ANCIEN TESTAMENT JOUR 13 DE 929

13/01/2019 00:56

ANCIEN TESTAMENT JOUR 13 DE 929

Genèse 13 de 50

 

GENÈSE 13 : 1 À 18

1 ¶  Abram remonta d’Egypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui.

13:1-4 Il est significatif qu’après l’épisode désastreux en Egypte Abram soit retourné à l’endroit où il avait érigé un autel et ait à nouveau adoré (voir #Ge 12:8).

2  Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or.

3  Il dirigea ses marches du midi jusqu’à Béthel, jusqu’au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï,

4  au lieu où était l’autel qu’il avait fait précédemment. Et là, Abram invoqua le nom de l’Eternel.

5 ¶  Lot, qui voyageait avec Abram, avait aussi des brebis, des bœufs et des tentes.

des brebis, des bœufs. Dans l’Antiquité, on déterminait votre richesse non par le terrain que vous possédiez, mais par le nombre de têtes de votre cheptel et la quantité d’argent, d’or et de bijoux dont vous disposiez (cf. v. #Ge 13:2 ; #Job 1:1-3).

6  Et la contrée était insuffisante pour qu’ils demeurassent ensemble, car leurs biens étaient si considérables qu’ils ne pouvaient demeurer ensemble.

13:6-7 Ce conflit n’est pas surprenant, compte tenu de leur promiscuité et du nombre limité de pâturages. Oncle et neveu s’étaient tous deux fortement enrichis au cours de leur lent voyage d’Ur via Charan et l’Egypte jusque dans la région de Béthel-Aï.

7  Il y eut querelle entre les bergers des troupeaux d’Abram et les bergers des troupeaux de Lot. Les Cananéens et les Phérésiens habitaient alors dans le pays.

Phérésiens. Une tribu cananéenne. Cf. #Ge 34:30 ; #De 7:1 ; #Jug 1:4 ; #Jug 3:5-6 ; #1R 9:20-21 ; #Esd 9:1.

8  Abram dit à Lot : Qu’il n’y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers ; car nous sommes frères.

nous sommes frères. La manière dont Abram résolut le conflit surgi entre eux révèle un patriarche différent de celui que nous avions vu en Egypte; son attitude n’est plus égoïste. Sans se prévaloir de ses droits en tant qu’aîné, il laissa le choix à son neveu Lot.

9  Tout le pays n’est-il pas devant toi ? Sépare-toi donc de moi : si tu vas à gauche, j’irai à droite ; si tu vas à droite, j’irai à gauche.

Tout le pays n’est-il pas devant toi? Abram pria Lot de choisir (vv. #Ge 13:10-11) un endroit pour sa famille et son bétail, lui-même acceptant ce qui resterait. Cela permit sans doute de rétablir son intégrité et sa réputation aux yeux de ses serviteurs.

10 ¶  Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l’Eternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c’était, jusqu’à Tsoar, comme un jardin de l’Eternel, comme le pays d’Egypte.

Avant que l’Eternel ait détruit Sodome et Gomorrhe. Comme Moïse écrivit la Genèse 700 ans après l’entrée d’Abram en Canaan, la destruction par Dieu de cette région (#Ge 19:23-29) était déjà ancienne, de sorte qu’il ne restait plus aucun signe de sa richesse agricole.

comme un jardin de l’Eternel, comme le pays d’Egypte. Le recours à cette double comparaison pour décrire la plaine du Jourdain et les prairies qui, de chaque côté du fleuve, attiraient tant Lot, souligne son caractère luxuriant et fertile. En lisant ce passage aux Israélites sur le point d’entrer en Canaan et en comparant la plaine au jardin d’Eden, Moïse renvoyait ses auditeurs et lecteurs à la description que Dieu en avait faite (#Ge 2:8-15). En la comparant à une région bien connue et bien irriguée d’Egypte, il les renvoyait à un endroit qu’ils avaient probablement bien connu pendant leur séjour en Egypte.

Tsoar. Cf. #Ge 14:2. Une ville située au sud de la mer Morte dont le nom signifie « petitesse » (voir #Ge 19:20, #Ge 19:22).

11  Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s’avança vers l’orient. C’est ainsi qu’ils se séparèrent l’un de l’autre.

13:11-12 Un choix excellent  bien qu’égoïste - du point de vue du monde, mais désastreux d’un point de vue spirituel car il l’entraîna dans la méchanceté de Sodome (v. #Ge 13:13).

12  Abram habita dans le pays de Canaan ; et Lot habita dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu’à Sodome.

13  Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l’Eternel.

Les gens de Sodome étaient méchants. Les décisions de Lot le rapprochèrent dangereusement de ces villes dont les noms seraient à jamais liés à la perversion et à la méchanceté. Leurs mauvaises actions sont décrites au ch. #Ge 19.

14 ¶  L’Eternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident ;

13:14-17 Après le départ de Lot, l’Eternel réaffirma son alliance avec Abram (#Ge 12:1-3). D’une manière saisissante et nette, il lui donna à perpétuité le pays (vv. #Ge 13:14, #Ge 13:17: ordre de le « regarder » puis le « parcourir » dans tous les sens), à lui et à ses descendants, et promit qu’ils seraient innombrables (v. #Ge 13:16: comme « la poussière »).

15  car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours.

16  Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée.

17  Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur ; car je te le donnerai.

18  Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes de Mamré, qui sont près d’Hébron. Et il bâtit là un autel à l’Eternel.

chênes de Mamré. Un grand bosquet appartenant à Mamré, l’Amoréen (#Ge 14:13), situé à environ 30 km de Jérusalem, à Hébron. Hébron est à environ 1000 m au-dessus de la Méditerranée.

bâtit là un autel. Cf. v. #Ge 13:4 ; #Ge 12:7-8. Il fut consacré à l’adoration de Dieu.

 

 

 

REVENIR AU JOUR 12   www.chercherjesus-christ.com/news/jour-12-de-929/

Allez au jour 14  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-14-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/