ACTES 10 : 01 À 48 *** + ACTS 10 : 01 à 48 NOTES : JOHN MACARTHUR

05/09/2015 08:43

ACTES 10 : 01 À 48 *** +

1 ¶  Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne.

centenier. L’un des soixante officiers d’une légion romaine, qui commandaient chacun une centaine d’hommes.

Un officier romain ayant sous ses ordres (cf. v. #Mt 8:9) une centaine d’hommes. Luc précise que le centenier fit appel à Jésus par le truchement des anciens des Juifs (#Lu 7:3-6) parce qu’il ne se sentait pas digne de s’adresser lui-même au Seigneur (v. #Mt 8:8 ; cf. #Lu 7:7). Matthieu ne mentionne pas d’intermédiaires.

cohorte dite italienne. Dix cohortes de six cents hommes chacune formaient une légion.

2  Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison ; il faisait beaucoup d’aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement.

craignait Dieu. Un terme technique employé par les Juifs pour parler des non-Juifs qui avaient abandonné leur religion païenne afin d’embrasser le culte du Dieu vivant. Ils suivaient les pratiques et l’éthique de l’A.T., sans devenir des prosélytes à part entière du judaïsme par la circoncision. Corneille allait recevoir la connaissance salvatrice de Dieu en Christ.

3  Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit : Corneille !

la neuvième heure. Trois heures de l’après-midi.

4  Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit : Qu’est-ce, Seigneur ? Et l’ange lui dit : Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu, et il s’en est souvenu.

il s’en est souvenu. Les prières, la dévotion, la foi et la bonté de Corneille constituaient une offrande de bonne odeur qui s’était élevée vers Dieu.

5  Envoie maintenant des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ;

6  il est logé chez un certain Simon, corroyeur, dont la maison est près de la mer.

7  Dès que l’ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs, et un soldat pieux d’entre ceux qui étaient attachés à sa personne ;

8  et, après leur avoir tout raconté, il les envoya à Joppé.

9 ¶  Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.

sur le toit …  pour prier. Les toits plats des maisons avaient servi à toutes sortes de cultes (#2R 23:12 ; #Jér 19: 13 ; #Jér 32:29).

sixième heure. C’est-à-dire midi.

10  Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.

11  Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre,

12  et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.

tous les quadrupèdes. C’est-à-dire des animaux purs et impurs. Afin de distinguer les Israélites de leurs voisins idolâtres, Dieu avait mis en place des restrictions alimentaires particulières en matière de consommation des animaux (cf. #Lé 11:25-26).

13  Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange.

tue et mange. En instaurant la nouvelle alliance et en appelant l’Église, Dieu avait mis fin aux restrictions alimentaires (cf. #Mr 7:19).

14  Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.

de souillé ni d’impur. C’est-à-dire impur par essence ou par accident.

15  Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.

Dieu a déclaré pur. Dieu avait fait bien plus qu’abolir les restrictions alimentaires de l’A.T.: à travers la mort de Christ qui s’était offert en sacrifice pour tous les hommes, il avait rendu possible l’unité de l’Église, unité entre les Juifs, symbolisés par les animaux purs, et les non-Juifs, représentés par les animaux impurs.

16  Cela arriva jusqu’à trois fois ; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.

 

17  Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant informés de la maison de Simon, se présentèrent à la porte,

18  et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre.

19 ¶  Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent ;

20  lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.

21  Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes : Voici, je suis celui que vous cherchez ; quel est le motif qui vous amène ?

22  Ils répondirent : Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d’entendre tes paroles.

averti par un saint ange. Cf. vv. #Ac 10:3-6.

23  Pierre donc les fit entrer, et les logea. Le lendemain, il se leva, et partit avec eux. Quelques-uns des frères de Joppé l’accompagnèrent.

les fit entrer. Les Juifs qui se respectaient n’invitaient pas chez eux de personnes étrangères à leur nation, et encore moins les soldats de l’armée romaine qu’ils haïssaient.

Quelques-uns des frères. Six croyants juifs (#Ac 11:12), désignés par l’expression « les fidèles circoncis » au v. 45.

24  Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait, et avait invité ses parents et ses amis intimes.

25  Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds et se prosterna.

26  Mais Pierre le releva, en disant : Lève-toi ; moi aussi, je suis un homme.

moi aussi, je suis un homme. Cf. #Ac 14:11-15 ; #Ap 22:8-9. Seul le Dieu trinitaire est digne de recevoir l’adoration.

