ANCIEN TESTAMENT JOUR 258 DE 929

14/09/2019 00:25

ANCIEN TESTAMENT JOUR 258 DE 929

1 Samuel 22 de 36

 

1 Samuel 22 : 1 À 23

1 ¶  David partit de là, et se sauva dans la caverne d’Adullam. Ses frères et toute la maison de son père l’apprirent, et ils descendirent vers lui.

caverne d’Adullam. Cette grotte servit de lieu de refuge à David. Signifiant peut-être « enclos », la ville se situait dans les collines occidentales de Juda (#Jos 15:33), à environ 27 km au sud-ouest de Jérusalem et 16 km au sud-est de Gath. Voir #Ps 57:1 ; #Ps 142:1, titres qui pourraient renvoyer à #1S 24:4.

Ses frères et toute la maison de son père. Ils vinrent de Bethléhem pour se joindre à David, faisant un trajet d’une vingtaine de km.

2  Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des créanciers, ou qui étaient mécontents, se rassemblèrent auprès de lui, et il devint leur chef. Ainsi se joignirent à lui environ quatre cents hommes.

leur chef …  quatre cents hommes. David devint le chef d’une troupe d’hommes redoutables, réunis par les circonstances adverses. Cette armée personnelle passerait rapidement à 600 hommes (#1S 23:13).

3  De là David s’en alla à Mitspé dans le pays de Moab. Il dit au roi de Moab : Permets, je te prie, à mon père et à ma mère de se retirer chez vous, jusqu’à ce que je sache ce que Dieu fera de moi.

Mitspé dans le pays de Moab. Mitspé peut signifier « tour de garde » ou « lieu d’observation ». Situé sur l’une des hauteurs du plateau à l’est de la mer Morte, cet endroit n’est pas précisément localisé.

roi de Moab. Ce roi était probablement un ennemi du roi Saül. David avait du sang moabite dans les veines, par son arrière-grand-mère Ruth, c’est pourquoi il chercha un refuge pour ses parents en Moab (cf. #Ru 1:4-18 ; #Ru 4:13-22).

4  Et il les conduisit devant le roi de Moab, et ils demeurèrent avec lui tout le temps que David fut dans la forteresse.

5  Le prophète Gad dit à David : Ne reste pas dans la forteresse, va-t’en, et entre dans le pays de Juda. Et David s’en alla, et parvint à la forêt de Héreth.

prophète Gad. De même que le prophète Samuel avait aidé et conseillé Saül, de même Gad remplissait désormais cette fonction pour David (cf. #2S 24:11 où Gad est appelé « le voyant de David »).

forêt de Héreth. Emplacement inconnu en Juda.

6 ¶  Saül apprit que l’on avait des renseignements sur David et sur ses gens. Saül était assis sous le tamaris, à Guibea, sur la hauteur ; il avait sa lance à la main, et tous ses serviteurs se tenaient près de lui.

tamaris. Il se trouvait peut-être sur une colline réservée aux cultes païens, près de Guibea (cf. #Ez 16:24-25, #Ez 16:31, #Ez 16:39).

lance. Rappel de la menace que Saül représentait, pour ses amis comme pour ses ennemis (cf. #1S 18:10-11 ; #1S 19:9-10 ; #1S 20:3).

7  Et Saül dit à ses serviteurs qui se tenaient près de lui : Ecoutez, Benjamites ! Le fils d’Isaï vous donnera-t-il à tous des champs et des vignes ? Fera-t-il de vous tous des chefs de mille et des chefs de cent ?

Benjamites. Saül dut demander aux membres de sa propre tribu si, en s’associant à David, ils gagneraient plus de biens et de privilèges qu’ils n’en avaient déjà avec lui.

8  Sinon, pourquoi avez-vous tous conspiré contre moi, et n’y a-t-il personne qui m’informe de l’alliance de mon fils avec le fils d’Isaï ? Pourquoi n’y a-t-il personne de vous qui souffre à mon sujet, et qui m’avertisse que mon fils a soulevé mon serviteur contre moi, afin qu’il me dresse des embûches, comme il le fait aujourd’hui ?

22:8-13

me dresse des embûches. Saül insinuait que David complotait de le tuer. Ce n’était pas vrai, comme il le prouverait en épargnant la vie du roi (vv. #1S 22:24, #1S 22:26).

9  Doëg, l’Edomite, qui se trouvait aussi parmi les serviteurs de Saül, répondit : J’ai vu le fils d’Isaï venir à Nob, auprès d’Achimélec, fils d’Achithub.

