ACTES 12 : 01 À 25 *** + ACTS 12 : 01 à 25 NOTES : JOHN MACARTHUR

09/09/2015 09:20

ACTES 12 : 01 À 25 *** +

1 ¶  Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Église,

le roi Hérode. Hérode Agrippa Ier, qui régna de 37 à 44, était le petit-fils d’Hérode le Grand. Il avait contracté de nombreuses dettes à Rome et avait dû se réfugier en Israël. Fait prisonnier par l’empereur Tibère suite à quelques propos déplacés, il fut libéré après la mort de celui-ci, puis nommé gouverneur de la partie nord d’Israël, à laquelle s’ajoutèrent, en 41, la Judée et la Samarie. Il persécuta les chrétiens pour gagner les faveurs des Juifs qui, en retour, faisaient office de rempart protecteur dans sa relation instable avec Rome.

2  et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean.

par l’épée. Ce moyen d’exécution indique que Jacques fut accusé d’inciter les gens à suivre de faux dieux (cf. #De 13:12-15).

Jacques. Il fut le premier apôtre à connaître le martyre.

3  Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. — C’était pendant les jours des pains sans levain. — 

pendant les jours des pains sans levain. La fête d’une semaine qui suivait la Pâque. Le premier jour des pains sans levain. Les agneaux de la Pâque étaient tués (#Mr 14: 12) le 14 du mois de Nisan (mars/avril), et le soir de ce jour-là, les Juifs mangeaient le repas de la Pâque. La fête des pains sans levain avait lieu immédiatement après la Pâque, du 15 au 21 Nisan. La totalité de cette période festive était désignée sous le nom de Pâque (#Lu 22: 1) ou de fête des pains sans levain. Par conséquent, le « premier jour » était bien le 14 Nisan.

4  Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.

quatre escouades. Chaque escouade était composée de quatre soldats et surveillait Pierre à tour de rôle. Deux gardes étaient constamment enchaînés à lui, tandis que les deux autres se tenaient devant la porte de la cellule (v. #Ac 12: 6).

5 ¶  Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu.

6  La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats ; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.

7  Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève-toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains.

8  Et l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L’ange lui dit encore : Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi.

9  Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l’ange fût réel, et s’imaginant avoir une vision.

10  Lorsqu’ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s’ouvrit d’elle-même devant eux ; ils sortirent, et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre.

11  Revenu à lui-même, Pierre dit : Je vois maintenant d’une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a délivré de la main d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

12  Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.

Marie. C’était la tante de Barnabas, puisque Marc est appelé cousin de celui-ci en #Col 4:10.

Jean, surnommé Marc. Cousin de Barnabas (#Col 4:10) et auteur du deuxième Évangile. Lors de la rédaction de celui-ci, il bénéficia de l’aide de Pierre, dont il avait fait la connaissance dans sa jeunesse (#1Pi 5:13). Il accompagna Paul et Barnabas à Antioche (v. #Ac 12:25) et plus tard à Chypre (#Ac 13:4-5), mais les quitta à Perge (#Ac 13: 13). En raison de cette défection, Paul refusa de l’emmener lors de son deuxième voyage missionnaire (#Ac 15:36-41); cependant, Barnabas le prit avec lui à Chypre (#Ac 15: 39). Il n’est plus mentionné avant de réapparaître aux côtés de Paul, à Rome, en tant que compagnon d’œuvre reconnu (#Col 4:10 ; #Phm 24). Il est alors qualifié d’utile par l’apôtre, qui sollicite sa présence lors de son deuxième emprisonnement à Rome (#2Ti 4:11).

13  Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s’approcha pour écouter.

14  Elle reconnut la voix de Pierre ; et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.

15  Ils lui dirent : Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi. (12-16) Et ils dirent: C’est son ange.

12:15-16

son ange. Selon une superstition juive, chacun possède son propre ange gardien qui peut prendre son apparence.

16  Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir.

17  Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, et il dit : Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s’en alla dans un autre lieu.

Jacques. Le frère du Seigneur. Il était à ce moment-là responsable de l’Église de Jérusalem.

il sortit. Hormis une brève apparition au ch. #Ac 15, Pierre disparaît de la scène, tandis que le reste du livre des Actes se focalise sur Paul et son ministère.

18  Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.

19  Hérode, s’étant mis à sa recherche et ne l’ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l’ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.