27  Et conversant avec lui, il entra, et trouva beaucoup de personnes réunies.

28  Vous savez, leur dit-il, qu’il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d’entrer chez lui ; mais Dieu m’a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

il est défendu. Littéralement « sans règle ». Sa vie durant, Pierre avait scrupuleusement respecté les normes et les traditions juives. Son commentaire révèle qu’il acceptait les nouveaux principes selon lesquels les Juifs ne devaient plus considérer les non-Juifs comme impurs.

29  C’est pourquoi je n’ai pas eu d’objection à venir, puisque vous m’avez appelé ; je vous demande donc pour quel motif vous m’avez envoyé chercher.

30  Corneille dit : Il y a quatre jours, à cette heure-ci, je priais dans ma maison à la neuvième heure ; et voici, un homme vêtu d’un habit éclatant se présenta devant moi,

 

31  (10-30) et dit : (10-31) Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes aumônes.

32  Envoie donc à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ; il est logé dans la maison de Simon, corroyeur, près de la mer.

33  Aussitôt j’ai envoyé vers toi, et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu, pour entendre tout ce que le Seigneur t’a ordonné de nous dire.

34 ¶  Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes,

Dieu ne fait point de favoritisme. Ce principe est enseigné aussi bien dans l’A.T. (#De 10:17 ; #2Ch 19: 7 ; #Job 34:19) que dans le N.T. (#Ro 2:11 ; #Ro 3:29-30 ; #Ja 2:1). La réalité de cette vérité prenait une nouvelle dimension pour Pierre.

35  mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.

agréable. Ce mot grec désigne quelque chose qui reçoit une manifestation favorable du plaisir que Dieu éprouve à son égard.

36  Il a envoyé la parole aux fils d’Israël, en leur annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous.

annonçant la paix. Par sa mort sacrificielle, Christ a payé le prix du péché et ainsi établi la paix entre l’homme et Dieu.

37  Vous savez ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée, à la suite du baptême que Jean a prêché ;

baptême que Jean a prêché. Cf. #Ac 1:22 ; #Ac 13: 24 ; #Ac 18: 25 ; #Ac 19: 34

38  vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui.

comment Dieu a oint …  Jésus. Cf. #Ac 4:27. Allusion au début du ministère terrestre de Jésus (cf. #Mt 3:13-17 ; #Lu 3:21-22).

39  Nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l’ont tué, en le pendant au bois.

40  Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu’il apparût,

41  non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu’il fut ressuscité des morts.

aux témoins choisis. Après la résurrection, Jésus ne s’est montré qu’aux élus (cf. #1Co 15:5-8).

42  Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester que c’est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts.

43  Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

croit en lui. La foi en Christ est l’unique moyen d’être sauvé;  cf. #Jn 3:14-17 ; #Jn 6:69 ; #Ro 10:11: #Ga 3:22 ; #Ep 2:8-9).

 

44 ¶  Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.

45  Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.

les fidèles circoncis. Cf. #Ac 11:2. Les chrétiens d’origine juive.

46  Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. (10-47) Alors Pierre dit:

langues. Des langues connues et non des paroles extatiques. Ces langues que l’Esprit donna étaient un signe de jugement en raison de l’incrédulité d’Israël. Elles marquaient aussi l’ouverture du royaume de Dieu à toutes les nations, tout en soulignant le passage d’Israël à l’Église. Le parler en langues n’est mentionné qu’à deux autres reprises dans les Actes (#Ac 10:46 ; #Ac 19: 6).

Il est probable que, pour attester de la réalité de cet événement, les nouveaux croyants purent parler en langues, comme le firent auparavant ceux de la Pentecôte et, plus tard, les non-Juifs (#Ac 10:46) et les disciples de Jean (#Ac 19: 6). Au fur et à mesure que les Samaritains, les non-Juifs et les croyants de l’ancienne alliance s’ajoutaient à l’Église, l’unité de celle-ci devenait une évidence. Une nation (Israël) ne pouvait plus à elle seule demeurer le témoin de Dieu. Ce rôle était désormais confié à l’Église, composée de Juifs, de non-Juifs, de Samaritains métissés et de saints de l’A.T., qui devinrent tous les croyants du N.T. (#Ac 19:1-7). Afin de démontrer cette unité, il était primordial que l’inclusion de chaque nouveau groupe s’accompagne d’une certaine réplique de ce qui s’était produit à la Pentecôte avec les croyants juifs, notamment de la présence des apôtres et d’une indication manifeste, par le moyen du parler en langues, de la venue de l’Esprit (#Ac 2:5-12).

47  Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ?

48  Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux.


