35 HARMAGUÉDON, LA BATAILLE QUE CHRIST ARRÊTE

13/08/2016 16:05

35

  

HARMAGUÉDON,

LA BATAILLE QUE CHRIST ARRÊTE

 

 

Les démons rassemblent les nations pour le combat

 

APOCALYPSE 16 : 14 et 16  + Note de John Macarthur.

 

14  Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant…

 

prodiges. Il s’agit de signes surnaturels (cf. #Ap 13:12-15) visant à tromper les rois des nations (cf. #Ap 19: 20 ; #1R 22:20-23 ; #Mr 13: 22) et à les inciter à envahir la région d’Israël. Ils auront un tel impact qu’ils réussiront à convaincre les rois de se lancer dans cette aventure en dépit de leurs ulcères, de la sécheresse, de l’obscurité et de la chaleur.

 

rois de toute la terre. Il ne s’agit plus seulement de la confédération orientale; dorénavant c’est le monde entier qui se rassemble dans la région pour livrer la bataille finale, la plus grande de toutes (#Ps 2:2-3 ; #Joe 3:2-4 ; #Za 14:1-3).

 

combat du grand jour du Dieu tout-puissant. C’est-à-dire la bataille d’Harmaguédon (v. #Ap 16: 16). C’est la grande guerre livrée par Dieu et par Christ;  cf. #Joe 2:11 ; #Joe 3:2, #Joe 3:4). Elle prendra fin au moment de l’avènement de Christ (#Ap 19:17-20).

 

(voir les notes sur { "2Th 1:7"==>} lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra. Ce passage renvoie certainement à la révélation de Christ en tant que juge lors de son retour. La première étape de cette révélation aura lieu à la fin de la période de tribulation de sept ans (cf. #Mt 13:24-30, #Mt 13:36-43 ; #Mt 24:29-51 ; #Mt 25:31-46 ; #Ap 19:11-15). La révélation finale et universelle de Christ en tant que juge aura lieu devant le grand trône blanc du jugement, après son règne de mille ans sur la terre (#Ap 20:11-15). Des anges accompagnent Christ lors de son retour pour le jugement (cf. #Mt 13: 41, #Mt 13: 49 ; #Mt 24:30-31 ; #Mt 25:31 ; #Ap 14:14-15).

 

 

16  Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.

Harmaguédon. Nom hébreu pour le mont Meguiddo, à une centaine de km au nord de Jérusalem. La bataille fera rage dans les plaines avoisinantes, site de la victoire de Barak sur les Cananéens (#Jug 4) et de celle de Gédéon sur les Madianites (#Jug 7). Napoléon appela cette vallée le plus grand champ de bataille qu’il ait jamais vu. La bataille d’Harmaguédon, cependant, ne se limitera pas aux plaines de Meguiddo: elle englobera la région d’Israël tout entière.

(voir la note sur {"Ap 14:20"==>}). Dieu fera en sorte que ce bain de sang se déroule en dehors de Jérusalem, comme s’il voulait protéger la ville du carnage. #Za 14:1-5 dit clairement que Jérusalem sera attaquée, mais non détruite: elle sera épargnée pour la gloire du royaume, et un reste de croyants sera sauvé, car le Seigneur les défendra, eux et la ville, contre les assauts des nations. Ils s’échapperont par une vallée qu’il créera spécialement ce jour-là. Il mettra la touche finale à son jugement contre les nations et établira définitivement son royaume.

jusqu’aux mors des chevaux. La sévérité de ce massacre est indiquée par la description du niveau atteint par le sang de ceux qui seront tués pendant la bataille d’Harmaguédon: il montera à un niveau aussi haut (environ 1,20 m) que le mors des chevaux. Si la bataille a effectivement lieu près de la plaine centrale d’Israël, le volume du sang répandu pourrait facilement former des caniveaux de plus d’1,20 m à certains endroits. Cet événement est clairement décrit en #Ap 19:11-21. #Ez 39:8-16 décrit peut-être les opérations de nettoyage.

mille six cents stades. Un stade équivalait à environ 185 m. C’est la distance approximative entre Harmaguédon, au nord d’Israël, et Édom au sud. Cette grande bataille fera rage dans toute la région et débordera même un peu. (296,000 m.)

 

 

Christ libère son pays et son peuple choisi, Israël

 

Zacharie 12 : 2 et 3, 14 : 3 et 12

12 : 2  Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem.

 

coupe d’étourdissement. Jérusalem est décrite comme une grande coupe à laquelle les nations viennent, dans un sens figuré, boire avidement, pour se retrouver bientôt ivres et désorientées, constituant par conséquent une proie facile. Il s’agit d’une allusion au jugement divin, à la fin de la soixante-dixième semaine de Daniel, avec la bataille d’Harmaguédon et le rassemblement des nations contre Jérusalem (cf. #Ez 38:1-6, #Ez 38:14-16 ; #Da 11:40-44 ; #Ap 9:13-16 ; #Ap 14:20 ; #Ap 16:12-16).

 

3  En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.

 

seront meurtris. Jérusalem, comme si elle était une masse pesante, « écorchera » (littéralement) quiconque essaiera de l’emporter contre elle. Cela sera possible grâce à l’intervention divine (cf. vv. #Za 12:4-5).

 

14 : 3  L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille…

 

Pour empêcher l’éradication du reste d’Israël, le Seigneur interviendra personnellement et combattra les nations rassemblées. Tout comme il a lutté en faveur de son peuple par le passé, il assumera le rôle du guerrier-roi suprême. Jésus retournera littéralement sur le mont des Oliviers, situé à l’est de la vallée du Cédron, conformément à ce que les anges ont annoncé lors de son ascension (cf. #Ac 1:11). Un énorme bouleversement topographique (peut-être, un tremblement de terre) interviendra alors, selon un phénomène courant lorsque Dieu annonce sa venue pour le jugement (cf. #Mi 1:2-4 ; #Na 1:5 ; #Ap 16:18-21). La réaction des hommes est décrite en #Ap 6:15-17.

 

12  Voici la plaie dont l’Éternel frappera tous les peuples Qui auront combattu contre Jérusalem : Leur chair tombera en pourriture tandis qu’ils seront sur leurs pieds, Leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, Et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche.

 

Le prophète, une dernière fois, revient au jugement qui précédera le royaume. Dieu frappera les armées païennes rassemblées contre Israël (vv. #Za 14:1-3) en leur envoyant un fléau surnaturel similaire au jugement exercé contre l’armée assyrienne (#Esa 37:36) et en provoquant dans leurs rangs une telle panique que les soldats retourneront leurs armes les uns contre les autres (cf. #Jug 7:22 ; #1S 14:15-20 ; #2Ch 20:23), ce qui permettra à une moitié du peuple de s’échapper (vv. #Za 14:2, #Za 14:5). Dieu rendra son peuple capable de combattre (cf. #Esa 11:13-14). Puis il enverra un fléau qui touchera même les animaux, de sorte qu’ils ne pourront même plus être employés pour le combat ou la fuite. Tous les efforts seront réduits à néant, lorsque Dieu détruira finalement ces nations par l’intermédiaire du Messie (#Ap 19:11-16). 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/