40 PLUSIEURS VIENDRONT ET SÉDUIRONT BEAUCOUP DE GENS

23/03/2017 12:42

40

  

PLUSIEURS VIENDRONT

 ET

SÉDUIRONT BEAUCOUP DE GENS

 

Tout enseignement qui détourne du chemin étroit du pardon, de la purification et 

de la rédemption par le sang et la personne de Jésus-Christ est faux et trompeur.

 

Matthieu 24 : 4,5 et 11

4 ¶  Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

5  Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.

11  Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.

Le temps dans lequel nous vivons actuellement prendra fin après une longue période de guerres et de catastrophes naturelles. Le sachant, les croyants ne seront pas surpris par ces événements terribles ou la tromperie de ceux qui se prétendront le Messie. Notre période est caractérisée par la multiplication de mouvements et de gurus se réclamant de Dieu, mais qui en réalité ne sont que des contrefaçons plus ou moins bien faites. Dieu n’a pas donné à l’homme l’option de croire en rien, par contre il peut choisir l’objet de sa foi. Celui qui refuse le Christ sera forcément séduit par une fausse idéologie.

   La liste de malheurs que mentionne Jésus n’est pas spécifique à la fin des temps, mais concerne toute la période intérimaire depuis son départ jusqu’à son retour pour régner. Ces prédictions vont à contre-courant du message optimiste que nous entendons de la part des humanistes qui tentent de propager l’idée que grâce au progrès, en particulier dans les sciences et techniques, notre monde actuel ne cesse de s’améliorer et finira par établir le ciel sur la terre. Le Nouveau Testament et Jésus nous mettent en garde contre ce faux espoir. Je cite un passage :

 

Philippiens 3 : 18 et 19

18  Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant.

ennemis de la croix. Les propos de Paul impliquent que, sans se déclarer opposés à Christ, à son œuvre sur la croix ou au salut par grâce par le seul moyen de la foi, ces hommes ne poursuivaient pas l’objectif de la conformité à Christ dans leur comportement. Ils se contentaient apparemment de se prétendre amis de Christ et assumaient peut-être même des responsabilités dans l’Église.

je vous en ai souvent parlé. Visiblement, Paul avait déjà averti les Philippiens des dangers que représentaient les enseignements erronés, comme il l’avait fait auprès des Éphésiens (#Ac 20:28-30).

en pleurant. Paul avait eu la même réaction le jour où il avait prévenu de ce danger les anciens de l’Église d’Éphèse (#Ac 20: 31).

19  Leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

Matthieu 12 :44,45

Ces ennemis de la croix pouvaient être soit des Juifs (les judaïsants, v. 2), soit des païens libertins, précurseurs du gnosticisme, qui adoptaient une philosophie dualiste virant à l’antinomisme (position qui consiste à abandonner toute loi morale).

leur fin sera la perdition. Le mot grec pour « fin » renvoie à la destinée ultime d’une personne. Les judaïsants étaient promis à la damnation éternelle, puisqu’ils comptaient sur leurs propres bonnes œuvres pour gagner leur salut. Il en allait de même pour les païens libertins, qui commettaient l’erreur de s’appuyer sur leur intelligence humaine et de nier la puissance transformatrice de l’Évangile.

pour dieu leur ventre. Pourrait renvoyer aux œuvres charnelles des judaïsants, qui consistaient principalement dans leurs devoirs religieux, ou encore à leur attachement à des lois alimentaires, qu’ils croyaient indispensables au salut. Si ce sont les païens libertins qui sont ici visés, Paul leur reproche certainement leurs désirs sensuels et leurs appétits charnels. Comme toujours, les faux docteurs se trahissent par leur mauvaise attitude.

leur gloire …  leur honte. Les judaïsants se targuaient de leurs efforts personnels; or, leurs œuvres les plus remarquables n’avaient pas plus de valeur que des chiffons souillés ou du fumier (vv. #Ph 3:7-8 ; #Esa 64:5). Les païens libertins se vantaient de leurs péchés et prétextaient abusivement de la liberté laissée aux chrétiens pour justifier leur inconduite (#1Co 6:12).

choses de la terre. Les judaïsants ne se préoccupaient que des cérémonies, fêtes et sacrifices, de tout ce qui n’était que règles matérielles. Quant aux païens libertins, ils ne s’intéressaient qu’au monde et à ses attraits (cf. #Ja 4:4 ; #1Jn 2:15).

Le sang précieux de Christ rachète

1 Pierre 1 : 18, 19 et 21

18  sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,

19  mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache,

20  prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous,

21  qui par lui croyez en Dieu, lequel l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.

rachetés. Il s’agit de racheter celui qui est esclave en versant une somme, de libérer quelqu’un en payant une rançon. La rédemption était le terme technique désignant l’argent versé pour racheter un prisonnier de guerre. Ici, il désigne le prix payé pour acheter la liberté de celui qui est esclave du péché et se trouve sous la malédiction de la loi (c’est-à-dire la mort éternelle, cf. #Ga 3:13). Le prix payé au Dieu saint correspond au sang versé par son propre Fils (cf. #Ex 12:1-13 ; #Ex 15: 13 ; #Ps 78:35 ; #Ac 20: 28 ; #Ro 3:24 ; #Ga 4:4-5 ; #Ep 1:7 ; #Col 1:14 ; #Tit 2:14 ; #Hé 9:11-17).

prédestiné. Dans l’éternité passée, avant qu’Adam et Ève ne pèchent, Dieu avait prévu la rédemption des pécheurs par Jésus-Christ (cf. #Ac 2:23 ; #Ac 4:27-28 ; #2Ti 1:9).

à la fin des temps. La « fin des temps » correspond à l’ère messianique, la période entre la première venue de Christ et son retour (cf. #Ac 2:17 ; #1Ti 4:1 ; #1Jn 2:18).

lui a donné la gloire. Par l’ascension, Dieu a rendu à Christ la gloire dont celui-ci jouissait auprès de lui avant le commencement du monde (cf. #Lu 24:51-53 ; #Jn 17:4-5 ; #Ac 1:9-11 ; #Ph 2:9-11 ; #Hé 1:1-3 ; #Hé 2:9).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/