne pourra jamais leur enlever le salut. Le registre des élus ne sera jamais modifié, et ceux qui vivront sous le règne de l’Antichrist refuseront de l’adorer.

 

9  Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende !

Cf. #Ap 2:7, #Ap 2:11, #Ap 2:17, #Ap 2:29 ; #Ap 3:6, #Ap 3:13, #Ap 3:22. L’omission de l’expression « ce que l’Esprit dit aux Églises », présente dans les sept lettres aux Églises, est peut-être due au fait que celles-ci ont été enlevées.

 

 

Autres notes

5 Dieu n’accorda à cette bête que trois ans et demi pour exercer son pouvoir (voir #Ap 11:2; 12:6).

6-7 D’après la description donnée ici, la bête ressemblait fort à l’Empire romain du temps de Jean (voir #2Th 2:4). Les Romains ne croyaient pas en un Dieu unique ; ils adoraient leur empereur et leur panthéon, et persécutaient les chrétiens. Toute l’Europe occidentale, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient étaient sous la férule de l’Empire romain. C’est pourquoi Jean voit dans la bête l’image de l’Empire. Satan avait tenté un jour de donner à Jésus l’autorité sur tous les royaumes de la terre, mais Jésus avait refusé (#Mt 4:8-10). Nous voyons ici que le diable a finalement conféré cette autorité à la bête.

8 Seuls ceux qui croient en Christ refuseront d’adorer la bête ; leurs noms sont écrits sur le livre de vie de l’Agneau (#Ph 4:3 ; #Ap 3:5). Jean déclare ici que l’Agneau a été immolé dès la fondation du monde. Cela signifie que dès avant la création du monde, Dieu avait prévu de sauver l’humanité par la mort de Christ sur la croix. Nos noms ont été écrits dans ce livre avant la fondation du monde (#Ep 1:4).

 

Autres notes

5 La bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes est celle du pouvoir opposé à Dieu de #Da 7:8,20. Pour les quarante-deux mois, cf. 11.2,3 ; 12.14. Pendant ce temps, il est dit que la bête reçoit le pouvoir d’agir ; cf. #Da 8:12; 11:36. Il faut noter que si le dragon délègue à la bête son autorité sur la terre, c’est en réalité Dieu seul qui donne la permission de blasphémer et de répandre le mal, et qui contrôle la durée même de ce règne ; cf. aussi les versets 7,10,14,15. La souveraineté de Dieu n’apparaît jamais aussi clairement que pendant la domination de l’antichrist.

6 Cf. #2Th 2:4.

7 Cf. #Da 7:21.

8 À quoi ces mots dès la fondation du monde se réfèrent-ils ? À l’immolation de l’Agneau, comme dans Segond révisée, ou à l’inscription des saints dans le livre de vie, comme dans Darby et Bible de Jérusalem ? Les deux sens sont également justes. Pour le premier, cf. #1P 1:19,20 ; pour l’autre, #Eph 1:4. La plupart tournent la difficulté en citant 17.8, où un langage presque identique est employé, et associent l’expression avec les noms inscrits dans le livre de vie. Néanmoins, l’ordre des mots est décidément contre cette interprétation, sauf s’il est exact que le livre, tel que nous l’avons, est une traduction du manuscrit original de Jean.

 

1 THIMOTHÉE 6 : 12 + Note de John Macarthur

12  Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins.

Combats le bon combat de la foi. Le terme grec pour « combattre » était employé pour décrire les épreuves athlétiques et militaires. Remporter la victoire passe par une concentration, une discipline et des efforts extrêmes. Le « bon combat de la foi » désigne le combat spirituel contre le royaume des ténèbres et contre Satan, dans lequel tous les croyants sont nécessairement impliqués.

saisis la vie éternelle. Paul exhorte Timothée à comprendre pleinement la réalité des choses liées à la vie éternelle, afin de parvenir à vivre et à exercer son ministère dans la perspective de l’éternité et du paradis (cf. #Ph 3:20 ; #Col 3:2).

