ANCIEN TESTAMENT JOUR 267 DE 929

23/09/2019 00:56

ANCIEN TESTAMENT JOUR 267 DE 929

1 Samuel 31 de 36

 

1 Samuel 31 : 1 À 13

1 ¶  Les Philistins livrèrent bataille à Israël, et les hommes d’Israël prirent la fuite devant les Philistins et tombèrent morts sur la montagne de Guilboa.

montagne de Guilboa. Cet emplacement, autrefois le lieu de camp des Israélites, devint le site de leur massacre. Saül et ses fils perdirent la vie sur cette montagne.

2  Les Philistins poursuivirent Saül et ses fils, et tuèrent Jonathan, Abinadab et Malkischua, fils de Saül.

Jonathan, Abinadab et Malkischua. Trois des quatre fils de Saül furent tués le même jour dans la bataille. Le quatrième, Eschbaal, serait par la suite appelé Isch-Boscheth, littéralement « homme de honte », un nom approprié au vu de son absence présumée du champ de bataille (cf. #2S 2:8ss). Jonathan, Jischvi et Malkischua étant les noms des fils de Saül en #1S 14:49 et Jonathan, Abinadab et Malkischua étant cités ici, il faut conclure que Jischvi et Abinadab étaient une seule et même personne. Les versets de #1Ch 8:33 et #1Ch 9:39 sont les seuls à nommer les quatre fils de Saül.

3  L’effort du combat porta sur Saül ; les archers l’atteignirent, et le blessèrent grièvement.

4  Saül dit alors à celui qui portait ses armes : Tire ton épée, et m’en transperce, de peur que ces incirconcis ne viennent me percer et me faire subir leurs outrages. Celui qui portait ses armes ne voulut pas, car il était saisi de crainte. Et Saül prit son épée, et se jeta dessus.

ces incirconcis. C’était un terme de dérision couramment utilisé par les Israélites pour désigner les non-Israélites. La circoncision avait été instituée comme le signe de l’alliance de Dieu avec Abraham en #Ge 17:10-14.

subir leurs outrages. Ayant mené plusieurs guerres contre les Philistins, Saül avait réussi à provoquer leur haine et leur colère. En tant que roi, il aurait certainement été torturé par ses ennemis avant d’être mis à mort.

Saül prit son épée, et se jeta dessus. Bien que son suicide soit perçu par certains comme un acte d’héroïsme, Saül aurait dû trouver en Dieu, comme David en #1S 23:16 et #1S 30:6, la force et le courage de lutter jusqu’à la fin ou de se rendre. Ce suicide était l’ultime manifestation de son infidélité envers Dieu.

5  Celui qui portait les armes de Saül, le voyant mort, se jeta aussi sur son épée, et mourut avec lui.

6  Ainsi périrent en même temps, dans cette journée, Saül et ses trois fils, celui qui portait ses armes, et tous ses gens.

tous ses gens. Le terme « tous » est-il utilisé dans un sens absolu? Au vu du contexte, un sens relatif est plus probable. Il n’est pas nécessaire de conclure à la mort de chacun des 3000 hommes de Saül ce jour-là. Si tel avait été le cas, le rédacteur aurait montré plus d’insistance, comme dans #Jos 8:22 où il est précisé: « Israël les battit, sans leur laisser un survivant ni un fuyard. » En fait, Abner, le général de l’armée de Saül, survécut (#2S 2:8). « Tous » désigne ici ceux qui assuraient la garde personnelle de Saül (cf. v. #1S 31:7).

7  Ceux d’Israël qui étaient de ce côté de la vallée et de ce côté du Jourdain, ayant vu que les hommes d’Israël s’enfuyaient et que Saül et ses fils étaient morts, abandonnèrent leurs villes pour prendre aussi la fuite. Et les Philistins allèrent s’y établir.

8 ¶  Le lendemain, les Philistins vinrent pour dépouiller les morts, et ils trouvèrent Saül et ses trois fils tombés sur la montagne de Guilboa.

9  Ils coupèrent la tête de Saül, et enlevèrent ses armes. Puis ils firent annoncer ces bonnes nouvelles par tout le pays des Philistins dans les maisons de leurs idoles et parmi le peuple.

coupèrent la tête. Un parallèle est établi ici entre la mort de Saül et celle de Goliath. Le géant des Philistins avait eu la tête coupée par David, et les Philistins avaient pris la fuite (#1S 17:51). Les Philistins se vengèrent et firent de même au géant d’Israël, le roi Saül qui « les dépassait tous de la tête » (#1S 10:23).

10  Ils mirent les armes de Saül dans la maison des Astartés, et ils attachèrent son cadavre sur les murs de Beth-Schan.

des Astartés. Déesses de la fertilité chez les Cananéens. Les Philistins leur rendaient hommage en plaçant les armes de leur ennemi vaincu dans leur temple. De même que l’épée de Goliath avait été déposée dans la maison de l’Eternel derrière l’éphod (#1S 21:9), de même les armes de Saül furent placées dans le temple des Astartés. La victoire militaire était attribuée aux dieux, puisqu’on considérait les guerres comme des batailles entre les divinités des nations rivales.

Beth-Schan. Ville située dans la vallée du Jourdain, à environ 26 km de la mer de Galilée.

11  Lorsque les habitants de Jabès en Galaad apprirent comment les Philistins avaient traité Saül,

Jabès en Galaad. Les habitants de cette ville, située à l’est du Jourdain, n’avaient pas pris part à la guerre menée contre Benjamin et en avaient subi les graves conséquences (#Jug 21). Ils témoignèrent de la bonté et du respect à Saül, un Benjaminite, en retirant son corps du mur de Beth-Schan, car il avait sauvé leur ville des Ammonites (#1S 11:9-12) juste après avoir été choisi comme roi d’Israël. Par cet acte, ils l’honorèrent pour la fidélité dont il avait fait preuve envers eux.

12  tous les vaillants hommes se levèrent, et, après avoir marché toute la nuit, ils arrachèrent des murs de Beth-Schan le cadavre de Saül et ceux de ses fils. Puis ils revinrent à Jabès, où ils les brûlèrent ;

cadavre …  brûlèrent. Saül ayant été décapité et mutilé, les citoyens de Jabès en Galaad semblent avoir brûlé son corps afin de dissimuler les préjudices qu’il avait subis.

13  ils prirent leurs os, et les enterrèrent sous le tamarisc à Jabès. Et ils jeûnèrent sept jours.

os …  enterrèrent. Ne pas enterrer les morts était considéré comme un manque de respect à leur égard. Abraham se donna beaucoup de mal pour enterrer Sara (#Ge 23:4-15), et Jacob fit jurer à Joseph qu’il ne l’enterrerait pas en Egypte (#Ge 47:29-30).

jeûnèrent sept jours. Le jeûne était souvent associé au deuil dans la culture hébraïque. C’était un signe de respect, de gravité et de chagrin. Le livre de 1 Samuel commençait avec la prise de l’arche de l’alliance par les Philistins (#1S 4:11) et se termine avec la mort du roi d’Israël entre les mains des mêmes Philistins. 2 Samuel racontera la vengeance et le rétablissement de l’honneur de l’Eternel grâce à la victoire de David sur les Philistins (#2S 5:17-25), à l’instauration d’une dynastie incontestée (#1R 2:12) et à l’installation de l’arche à Jérusalem, la ville de Dieu (#2S 6:16-19).

 

REVENIR AU JOUR 266   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-266-de-929/

Allez au jour 268     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-268-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/