ANCIEN TESTAMENT JOUR 106 DE 929

15/04/2019 00:39

ANCIEN TESTAMENT JOUR 106 DE 929

Lévitique 16 de 27

 

LÉVITIQUE 16 : 1 À 34

1 ¶  L’Eternel parla à Moïse, après la mort des deux fils d’Aaron, qui moururent en se présentant devant l’Eternel.

la mort des deux fils d’Aaron. Cf. #Lé 10:1-3.

16:1-34

Le jour des expiations (cf. #Ex 30:10 ; #Lé 23:26-32 ; #No 29:7-11 ; #Hé 9:1-28) avait été ordonné par l’Eternel et devait être célébré une fois par année (v. #Lé 16:34) pour couvrir les péchés de la nation, à la fois ceux du peuple et des individus (v. #Lé 16:17). Le respect le plus scrupuleux des sacrifices exigés n’empêchait pas que plusieurs péchés et impuretés restent non identifiés et, par conséquent, privés d’expiation. Ce sacrifice particulier les couvrait tous (v. #Lé 16:33). L’expiation était faite, mais seuls ceux qui étaient sincères dans la foi et la repentance en recevaient le bénéfice: le pardon de Dieu. Ce pardon n’était pas basé sur le sacrifice d’un animal, mais sur le sacrifice parfait à la croix de celui que tous les sacrifices préfiguraient: le Seigneur Jésus-Christ (cf. #Hé 10:1-10). La plus sainte de toutes les cérémonies d’Israël avait lieu en septembre-octobre, le dixième jour du septième mois (v. #Lé 16:29). Elle anticipait le plus grand souverain sacrificateur et l’Agneau sacrificiel parfait.

2  L’Eternel dit à Moïse : Parle à ton frère Aaron, afin qu’il n’entre pas en tout temps dans le sanctuaire, au dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l’arche, de peur qu’il ne meure ; car j’apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire.

Les sacrificateurs ordinaires allaient chaque jour brûler les parfums sur l’autel d’or situé dans le sanctuaire à l’extérieur du voile, là où se trouvaient aussi le chandelier, la table et les pains de proposition. Hormis le souverain sacrificateur, personne n’avait le droit de pénétrer au-delà du voile (cf. v. #Lé 16:12) dans le lieu très saint, appelé aussi saint des saints (#Ex 26:33 ; #Hé 9:3, #Hé 9:8), où se trouvait l’arche de l’alliance. Cette prescription visait à susciter le respect vis-à-vis de Dieu, à une époque où sa présence se manifestait par des symboles visibles.

j’apparaîtrai dans la nuée. Cette nuée était probablement la fumée du parfum que le souverain sacrificateur brûlait lors de son entrée annuelle dans le lieu très saint. Elle couvrait le propitiatoire de l’arche de l’alliance (voir le v. 13).

le propitiatoire. Voir #Ex 25:17-22. Ce terme signifie « expiation » et désignait le trône de Dieu entre les chérubins (cf. #Esa 6). Il était ainsi appelé car c’était le lieu où Dieu se manifestait en vue de l’expiation.

3  Voici de quelle manière Aaron entrera dans le sanctuaire. Il prendra un jeune taureau pour le sacrifice d’expiation et un bélier pour l’holocauste.

sacrifice d’expiation …  holocauste. Le taureau était offert en premier en sacrifice d’expiation (vv. #Lé 16:11-14), puis le bélier en holocauste (v. #Lé 16:24).

4  Il se revêtira de la tunique sacrée de lin, et portera sur son corps des caleçons de lin ; il se ceindra d’une ceinture de lin, et il se couvrira la tête d’une tiare de lin : ce sont les vêtements sacrés, dont il se revêtira après avoir lavé son corps dans l’eau.

Voir #Ex 28:1-43 et #Lé 8:6-13 pour une description de la tenue habituelle des sacrificateurs. Aaron la remettait plus tard, pour l’holocauste (cf. v. #Lé 16:24). Pour entrer dans le lieu très saint le jour des expiations, il portait des vêtements plus humbles, moins décorés; cela illustrait le fait que le souverain sacrificateur était l’humble serviteur de Dieu et avait lui-même besoin d’expiation (vv. #Lé 16:11-14).

5 ¶  Il recevra de l’assemblée des enfants d’Israël deux boucs pour le sacrifice d’expiation et un bélier pour l’holocauste.

deux boucs. Voir #Lé 16:7-10, #Lé 16:20-22. Un animal était tué pour illustrer la mort substitutive, et l’autre envoyé au désert pour représenter la suppression du péché.

un bélier. Il était offert en holocauste (v. #Lé 16:24) en même temps que le bélier d’Aaron (v. #Lé 16:3).

6  Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l’expiation pour lui et pour sa maison.