Hérode. Hérode Agrippa Ier, qui régna de 37 à 44, était le petit-fils d’Hérode le Grand. Il avait contracté de nombreuses dettes à Rome et avait dû se réfugier en Israël. Fait prisonnier par l’empereur Tibère suite à quelques propos déplacés, il fut libéré après la mort de celui-ci, puis nommé gouverneur de la partie nord d’Israël, à laquelle s’ajoutèrent, en 41, la Judée et la Samarie. Il persécuta les chrétiens pour gagner les faveurs des Juifs qui, en retour, faisaient office de rempart protecteur dans sa relation instable avec Rome.

mener au supplice. D’après le Code justinien (ix. 4:4), le garde qui laissait un prisonnier s’échapper devait être condamné à la même peine que celui-ci.

Césarée. Cf. #Ac 8:40. Une ville importante de la Méditerranée, située à près de 50 km au nord de Joppé. C’était la capitale de la province romaine de Judée, ainsi que la demeure du procurateur romain et le quartier général d’une garnison romaine importante.

20 ¶  Hérode avait des dispositions hostiles à l’égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord ; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.

des Tyriens et des Sidoniens. Habitants de deux villes côtières au nord de Césarée, dans une région appelée Phénicie. Tyr et Sidon entretenaient une relation d’interdépendance avec la Galilée. Tyr et Sidon. Deux villes phéniciennes sur la côte méditerranéenne, au nord de la Galilée. On désignait souvent, par ces deux villes, la Phénicie tout entière (cf. #Jér 47:4 ; #Joe 3:4 ; #Mt 11:21 ; #Ac 12: 20).

Blaste. Le trésorier du roi agissait en tant qu’intermédiaire entre Hérode et les représentants de Tyr et de Sidon.

21  A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.

A un jour fixé. Une fête en l’honneur du protecteur d’Hérode, l’empereur romain Claude.

revêtu de ses habits royaux. D’après Josèphe, il portait un vêtement d’argent.

22  Le peuple s’écria : Voix d’un dieu, et non d’un homme !

23  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.

n’avait pas donné gloire à Dieu. Dieu fit mourir Hérode pour ce crime (en l’an 44), et il condamnera et exécutera tous ceux qui s’en rendent coupables (#Ro 1:18-23).

rongé des vers. D’après Josèphe, Hérode connut cinq jours de douleurs atroces avant de mourir.

24  Cependant la parole de Dieu se répandait de plus en plus, et le nombre des disciples augmentait.

25  Barnabas et Saul, après s’être acquittés de leur message, s’en retournèrent de Jérusalem, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc.

après s’être acquittés de leur message. Après la mort d’Hérode, ils apportèrent des vivres à l’Église de Jérusalem pour soulager la famine (#Ac 11:30).

 

 

 ACTS 12 : 01 à 25 NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Now about that time Herod the king laid violent hands upon some members of the Church,

King Herod. Herod Agrippa I, who reigned from 37-44, was the grand-son of Herod the Great. He had contracted numerous debts to Rome and had to take refuge in Israel. Taken prisoner by the Emperor Tiberius following some Inappropriate, he was released after the death of this one, then appointed governor of the northern part of Israel, to which were added in 41, Judea and Samaria. He persecuted Christians to win the favor of the Jews who in turn acted as protective wall in his volatile relationship with Rome.

2 And he killed by the sword Jacques, brother of John.

by the sword. The average turnaround indicates that Jacques was accused of inciting people to follow false gods (see # of 13: 12-15).

Jacques. He was the first apostle to know martyrdom.

3 because he saw it pleased the Jews, he proceeded to seize Peter. - It was during the days of unleavened bread. -

during the days of unleavened bread. The celebration of a week following the Passover. The first day of Unleavened Bread. Passover lambs were killed (#Mr 14: 12) on the 14th of Nisan (March / April) and in the evening of that day, the Jews ate the Passover meal. The Feast of Unleavened Bread was held immediately after the Passover of 15 to 21 Nisan. This entire festive period was known as Passover name (#Lu 22: 1) or Feast of Unleavened Bread. Therefore, the "first day" was well on 14 Nisan.

4 When he had arrested and thrown into prison, he put it under the guard of four squads of four soldiers each, with the intention to bring him out to the people after the Passover.

four squads. Each squad consisted of four soldiers and watched Pierre in turn. Two guards were constantly chained to him, while the other two stood before the cell door (#AC v. 12: 6).

5 ¶ Peter therefore was kept in prison; and the Church kept him send prayers to God.

6 The night before the day when Herod was about to bring him out, Peter, bound with two chains, was sleeping between two soldiers; and sentries before the door kept the prison.

7 And behold, an angel of the Lord came upon him, and a light shone in the cell. The angel woke struck Peter on the side, and saying, Rise up quickly! The chains fell from his hands.

8 The angel said to him: Gird thyself and thy sandals. And he did so. The angel said to him, Wrap yourself in your cloak, and follow me.