à laquelle tu as été appelé. Rappelle l’appel au salut efficace et souverain adressé par Dieu à Timothée.

belle confession. La déclaration publique de foi en Jésus-Christ qu’avait faite Timothée lors de son baptême et une nouvelle fois, sans doute, lors de sa consécration au ministère (#1Ti 4:14 ; #2Ti 1:6).

 

Autres notes

12 Combats le bon combat de la foi. Les chrétiens sont engagés dans une guerre spirituelle continue (voir #Ep 6:10-12 ; #2Ti 4:7). Ici, le mot foi désigne les enseignements de Christ, l’Évangile. Mais il peut également décrire notre foi personnelle que Satan s’efforce de détruire en insinuant le doute dans notre esprit. Dans notre combat contre Satan, la foi est l’une de nos armes principales (#Ep 6:16). Le doute est l’arme de Satan. Saisis la VIE ÉTERNELLE. Notre vie éternelle commence dès l’instant où nous croyons. Mais nous devons nous l’approprier par la foi. Le diable cherche à nous ravir notre vie éternelle ; si nous la saisissons fermement par la foi, il ne réussira pas dans son entreprise (voir #Jn 10:28-29).

       Timothée a été appelé à la vie éternelle quand il a fait sa belle confession, lors de son baptême.

Autres notes

#11-16 Il est mauvais que des hommes, et spécialement des hommes de Dieu, mettent leurs cœurs sur les choses de ce monde ; les hommes de Dieu doivent se réserver pour les choses de Dieu. Ils doivent être en conflit avec la corruption, les tentations, et les pouvoirs des ténèbres. La vie éternelle est la couronne proposée pour notre encouragement. Nous sommes appelés à nous appuyer fermement là-dessus. Les hommes riches doivent spécialement être informés de leurs devoirs, et de l’usage adéquat de leur richesse. Mais qui peut accomplir une pareille mission s’il n’est pas lui-même au-dessus de l’amour des choses que cette richesse peut acheter ? La venue de Christ est certaine, mais ce n’est pas notre problème que d’en connaître le temps. Les yeux des mortels ne peuvent pas supporter la luminosité de la gloire Divine. Personne ne peut l’approcher sauf par ce qui est rendu connu aux pécheurs par Christ, s’ils sont en Christ. La Divinité est ici adorée, sans distinction de Personnes, que ce soit le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit. Dieu nous est révélé seulement dans la nature humaine de Christ, et au travers de cette nature, comme le Fils unique du Père.

Autres notes

Non seulement Timothée doit fuir et poursuivre mais il doit aussi combattre. Ce mot ne signifie pas se battre sur un champ de bataille mais plutôt lutter, faire tous ses efforts dans une épreuve d’athlétisme. Le bon combat dont il est question, c’est la foi chrétienne et la course qui lui est associée. Timothée doit bien courir dans cette course. Il doit saisir la vie éternelle. Ceci ne signifie pas qu’il doit faire son possible pour obtenir le salut. Ce salut est déjà en sa possession. La pensée présente ici est qu’il doit exprimer et manifester quotidiennement la vie éternelle qu’il possède déjà.

Timothée avait été appelé à cette vie éternelle au moment de sa conversion. Il avait également fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins. Il y a peut-être ici une allusion à son baptême mais probablement aussi à la somme du témoignage qu’il a rendu au Seigneur Jésus-Christ.

Autres notes

12 b peut avoir trait à la consécration au ministère de Timothée.

12 b pourrait être une allusion au baptême de Timothée et la « belle confession » serait dans ce cas « la foi » ou vérité confessée à cette occasion ; le terme belle qualifie « la foi confessée », non la façon dont elle l’a été.

12 Dans ce verset, la différence des temps grecs fait de l’expression combats une action continue et de saisis un acte précis. 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/