16:6-28

La suite décrit les activités du souverain sacrificateur et de ceux qui l’assistaient le jour des expiations.

1° Le souverain sacrificateur se lavait et s’habillait dans la cour du tabernacle (v. #Lé 16:4).

2° Il offrait le taureau en sacrifice d’expiation pour lui et pour sa famille (vv. #Lé 16:3, #Lé 16:6, #Lé 16:11).

3° Il entrait dans le lieu très saint avec le sang du taureau, le parfum et le brasier de l’autel des holocaustes (vv. #Lé 16:12-13).

4° Il aspergeait 7 fois le propitiatoire avec le sang (v. #Lé 16:14).

5° Il retournait dans le parvis et tirait au sort entre les deux boucs (vv. #Lé 16:7-8).

6° Il offrait un bouc en sacrifice d’expiation pour le peuple (vv. #Lé 16:5, #Lé 16:9, #Lé 16:15).

7° Il retournait dans le lieu très saint pour répandre le sang sur le propitiatoire et sur le lieu saint (cf. #Ex 30:10 ; vv. 15-17).

8° Il retournait à l’autel des holocaustes, qu’il purifiait avec le sang du taureau et du bouc (vv. #Lé 16:11, #Lé 16:15, #Lé 16:18-19).

9° Le bouc vivant était envoyé au désert (vv. #Lé 16:20-22).

10° Son assistant se purifiait (v. #Lé 16:26).

11° Le souverain sacrificateur enlevait les vêtements réservés au jour des expiations, se lavait à nouveau et remettait sa tenue ordinaire (vv. #Lé 16:23-24).

12° Il offrait deux béliers en holocauste pour lui-même et pour le peuple (vv. #Lé 16:3, #Lé 16:5, #Lé 16:24).

13° La graisse du sacrifice d’expiation était brûlée (v. #Lé 16:25).

14° Le taureau et le bouc des sacrifices d’expiation étaient transportés à l’extérieur du camp pour être brûlés (v. #Lé 16:27).

15° Celui qui les brûlait se purifiait (v. #Lé 16:28).

7  Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente d’assignation.

8  Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l’Eternel et un sort pour Azazel.

jettera le sort. Le tirage au sort était une méthode souvent utilisée pour connaître la pensée de Dieu sur une question précise (cf. #Jos 14:1-2 ; #1S 14:38-43 ; #1Ch 25:8-31 ; #Jon 1:7 ; #Ac 1:26). Le souverain sacrificateur portait peut-être des dés dans son vêtement sacré, en même temps que l’urim et le thummin.

Azazel. Cf. vv. #Lé 16:10, #Lé 16:26. Terme signifiant probablement émissaire ou renvoi. Ce bouc illustrait la substitution et l’élimination totale du péché, qui trouveraient plus tard leur plein accomplissement en Jésus-Christ (cf. #Mt 20:28 ; #Jn 1:29 ; #2Co 5:21 ; #Ga 1:4 ; #Ga 3:13 ; #Hé 9:28 ; #Hé 10:1-10 ; #1Pi 2:24 ; #1Jn 2:2).

9  Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l’Eternel, et il l’offrira en sacrifice d’expiation.

10  Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l’Eternel, afin qu’il serve à faire l’expiation et qu’il soit lâché dans le désert pour Azazel.

11  Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l’expiation pour lui et pour sa maison. Il égorgera son taureau expiatoire.

12  Il prendra un brasier plein de charbons ardents ôtés de dessus l’autel devant l’Eternel, et de deux poignées de parfum odoriférant en poudre ; il portera ces choses au delà du voile ;

au-delà du voile. Le voile les séparait tous de la sainte présence de Dieu qui les aurait consumés. C’est ce voile qui se déchira de haut en bas, dans le temple d’Hérode, à la mort de Christ, symbolisant le fait que l’accès à la présence de Dieu avait été ouvert par Jésus-Christ (voir #Mt 27:51 ; #Mr 15:38 ; #Lu 23:45).

13  il mettra le parfum sur le feu devant l’Eternel, afin que la nuée du parfum couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage, et il ne mourra point.

sur le témoignage. Il comprenait les tables de pierre sur lesquelles étaient écrits les dix commandements (#Ex 25:16 ; #Ex 31:18) et se trouvait dans l’arche, sous le propitiatoire.

14  Il prendra du sang du taureau, et il fera l’aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire vers l’orient ; il fera avec son doigt sept fois l’aspersion du sang devant le propitiatoire.

sept fois. Ce chiffre symbolisait la plénitude ou la perfection (cf. v. #Lé 16:19).

