ANCIEN TESTAMENT JOUR 162 DE 929

10/06/2019 00:49

ANCIEN TESTAMENT JOUR 162 DE 929

Deutéronomes 09 de 34

 

DEUTÉRONOMES 09 : 1 À 29

1 ¶  Ecoute, Israël ! Tu vas aujourd’hui passer le Jourdain, pour te rendre maître de nations plus grandes et plus puissantes que toi, de villes grandes et fortifiées jusqu’au ciel,

9:1-10:11

Cette partie du discours de Moïse rappelle les péchés des Israélites à Horeb (cf. #Ex 32).

2  d’un peuple grand et de haute taille, les enfants d’Anak, que tu connais, et dont tu as entendu dire : Qui pourra tenir contre les enfants d’Anak ?

les enfants d’Anak. Moïse se rappelait le choc éprouvé par le peuple à l’écoute du rapport des douze espions sur la taille, la force et le nombre des habitants de Canaan (#No 13:26-14:6). Il souligna donc que, d’un point de vue purement militaire et humain, la victoire israélite était impossible. La peur des espions et du peuple s’était focalisée sur les Anakim, un peuple grand et fort.

3  Sache aujourd’hui que l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même devant toi comme un feu dévorant, c’est lui qui les détruira, qui les humiliera devant toi ; et tu les chasseras, tu les feras périr promptement, comme l’Eternel te l’a dit.

un feu dévorant. L’Eternel est comparé à un feu qui brûle tout sur son passage. C’était de cette manière qu’il allait pénétrer en Canaan et en exterminer les habitants.

les feras périr promptement. Israël allait être l’instrument de l’Eternel pour détruire les Cananéens. Les armées cananéennes seraient rapidement vaincues (cf. #Jos 6:1-11:23), mais la prise de possession complète du pays prendrait plus de temps (cf. #De 7:22 ; #Jos 13:1).

4  Lorsque l’Eternel, ton Dieu, les chassera devant toi, ne dis pas en ton cœur : C’est à cause de ma justice que l’Eternel me fait entrer en possession de ce pays. Car c’est à cause de la méchanceté de ces nations que l’Eternel les chasse devant toi.

à cause de ma justice. Par 3 fois aux vv. #De 9:4-6, Moïse souligne que la victoire annoncée n’est pas due à la bonté d’Israël, mais à l’œuvre de Dieu. C’était la méchanceté des Cananéens qui provoquait leur expulsion du pays (cf. #Ro 10:6).

5  Non, ce n’est point à cause de ta justice et de la droiture de ton cœur que tu entres en possession de leur pays ; mais c’est à cause de la méchanceté de ces nations que l’Eternel, ton Dieu, les chasse devant toi, et c’est pour confirmer la parole que l’Eternel a jurée à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob.

6  Sache donc que ce n’est point à cause de ta justice que l’Eternel, ton Dieu, te donne ce bon pays pour que tu le possèdes ; car tu es un peuple au cou roide.

au cou raide. Cette expression, à prendre au sens figuré, décrit une attitude d’entêtement, d’insoumission, d’obstination et d’intransigeance. Aux vv. #De 9:7-29, Moïse rappelle l’attitude et les actes de rébellion du peuple envers l’Eternel.

7 ¶  Souviens-toi, n’oublie pas de quelle manière tu as excité la colère de l’Eternel, ton Dieu, dans le désert. Depuis le jour où tu es sorti du pays d’Egypte jusqu’à votre arrivée dans ce lieu, vous avez été rebelles contre l’Eternel.

Souviens-toi. Moïse encouragea les Israélites à se souvenir de leur longue histoire d’obstination et de provocation envers Dieu. Elle avait commencé dès l’époque de la sortie d’Egypte et s’était poursuivie durant les 40 ans dans le désert jusqu’à leur situation présente dans les plaines de Moab.

8  A Horeb, vous excitâtes la colère de l’Eternel ; et l’Eternel s’irrita contre vous, et eut la pensée de vous détruire.

9  Lorsque je fus monté sur la montagne, pour prendre les tables de pierre, les tables de l’alliance que l’Eternel a traitée avec vous, je demeurai sur la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d’eau ;

10  et l’Eternel me donna les deux tables de pierre écrites du doigt de Dieu, et contenant toutes les paroles que l’Eternel vous avait dites sur la montagne, du milieu du feu, le jour de l’assemblée.

du doigt de Dieu. Au Sinaï, c’était Dieu lui-même qui avait écrit les dix commandements sur les deux tables de pierre (cf. #Ex 31:18).

11  Ce fut au bout des quarante jours et des quarante nuits que l’Eternel me donna les deux tables de pierre, les tables de l’alliance.

12  L’Eternel me dit alors : Lève-toi, descends en hâte d’ici ; car ton peuple, que tu as fait sortir d’Egypte, s’est corrompu. Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait une image de fonte.

