ANCIEN TESTAMENT JOUR 159 DE 929

07/06/2019 00:19

ANCIEN TESTAMENT JOUR 159 DE 929

Deutéronomes 06 de 34

 

DEUTÉRONOMES 06 : 1 À 25

1 ¶  Voici les commandements, les lois et les ordonnances que l’Eternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession ;

6:1-3

jours …  prolongés. Moïse souhaitait ardemment que les générations suivantes continuent d’obéir aux lois divines, ce qui leur assurerait vie et prospérité.

2  afin que tu craignes l’Eternel, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils, et le fils de ton fils, toutes ses lois et tous ses commandements que je te prescris, et afin que tes jours soient prolongés.

3  Tu les écouteras donc, Israël, et tu auras soin de les mettre en pratique, afin que tu sois heureux et que vous multipliiez beaucoup, comme te l’a dit l’Eternel, le Dieu de tes pères, en te promettant un pays où coulent le lait et le miel.

pays où coulent le lait et le miel. C’était une manière de parler de la richesse du pays que les Israélites allaient bientôt posséder (voir #De 11:9 ; #De 26:9, #De 26:15 ; #De 27:3 ; #De 31:20).

4 ¶  Ecoute, Israël ! l’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel.

Ecoute, Israël! Voir #De 5:1. Les vv. #De 6:4-9, appelés le shema (transcription de l’hébreux pour « écoute »), sont devenus une confession de foi récitée deux fois par jour par les Juifs pratiquants avec #De 11:13-21 et #No 15:37-41.

l’Eternel …  est le seul Eternel. Le but de ces paroles était de définir clairement la vérité centrale du monothéisme, le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Elles ont aussi été traduites « l’Eternel …  l’Eternel est un ». Le mot traduit ici « seul » renvoie à la notion d’unité plutôt que d’unicité. On le trouve en #Ge 2:24 où le mari et la femme forment « une seule chair ». Ainsi, tout en se voulant un énoncé clair et distinct du monothéisme, ce v. n’exclut pas le concept de la Trinité.

6:4-5 Cf. #Mr 12:29-30, #Mr 12:32-33.

5  Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.

6:5-9

 

Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu. La priorité des priorités, pour les Israélites, c’était un engagement inconditionnel et sans réserve envers Dieu qui se traduise par leur amour pour lui. Et puisque cette relation d’amour ne pouvait pas être représentée de façon matérielle comme c’était le cas avec les idoles, elle devait être démontrée par l’obéissance quotidienne à la loi divine. Cf. #De 11:16-21 ; #Mt 22:37 ; #Lu 10:27.

6  Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur.

ces commandements …  dans ton cœur. Le peuple devait penser à ces commandements et les méditer afin que son obéissance ne soit pas purement formelle, fruit d’un simple légalisme, mais représente sa réponse à une bonne compréhension des paroles divines. L’inscription de la loi dans les cœurs serait une caractéristique essentielle de la nouvelle alliance (cf. #Jér 31:33).

7  Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

les inculqueras à tes enfants. Les commandements devaient être un sujet de conversation, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des maisons, du matin au soir.

8  Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.

mains …  yeux. L’Israélite devait constamment méditer les commandements et y obéir. Plus tard dans l’histoire juive, ce v. fut pris littéralement et les hommes prirent l’habitude d’attacher des phylactères (petites boîtes contenant ces vv.) à leur bras et leur front avec des lanières de cuir.

9  Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

10  L’Eternel, ton Dieu, te fera entrer dans le pays qu’il a juré à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob, de te donner. Tu posséderas de grandes et bonnes villes que tu n’as point bâties,

6:10-11

te fera entrer dans le pays. Dieu répéta qu’il s’apprêtait, en donnant le pays de Canaan à Israël, à honorer les promesses faites à Abraham, Isaac et Jacob en matière de droits de propriété et de prospérité.

11  des maisons qui sont pleines de toutes sortes de biens et que tu n’as point remplies, des citernes creusées que tu n’as point creusées, des vignes et des oliviers que tu n’as point plantés. (6-12) Lorsque tu mangeras et te rassasieras,

12  garde-toi d’oublier l’Eternel, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude.

13  Tu craindras l’Eternel, ton Dieu, tu le serviras, et tu jureras par son nom.

jureras par son nom. Un serment était un vœu solennel destiné à confirmer l’absolue véracité d’une parole. Invoquer le nom de l’Eternel dans un vœu, c’était s’engager devant lui à tenir parole (cf. #Mt 4:10 ; #Lu 4:8).

14  Vous n’irez point après d’autres dieux, d’entre les dieux des peuples qui sont autour de vous ;

15  car l’Eternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l’Eternel, ton Dieu, s’enflammerait contre toi, et il t’exterminerait de dessus la terre.

16  Vous ne tenterez point l’Eternel, votre Dieu, comme vous l’avez tenté à Massa.

Massa. Ce nom signifie effectivement « tentation » (cf. #Ex 17:1-7 ; #Mt 4:7 ; #Lu 4:12).

17 ¶  Mais vous observerez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, ses ordonnances et ses lois qu’il vous a prescrites.

18  Tu feras ce qui est droit et ce qui est bien aux yeux de l’Eternel, afin que tu sois heureux, et que tu entres en possession du bon pays que l’Eternel a juré à tes pères de te donner,

19  après qu’il aura chassé tous tes ennemis devant toi, comme l’Eternel l’a dit.

20  Lorsque ton fils te demandera un jour : Que signifient ces préceptes, ces lois et ces ordonnances, que l’Eternel, notre Dieu, vous a prescrits ?

Lorsque ton fils te demandera. Face aux interrogations de son jeune fils quant à la signification de la loi, un père devait répondre en se basant sur le schéma suivant:

1° les Israélites étaient esclaves en Egypte (v. #De 6:21a);

2° Dieu les avait miraculeusement délivrés et avait jugé les Egyptiens (v. #De 6:21b);

3° cette intervention était en accord avec la promesse qu’il avait faite aux patriarches (v. #De 6:23);

4° Dieu avait donné sa loi à son peuple afin qu’il y obéisse (vv. #De 6:24-25).

21  tu diras à ton fils : Nous étions esclaves de Pharaon en Egypte, et l’Eternel nous a fait sortir de l’Egypte par sa main puissante.

22  L’Eternel a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges, grands et désastreux, contre l’Egypte, contre Pharaon et contre toute sa maison ;

23  et il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu’il avait juré à nos pères de nous donner.

24  L’Eternel nous a commandé de mettre en pratique toutes ces lois, et de craindre l’Eternel, notre Dieu, afin que nous fussions toujours heureux, et qu’il nous conservât la vie, comme il le fait aujourd’hui.

25  Nous aurons la justice en partage, si nous mettons soigneusement en pratique tous ces commandements devant l’Eternel, notre Dieu, comme il nous l’a ordonné.

la justice. C’est-à-dire une relation authentique et personnelle avec Dieu, visible dans la vie des siens. Il n’y avait aucune place pour le légalisme ni pour le souci des apparences, puisque cette justice devait être motivée par l’amour pour Dieu (v. #De 6:5).

 

REVENIR AU JOUR 158   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-158-de-929/

Allez au jour 160    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-160-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/