9 Peter went out and followed him, not knowing what was done by the angel was real, but thought he saw a vision.

10 When they were past the first guard, then the second, they came to the iron gate that leads into the city, which opened of itself before them; they went out, and passed on through one street. Immediately the angel departed from him.

11 Returning to himself, Peter said, Now I know for certain that the Lord sent his angel and rescued me from the hand of Herod, and from everything the Jewish people were expecting.

12 After thinking, he walked to the house of Mary, the mother of John Mark, where many were gathered together praying.

Marie. It was the aunt of Barnabas since Marc is called cousin of it in #Col 4:10.

John Mark. Cousin of Barnabas (#Col 4:10) and author of the second Gospel. When writing of it, it benefited from the help of Peter, whom he had met in his youth (# 1 Peter 5:13). He accompanied Paul and Barnabas to Antioch (v #AC 12:25.) And later in Cyprus (#AC 13: 4-5), but left them in Perga (#AC 13: 13). Because of this defection, Paul refused to take him on his second missionary journey (#AC 15: 36-41); However, Barnabas took him with him to Cyprus (#AC 15: 39). It is no longer mentioned before reappearing with Paul in Rome as a recognized work of companion (#Col 4:10; #Phm 24). It is then described as useful by the apostle, requesting his presence during his second imprisonment in Rome (# 2Ti 4:11).

13 He knocked on the door of the gate, a maid named Rhoda came to answer.

14 She recognized Peter's voice; and in his joy, instead of opening it ran announce that Peter was at the door.

15 They said to her, Thou art mad. But she insisted that it was so. (12-16) And they said, It is his angel.

12: 15-16

his angel. According to a Jewish superstition, each has its own guardian angel who can take her appearance.

16 But Peter continued knocking. They opened, and were astonished to see him.

17 Peter, their hand made sign to be silent, declared to them how the Lord had brought him out of the prison, and he said: Tell these things to Jacques and to the brethren. Then he went out, and went to another place.

Jacques. The Lord's brother. It was at that time head of the Jerusalem church.

he went. Apart from a brief appearance at c. #AC 15, Pierre disappears from the scene, while the rest of Acts focuses on Paul and his ministry.

18 When it was day, the soldiers were in great excitement, to know what had become of Peter.

19 Herod, having put his research and did not find him, examined the guards, and commanded to lead to death. Then he went down from Judea to Caesarea to stay there.

Herod. Herod Agrippa I, who reigned from 37-44, was the grand-son of Herod the Great. He had contracted numerous debts to Rome and had to take refuge in Israel. Taken prisoner by the Emperor Tiberius following some Inappropriate, he was released after the death of this one, then appointed governor of the northern part of Israel, to which were added in 41, Judea and Samaria. He persecuted Christians to win the favor of the Jews who in turn acted as protective wall in his volatile relationship with Rome.

lead to death. According to the Justinian Code (ix. 4: 4), the guard who let a prisoner escape was to be sentenced to the same punishment as this one.

Caesarea. See #AC 8:40. A major Mediterranean city, located about 50 km north of Joppa. It was the capital of the Roman province of Judea, and the remains of the Roman procurator and the headquarters of a large Roman garrison.

¶ 20 Herod was very angry with the people of Tyre and Sidon. But they came to him with one accord; and, having gained Blastus the king's chamberlain, they asked for peace, because their country was nourished by the king's.

of Tyre and Sidon. Residents of two coastal towns north of Caesarea, in a region called Phoenicia. Tyre and Sidon maintained a relationship of interdependence with Galilee. Tyre and Sidon. Two Phoenician cities on the Mediterranean coast, north of Galilee. Often designated by the two cities, the whole Phoenicia (cf. Jer # 47: 4; #Joe 3: 4; 11:21 #Mt; #AC 12: 20).

Blast. The king's treasurer acted as intermediary between Herod and representatives of Tyre and Sidon.

21 On an appointed day Herod, arrayed in royal apparel, sat upon his throne speech to them.

On an appointed day. A celebration in honor of the protector of Herod, the Roman emperor Claudius.

wearing his royal robes. According to Josephus, he wore a silver dress.

22 The people shouted voice of a god, and not of a man!

23 And immediately an angel of the Lord struck him, because he did not give glory to God. And he expired, eaten of worms.

did not give glory to God. God slew Herod for this crime (in the year 44), and it will condemn and execute those who are guilty (#Ro 1: 18-23).

eaten by worms. According to Josephus, Herod enjoyed five days of excruciating pain before dying.

24 But the word of God spread more and more, and the number of disciples was increasing.

25 Barnabas and Saul, having fulfilled their ministry, they returned from Jerusalem, taking with them John Mark.

when they had fulfilled their message. After Herod's death, they brought food to the Church of Jerusalem to relieve famine (#AC 11:30).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/