Doëg, l’Edomite. Voir le #Ps 52:1-2.

10  Achimélec a consulté pour lui l’Eternel, il lui a donné des vivres et lui a remis l’épée de Goliath, le Philistin.

11  Le roi envoya chercher Achimélec, fils d’Achithub, le sacrificateur, et toute la maison de son père, les sacrificateurs qui étaient à Nob. Ils se rendirent tous vers le roi.

12  Saül dit : Ecoute, fils d’Achithub ! Il répondit : Me voici, mon seigneur !

13  Saül lui dit : Pourquoi avez-vous conspiré contre moi, toi et le fils d’Isaï ? Pourquoi lui as-tu donné du pain et une épée, et as-tu consulté Dieu pour lui, afin qu’il s’élève contre moi et me dresse des embûches, comme il le fait aujourd’hui ?

conspiré contre moi. Saül soutint à tort qu’Achimélec avait fait alliance avec son ennemi David.

14  Achimélec répondit au roi : Lequel d’entre tous tes serviteurs peut être comparé au fidèle David, gendre du roi, dévoué à ses ordres, et honoré dans ta maison ?

dévoué à ses ordres. Achimélec prit la défense de David en soulignant sa loyauté envers Saül.

15  Est-ce aujourd’hui que j’ai commencé à consulter Dieu pour lui ? Loin de moi ! Que le roi ne mette rien à la charge de son serviteur ni de personne de la maison de mon père, car ton serviteur ne connaît de tout ceci aucune chose, petite ou grande.

16  Le roi dit : Tu mourras, Achimélec, toi et toute la maison de ton père.

22:16-19

C’était l’accomplissement de la malédiction qui reposait sur la famille d’Eli, à l’exception d’Abiathar, qui serait exclu du sacerdoce par Salomon (#1R 2:26-29).

17  Et le roi dit aux coureurs qui se tenaient près de lui : Tournez-vous, et mettez à mort les sacrificateurs de l’Eternel ; car ils sont d’accord avec David, ils ont bien su qu’il s’enfuyait, et ils ne m’ont point averti. Mais les serviteurs du roi ne voulurent pas avancer la main pour frapper les sacrificateurs de l’Eternel.

ne voulurent pas …  frapper les sacrificateurs. Bien que Saül ait condamné Achimélec et les sacrificateurs à mort, ses serviteurs savaient qu’ils n’avaient pas à lever la main contre des sacrificateurs de l’Eternel.

18  Alors le roi dit à Doëg : Tourne-toi, et frappe les sacrificateurs. Et Doëg, l’Edomite, se tourna, et ce fut lui qui frappa les sacrificateurs ; il fit mourir en ce jour quatre-vingt-cinq hommes portant l’éphod de lin.

19  Saül frappa encore du tranchant de l’épée Nob, ville sacerdotale ; hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs, ânes, et brebis, tombèrent sous le tranchant de l’épée.

Nob, ville sacerdotale. Ce que Saül ne parvint pas à faire aux Amalécites alors que c’était légitime (#1S 15:3, #1S 15:8-9), il le fit de façon tout à fait injustifiée aux habitants de Nob.

20 ¶  Un fils d’Achimélec, fils d’Achithub, échappa. Son nom était Abiathar. Il s’enfuit auprès de David,

Abiathar. Littéralement « le père est excellent ». C’était un fils d’Achimélec (cf. #1S 21:1), et il parvint à fuir le massacre et à rejoindre le groupe de David. Il exercerait désormais les fonctions sacerdotales pour lui tout au long de sa vie (cf. #1S 23:6, #1S 23:9 ; #1S 30:7 ; #2S 8:17).

21  et lui rapporta que Saül avait tué les sacrificateurs de l’Eternel.

22  David dit à Abiathar : J’ai bien pensé ce jour même que Doëg, l’Edomite, se trouvant là, ne manquerait pas d’informer Saül. C’est moi qui suis cause de la mort de toutes les personnes de la maison de ton père.

C’est moi qui suis cause. David reconnut sa responsabilité dans la mort des familles, et même des animaux, des sacrificateurs: c’était la conséquence malheureuse de son mensonge à Achimélec (cf. #1S 21:1-2).

23  Reste avec moi, ne crains rien, car celui qui cherche ma vie cherche la tienne ; près de moi tu seras bien gardé.

 

REVENIR AU JOUR 257

Allez au jour 259     

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/