ANCIEN TESTAMENT JOUR 192 DE 929

10/07/2019 00:59

ANCIEN TESTAMENT JOUR 192 DE 929

Josué 05 de 24

 

JOSUÉ 05 : 1 À 15

1 ¶  Lorsque tous les rois des Amoréens à l’occident du Jourdain et tous les rois des Cananéens près de la mer apprirent que l’Eternel avait mis à sec les eaux du Jourdain devant les enfants d’Israël jusqu’à ce que nous eussions passé, ils perdirent courage et furent consternés à l’aspect des enfants d’Israël.

apprirent. Le récit de l’intervention surnaturelle de Dieu au Jourdain effraya les Cananéens. Le miracle était tout à fait incroyable, et d’autant plus marquant qu’il était survenu à une époque où le Jourdain débordait de son lit (#Jos 3:15). Cette démonstration exceptionnelle de la puissance de Dieu (#Jos 4:24) s’ajoutait au récit du miracle de la mer Rouge (#Jos 2:10).

2  En ce temps-là, l’Eternel dit à Josué : Fais-toi des couteaux de pierre, et circoncis de nouveau les enfants d’Israël, une seconde fois.

circoncis. Dieu ordonna à Josué de veiller à ce que tous les mâles âgés de moins de 40 ans soient circoncis. Ils étaient les fils de la génération morte dans le désert, les survivants (cf. vv. #Jos 5:6-7) de celle que Dieu avait épargnée en #No 13:1-14:2. Cette opération chirurgicale, qui était le signe d’un engagement de foi envers l’alliance abrahamique (voir #Ge 17:9-14), n’avait pas été pratiquée durant le séjour au désert. Son rétablissement visait un bon départ des Israélites dans leur nouvelle demeure.

3  Josué se fit des couteaux de pierre, et il circoncit les enfants d’Israël sur la colline d’Araloth.

4  Voici la raison pour laquelle Josué les circoncit. Tout le peuple sorti d’Egypte, les mâles, tous les hommes de guerre, étaient morts dans le désert, pendant la route, après leur sortie d’Egypte.

5  Tout ce peuple sorti d’Egypte était circoncis ; mais tout le peuple né dans le désert, pendant la route, après la sortie d’Egypte, n’avait point été circoncis.

6  Car les enfants d’Israël avaient marché quarante ans dans le désert jusqu’à la destruction de toute la nation des hommes de guerre qui étaient sortis d’Egypte et qui n’avaient point écouté la voix de l’Eternel ; l’Eternel leur jura de ne pas leur faire voir le pays qu’il avait juré à leurs pères de nous donner, pays où coulent le lait et le miel.

7  Ce sont leurs enfants qu’il établit à leur place ; et Josué les circoncit, car ils étaient incirconcis, parce qu’on ne les avait point circoncis pendant la route.

8  Lorsqu’on eut achevé de circoncire toute la nation, ils restèrent à leur place dans le camp jusqu’à leur guérison.

jusqu’à leur guérison. Il fallait un certain temps pour se remettre d’une blessure si douloureuse, qui présentait en outre des risques d’infection.

9  L’Eternel dit à Josué : Aujourd’hui, j’ai roulé de dessus vous l’opprobre de l’Egypte. Et ce lieu fut appelé du nom de Guilgal jusqu’à ce jour.

roulé de dessus vous l’opprobre. En faisant miraculeusement entrer les Israélites dans le pays, Dieu mit fin (« j’ai roulé ») aux moqueries dont les Egyptiens les avaient accablés.

10 ¶  Les enfants d’Israël campèrent à Guilgal ; et ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho.

la Pâque. Cette fête commémorait la manière dont Dieu avait délivré les Israélites de l’oppression égyptienne, délivrance rapportée en #Ex 7:1-12:2. Elle les encourageait à avoir confiance dans le fait qu’il les aiderait à prendre possession de leur nouveau pays.

11  Ils mangèrent du blé du pays le lendemain de la Pâque, des pains sans levain et du grain rôti ; ils en mangèrent ce même jour.

12  La manne cessa le lendemain de la Pâque, quand ils mangèrent du blé du pays ; les enfants d’Israël n’eurent plus de manne, et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

La manne cessa. Dieu avait commencé à fournir cette nourriture à l’époque d’#Ex 16 et l’avait accordée pendant 40 ans (#Ex 16:35). Puisqu’il y avait de quoi manger en Canaan, les Israélites pourraient désormais subvenir eux-mêmes à leurs besoins en cultivant notamment des dattes, de l’orge ou des olives.

13 ¶  Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui, et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ?

5:13-15

chef de l’armée. C’était une christophanie, une apparition du Seigneur Jésus-Christ avant son incarnation (#Jos 6:2, cf. #Jos 5:15 avec #Ex 3:2, #Ex 3:5). Il se présenta sous les traits de l’ange (messager) de l’Eternel, avec une apparence humaine (cf. l’un des trois « anges » de #Ge 18). Josué lui témoigna du respect en l’adorant, et c’était le comportement approprié. Son attitude, l’épée dégainée, indiquait qu’il était prêt à accorder à Israël la victoire sur les Cananéens (#Jos 6:2 ; cf. #Jos 1:3).

14  Il répondit : Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Eternel, j’arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : Qu’est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ?

15  Et le chef de l’armée de l’Eternel dit à Josué : Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi.

 

REVENIR AU JOUR 191   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-191-de-929/

Allez au jour 193     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-192-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/