15 ¶  Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

16  C’est ainsi qu’il fera l’expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d’Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d’assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés.

expiation pour le sanctuaire. Le but de cette cérémonie solennelle était d’inculquer aux Israélites la conviction que tout le tabernacle était souillé par leurs péchés. A cause de ces péchés, ils avaient perdu les privilèges de la présence divine et de l’adoration. Il fallait donc qu’une expiation soit accomplie pour leurs péchés afin que Dieu puisse rester avec eux.

17  Il n’y aura personne dans la tente d’assignation lorsqu’il entrera pour faire l’expiation dans le sanctuaire, jusqu’à ce qu’il en sorte. Il fera l’expiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l’assemblée d’Israël.

pour lui …  sa maison …  l’assemblée. Le jour des expiations était nécessaire pour chacun puisque tous avaient péché, y compris le souverain sacrificateur.

18  En sortant, il ira vers l’autel qui est devant l’Eternel, et il fera l’expiation pour l’autel ; il prendra du sang du taureau et du bouc, et il en mettra sur les cornes de l’autel tout autour.

19  Il fera avec son doigt sept fois l’aspersion du sang sur l’autel ; il le purifiera et le sanctifiera, à cause des impuretés des enfants d’Israël.

20 ¶  Lorsqu’il aura achevé de faire l’expiation pour le sanctuaire, pour la tente d’assignation et pour l’autel, il fera approcher le bouc vivant.

16:20-22

Ce « sacrifice d’expiation, outre le sacrifice des expiations » (#No 29:11) préfigurait le sacrifice substitutif de Christ (vv. #Lé 16:21-22) et la disparition des péchés qui en résulterait (v. #Lé 16:22). Christ a illustré cela lorsqu’il s’est écrié sur la croix: « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? » (#Mt 27:46).

21  Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché ; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge.

les mettra sur la tête du bouc. Il s’agissait plus que d’un geste symbolique; c’était une image de l’expiation substitutive ultime qui serait accomplie par le Seigneur Jésus-Christ (cf. #Esa 53:5-6, #Esa 53:10, #Esa 53:12).

22  Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée ; il sera chassé dans le désert.

23  Aaron entrera dans la tente d’assignation ; il quittera les vêtements de lin qu’il avait mis en entrant dans le sanctuaire, et il les déposera là.

24  Il lavera son corps avec de l’eau dans un lieu saint, et reprendra ses vêtements. Puis il sortira, offrira son holocauste et l’holocauste du peuple, et fera l’expiation pour lui et pour le peuple.

25  Il brûlera sur l’autel la graisse de la victime expiatoire.

26  Celui qui aura chassé le bouc pour Azazel lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l’eau ; après cela, il rentrera dans le camp.

27  On emportera hors du camp le taureau expiatoire et le bouc expiatoire dont on a porté le sang dans le sanctuaire pour faire l’expiation, et l’on brûlera au feu leurs peaux, leur chair et leurs excréments.

hors du camp. Cela représente la réalité historique de la mort de Christ à l’extérieur de Jérusalem (cf. #Hé 13:10-14).

28  Celui qui les brûlera lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l’eau ; après cela, il rentrera dans le camp.

29 ¶  C’est ici pour vous une loi perpétuelle : au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous.

septième mois. Le mois de Tisri, qui correspond à septembre-octobre.

humilierez vos âmes. Probablement en se privant de nourriture. Le jour des expiations était le seul jour de jeûne prescrit dans le calendrier annuel d’Israël.

30  Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier : vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Eternel.

purifiés de tous vos péchés. Voir #Ps 103:12 ; #Esa 38:17 ; #Mi 7:19. Cette journée annuelle de purification illustrait le pardon de Dieu, accessible à tous ceux qui croyaient et se repentaient. La véritable expiation reposait sur la purification accomplie au travers du sacrifice de Christ (cf. #Ro 3:25-26 ; #Hé 9:15).

31  Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C’est une loi perpétuelle.

32  L’expiation sera faite par le sacrificateur qui a reçu l’onction et qui a été consacré pour succéder à son père dans le sacerdoce ; il se revêtira des vêtements de lin, des vêtements sacrés.

33  Il fera l’expiation pour le sanctuaire de sainteté, il fera l’expiation pour la tente d’assignation et pour l’autel, et il fera l’expiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l’assemblée.

34  Ce sera pour vous une loi perpétuelle : il se fera une fois chaque année l’expiation pour les enfants d’Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que l’Eternel avait ordonné à Moïse.

une fois chaque année. Jésus-Christ s’est offert en sacrifice une fois pour toutes et, depuis, les sacrifices ne sont plus nécessaires (cf. #Hé 9:11-10:18). Le pardon de tous les péchés repose sur ce sacrifice-là, y compris celui des croyants de l’A.T.

 

REVENIR AU JOUR 105   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-105-de-929/

Allez au jour 107    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-107-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/