13  L’Eternel me dit : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide.

14  Laisse-moi les détruire et effacer leur nom de dessous les cieux ; et je ferai de toi une nation plus puissante et plus nombreuse que ce peuple.

effacer leur nom de dessous les cieux. Quand Dieu avait menacé les Israélites d’une extermination si radicale que tout souvenir d’eux disparaîtrait, Moïse avait pris cela pour une invitation à intercéder en leur faveur (#No 14:11-19).

15  Je retournai et je descendis de la montagne toute en feu, les deux tables de l’alliance dans mes deux mains.

16  Je regardai, et voici, vous aviez péché contre l’Eternel, votre Dieu, vous vous étiez fait un veau de fonte, vous vous étiez promptement écartés de la voie que vous avait prescrite l’Eternel.

17  Je saisis les deux tables, je les jetai de mes mains, et je les brisai sous vos yeux.

18  Je me prosternai devant l’Eternel, comme auparavant, quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d’eau, à cause de tous les péchés que vous aviez commis en faisant ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, pour l’irriter.

19  Car j’étais effrayé à la vue de la colère et de la fureur dont l’Eternel était animé contre vous jusqu’à vouloir vous détruire. Mais l’Eternel m’exauça encore cette fois.

9:19 Cf. #Hé 12:21.

20  L’Eternel était aussi très irrité contre Aaron, qu’il voulait faire périr, et pour qui j’intercédai encore dans ce temps-là.

pour qui j’intercédai. Moïse intercéda en faveur d’Aaron, car il portait la responsabilité première du péché des Israélites lors de l’épisode du veau d’or. Il avait ainsi attiré sur lui la colère de Dieu, et sa vie était en danger (cf. #Ex 32:1-6). C’est le seul v. du Pentateuque qui mentionne une prière de Moïse pour Aaron.

21  Je pris le veau que vous aviez fait, ce produit de votre péché, je le brûlai au feu, je le broyai jusqu’à ce qu’il fût réduit en poudre, et je jetai cette poudre dans le torrent qui descend de la montagne.

22  A Tabeéra, à Massa, et à Kibroth-Hattaava, vous excitâtes la colère de l’Eternel.

Tabeéra …  Massa …  Kibroth-Hattaava. Ces trois lieux étaient tous associés à une rébellion d’Israël contre l’Eternel. A Tabeéra, « brûlant », le peuple s’était plaint de son malheur (#No 11:1-3). A Massa, « tentation », il avait trouvé à redire contre tout et avait mis avec arrogance Dieu à l’épreuve (#Ex 17:1-7). A Kibroth-Hattaava, « tombeau de la convoitise », il s’était à nouveau attiré la colère de Dieu en se plaignant de la nourriture (#No 11:31-35).

23  Et lorsque l’Eternel vous envoya à Kadès-Barnéa, en disant : Montez, et prenez possession du pays que je vous donne ! vous fûtes rebelles à l’ordre de l’Eternel, votre Dieu, vous n’eûtes point foi en lui, et vous n’obéîtes point à sa voix.

Kadès-Barnéa. Là, les Israélites avaient commis un double péché: manque de foi et désobéissance (cf. #No 13:1-14:2).

24  Vous avez été rebelles contre l’Eternel depuis que je vous connais.

Vous avez été rebelles contre l’Eternel. Une conclusion s’imposait à Moïse: sa situation de médiateur entre Israël et Dieu avait été caractérisée par les rébellions continuelles du peuple, ce qui l’avait contraint à l’intercession (vv. #De 9:25-29).

25  Je me prosternai devant l’Eternel, je me prosternai quarante jours et quarante nuits, parce que l’Eternel avait dit qu’il voulait vous détruire.

26  Je priai l’Eternel, et je dis: Seigneur Eternel, ne détruis pas ton peuple, ton héritage, que tu as racheté dans ta grandeur, que tu as fait sortir d’Egypte par ta main puissante.

27  Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Jacob. Ne regarde point à l’opiniâtreté de ce peuple, à sa méchanceté et à son péché,

28  de peur que le pays d’où tu nous as fait sortir ne dise : C’est parce que l’Eternel n’avait pas le pouvoir de les mener dans le pays qu’il leur avait promis, et c’est parce qu’il les haïssait, qu’il les a fait sortir pour les faire mourir dans le désert.

le pays d’où tu nous as fait sortir. L’argument développé par Moïse dans sa prière d’intercession était le suivant: les Egyptiens pourraient interpréter la destruction du peuple comme le signe, d’une part, de l’incapacité de l’Eternel d’accomplir sa promesse et, d’autre part, de sa haine envers Israël. En conséquence, il l’avait invité à pardonner.

29  Ils sont pourtant ton peuple et ton héritage, que tu as fait sortir d’Egypte par ta grande puissance et par ton bras étendu.

 

REVENIR AU JOUR 161   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-161-de-929/

Allez au jour 163    www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-163-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/