 

 ACTS 10 : 01 à 48 NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ There was in Caesarea a man named Cornelius, a centurion called the Italian cohort.

centurion. One of sixty officers of a Roman legion, each commanded a hundred men.

A Roman officer who under him (cf. v #Mt 8: 9.) A hundred men. Luke says that the centurion appealed to Jesus through the Jewish elders (#Lu 7: 3-6) because he did not feel worthy to address himself to the Lord (v #Mt. 8: 8; cf. #Lu 7: 7). Matthew does not mention intermediaries.

Italian said cohort. Ten cohorts of six hundred men each were a legion.

2 A devout man, and feared God with all his house; which gave much alms to the people, and prayed to God continually.

feared God. A technical used by Jews term for non-Jews who had abandoned their pagan religion to embrace the worship of the living God. They followed the practices and ethics of the AT, without becoming full-fledged proselytes of Judaism by circumcision. Cornelius would receive a saving knowledge of God in Christ.

3 About the ninth hour of the day, he clearly saw in a vision an angel of God coming in to him, and saying unto him, Cornelius!

the ninth hour. Three in the afternoon.

4 And when he looked on him, and astonished, he said, What is it, Lord? And the angel said unto him, Thy prayers and thine alms are come up before God, and he remembered it.

he remembered it. The prayers, devotion, faith and goodness of Cornelius constitute an offering of a sweet smell, which had risen to God.

5 Now send men to Joppa, and call for Simon who is called Peter;

6 He lodges with one Simon, a tanner, whose house is near the sea.

7 When the angel who spoke to him had gone, Cornelius called two of his servants and a devout soldier of those who were attached to his person;

8 and, after having told everything, he sent them to Joppa.

¶ 9 The next day as they were on their way, and they approached the city, Peter went up on the roof, about the sixth hour to pray.

... on the roof to pray. The flat roofs of the houses had been used to all kinds of cults (# 2R 11:12 p.m., # Jer 19: 13; Jer 32:29 #).

sixth hour. That is to say noon.

10 He became hungry and wanted to eat. While we prepared for him to eat, he fell into a trance.

11 He saw heaven opened and an object like a great sheet knit at the four corners that and let down to the earth,

12 Wherein were all the quadrupeds and reptiles of the earth and birds of the sky.

all quadrupeds. That is to say, clean and unclean animals. To distinguish the Israelites from their neighbors idolaters, God had set up special dietary restrictions on animal consumption (see # Lev 11: 25-26).

13 And a voice to him, Rise, Peter, kill and eat.

kill and eat. By establishing the new covenant and calling the Church, God ended the dietary restrictions (see #Mr 7:19).

14 But Peter said, No, Lord, for I have never eaten anything common or unclean.

profane or unclean. That is to say, in essence unclean or accident.

15 And the second time the voice was heard again to him, What God hath cleansed, that call not thou common.

God has cleansed. God had made more abolishing the dietary restrictions of the AT: through the death of Christ who offered himself as a sacrifice for all men, he had made possible the unity of the Church, unity among Jews , symbolized by the clean animals, and non-Jews, represented by the unclean animals.

16 This happened three times; and immediately after the vessel was taken up into heaven.

 

17 Now while Peter doubted in himself what to think of the meaning of the vision he had had, behold, the men sent by Cornelius had made inquiry for Simon's house, stood at the door,

18 and asked aloud if it was lodging there Simon called Peter.

19 ¶ While Peter thought on the vision, the Spirit said to him: Behold three men seek thee;

20 Arise, go down and go with them, doubting nothing: for I have sent them.

21 Peter went down and said to the men: Behold, I am the one you seek; what is the cause wherefore ye?

22 And they said, Cornelius the centurion, a just man, and fearing God, and all the nation of the Jews good report, was divinely instructed by a holy angel to invite you to his house and to hear words.

by a holy angel. Cf. vv. #AC 10: 3-6.

23 So he called them in and lodged them. The next day he got up and went with them. Some of the brothers from Joppa accompanied him.

ushered them. Jews who respected not invited home to people outside their nation, let alone the soldiers of the Roman army they hated.

Some of the brothers. Six Jewish believers (#AC 11:12), referred to as "the circumcision" in v. 45.

24 They reached Caesarea the following day. Cornelius was waiting for them, having called together his relatives and close friends.

25 When Peter entered, Cornelius went to meet him, fell at his feet and worshiped.

26 But Peter raised him up, saying, Arise; I too am a man.

I too am a man. #AC Cf. 14: 11-15; #Ap 22: 8-9. Only the Triune God is worthy of worship.

27 And as he talked with him, he went in and found many gathered together.

28 You know, he told them, that it is forbidden for a Jew to bond with a stranger or to visit him; but God has taught me to not call any man common or unclean.

it is forbidden. Literally "without rules". Throughout his life, Peter had scrupulously respected the standards and Jewish traditions. His comment reveals that he accepted the new principles that the Jews were no longer consider the Gentiles as unclean.

29 That's why I did not have to come objection, since you called me; I ask therefore for what intent you have sent for me.

30 Cornelius said, Four days ago, at this hour, I was praying in my house at the ninth hour; and, behold, a man wearing bright clothing stood before me,

 

31 (10-30) and says (10-31) Cornelius, thy prayer is heard, and God has remembered your alms.

32 Send therefore to Joppa, and call for Simon who is called Peter; he is lodged in the house of Simon, a tanner, by the sea.

33 Immediately therefore I sent to you, and you did well to come. Now therefore we are all present before God to hear everything the Lord has commanded you to say.

34 ¶ Then Peter opened his mouth and said, Of a truth I perceive that God is no respecter of persons,

God shows favoritism point. This principle is taught in both the AT (# Of 10:17; # 2Ch 19: 7; 34:19 #Job) than in the NT (#Ro 2:11; #Ro 3: 29-30; #Ja 2: 1). The reality of this truth took on a new dimension for Pierre.

35 but in every nation anyone who fears him and works righteousness is acceptable to him.

pleasant. This Greek word means something that receives a positive manifestation of the pleasure that God feels for him.

36 He sent word to the son of Israel, preaching peace by Jesus Christ, who is Lord of all.

preaching peace. By his sacrificial death, Christ paid the price of sin and thus established peace between man and God.

37 You know what happened throughout Judea, having begun from Galilee, after the baptism which John preached;

baptism which John preached. #AC Cf. 1:22; #AC 13: 24; #AC 18: 25; #AC 19: 34

38 How God anointed him with the Holy Spirit and power Jesus of Nazareth, who went about doing good and healing all that were oppressed of the devil; for God was with him.

How God anointed Jesus ....  See #AC 4:27. Referring to the beginning of Jesus' earthly ministry (cf. #Mt 3: 13-17; #Lu 3: 21-22).

39 We are witnesses of everything he did in the land of the Jews and in Jerusalem. They killed him by hanging him on a tree.

40 God raised him on the third day and allowed him to be revealed,

41 not to all the people, but unto witnesses chosen before God, even to us who ate and drank with him after he rose from the dead.

to witnesses chosen. After the resurrection, Jesus showed himself as elected (see # 1 Corinthians 15: 5-8).

42 And he commanded us to preach to the people and to testify that it is he which was ordained of God to judge the living and the dead.

43 All the prophets bear him witness that everyone who believes in him receives through his name remission of sins.

believes in him. Faith in Christ is the only way to be saved; cf. #Jn 3: 14-17; #Jn 6:69; #Ro 10:11: #Ga 3:22; #EP 2: 8-9).

 

44 ¶ While Peter yet spake these words, the Holy Ghost fell on all them that heard the word.

45 All the circumcised believers who came with Peter were amazed that the gift of the Holy Spirit had been poured out on the Gentiles.

The circumcised believers. #AC Cf. 11: 2. Christians of Jewish origin.

46 For they heard them speaking in tongues and glorifying God. (10-47) Then Peter said:

languages. Known and not ecstatic speech languages. These languages ​​as the Spirit gave were a sign of judgment because of unbelief of Israel. They also marked the opening of the kingdom of God to all nations, highlighting the passage of Israel to the Church. Speaking in tongues is mentioned only two other times in Acts (10:46 #AC; #AC 19: 6).

Probably, to attest to the reality of this event, the new believers could speak in tongues, as did those before Pentecost and, later, non-Jews (#AC 10:46) and disciples Jean (#AC 19: 6). Gradually, as the Samaritans, the Gentiles and the believers of the old covenant were added to the Church, unity of the latter became obvious. A nation (Israel) could not remain alone God's witness. This role was now entrusted to the Church, composed of Jews, Gentiles, Samaritans mixed race and saints of the Old Testament, which became all the NT believers (#AC 19: 1-7). To demonstrate this unity, it was essential that the inclusion of each new group is accompanied by a certain replica of what happened at Pentecost with Jewish believers, including the presence of the apostles and a clear indication by means of speaking in tongues, the coming of the Spirit (#AC 2: 5-12).

47 Can any man forbid water for baptizing these people who have received the Holy Spirit as well as we?

48 And he commanded them to be baptized in the name of the Lord. Then they asked him to stay a few days with them.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/