ANCIEN TESTAMENT JOUR 306 DE 929

01/11/2019 00:23

ANCIEN TESTAMENT JOUR 306 DE 929

1 Rois 15 de 22

 

1 Rois 15 : 1 À 34

1 ¶  La dix-huitième année du règne de Jéroboam, fils de Nebath, Abijam régna sur Juda.

15:1-8

Abijam. Il est appelé Abija en #2Ch 13:1-2. Puisque Abijam signifie « père de la mer », et Abija « l’Eternel est un père », il se peut que son nom ait été modifié à cause de son péché.

15:1-16:22

Après avoir décrit l’instauration de l’idolâtrie en Israël et en Juda (#1R 12:1-14:31), le texte brosse un tableau rapide des rois de Juda et d’Israël entre 913 et 885 av. J.-C. L’auteur note que les hauts lieux ne disparurent pas de Juda (#1R 15:14) et qu’Israël continua à marcher sur les (mauvaises) traces de Jéroboam (#1R 15:26, #1R 15:34 ; #1R 16:13, #1R 16:19).

2  Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Maaca, fille d’Abisalom.

trois ans. De 913 à 911 av. J.-C. Une partie de l’année comptait pour une année entière (cf. v. #1R 15:9).

3  Il se livra à tous les péchés que son père avait commis avant lui ; et son cœur ne fut point tout entier à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait été le cœur de David, son père.

son cœur ne fut point tout entier à l’Eternel. Cf. #1R 11:4 où la même remarque est faite à propos de Salomon. #1R 15:14.

4  Mais à cause de David, l’Eternel, son Dieu, lui donna une lampe à Jérusalem, en établissant son fils après lui et en laissant subsister Jérusalem.

5  Car David avait fait ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, et il ne s’était détourné d’aucun de ses commandements pendant toute sa vie, excepté dans l’affaire d’Urie, le Héthien.

ce qui est droit aux yeux de l’Eternel. Cette expression, fréquente à propos des rois de Juda, signifie seulement qu’ils firent, ou non, ce qui était en règle générale acceptable aux yeux de Dieu, comme au v. #1R 15:11.

6  Il y eut guerre entre Roboam et Jéroboam, tant que vécut Roboam.

7  Le reste des actions d’Abijam, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ? Il y eut guerre entre Abijam et Jéroboam.

guerre. Voir #1R 14:30 ; #2Ch 13:1-20

8  Abijam se coucha avec ses pères, et on l’enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place.

9 ¶  La vingtième année de Jéroboam, roi d’Israël, Asa régna sur Juda.

15:9-24

Asa. Premier des rois de Juda à bénéficier d’une appréciation positive dans le domaine religieux (cf. v. #1R 15:11).

10  Il régna quarante et un ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Maaca, fille d’Abisalom.

quarante et un ans. De 911 à 870 av. J.-C. environ

11  Asa fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, comme David, son père.

15:11-15 Asa prit quatre bonnes mesures:

1° il supprima la prostitution dite sacrée (v. #1R 15:12);

2° il débarrassa le pays de toutes les idoles fabriquées par ses prédécesseurs (v. #1R 15:12);

3° il destitua la reine mère, corrompue, et brûla son idole;

4° il remit dans le temple les objets que son père et lui avaient consacrés à l’Eternel (v. #1R 15:15).

Même s’il ne pratiqua jamais l’idolâtrie, il toléra malheureusement les « hauts lieux » (v. #1R 15:14).

12  Il ôta du pays les prostitués, et il fit disparaître toutes les idoles que ses pères avaient faites.

13  Et même il enleva la dignité de reine à Maaca, sa mère, parce qu’elle avait fait une idole pour Astarté. Asa abattit son idole, et la brûla au torrent de Cédron.

une idole. Le terme hébreu vient du verbe « trembler, ébranler » (#Job 9:6). Son emploi suggère qu’il s’agissait d’une représentation particulièrement répugnante, peut-être obscène. Asa destitua sa grand-mère Maaca, la reine mère officielle, du fait de ses liens avec cette idole.

torrent de Cédron. Cette rivière, saisonnière, coulait dans la vallée du Cédron qui bordait Jérusalem, à l’est.

14  Mais les hauts lieux ne disparurent point, quoique le cœur d’Asa fût en entier à l’Eternel pendant toute sa vie.

15  Il mit dans la maison de l’Eternel les choses consacrées par son père et par lui-même, de l’argent, de l’or et des vases.

16  Il y eut guerre entre Asa et Baescha, roi d’Israël, pendant toute leur vie.

Baescha. Asa, le roi de Juda (environ 911-870 av. J.-C.), bénéficia de dix années de tranquillité après la défaite de Jéroboam face aux troupes d’Abijam (#2Ch 13:19-20), et ce jusqu’au début des attaques de Baescha.

17  Baescha, roi d’Israël, monta contre Juda ; et il bâtit Rama, pour empêcher ceux d’Asa, roi de Juda, de sortir et d’entrer.

Rama. Ville située à un endroit stratégique en Benjamin, à environ 8 km au nord de Jérusalem, le long de la route principale qui reliait le nord au sud. Elle fut construite par Baescha, roi d’Israël, pour lui permettre de faire un blocus efficace de la ville de Jérusalem.

18  Asa prit tout l’argent et tout l’or qui étaient restés dans les trésors de la maison de l’Eternel et les trésors de la maison du roi, et il les mit entre les mains de ses serviteurs qu’il envoya vers Ben-Hadad, fils de Thabrimmon, fils de Hezjon, roi de Syrie, qui habitait à Damas. Le roi Asa lui fit dire:

Ben-Hadad. Il s’agit de Ben-Hadad Ier, petit-fils de Hezjon (probablement Rezon,  environ 940-915 av. J.-C.) et fils de Thabrimmon (environ 912-890 av. J.-C.). Ce roi puissant régnait sur le royaume syrien (araméen; qui avait Damas pour capitale. La majorité des historiens pensent qu’il régna de 900 à 860 av. J.-C. et que Ben-Hadad II, son fils ou petit-fils, lui succéda de 860 à 841 av. J.-C. (cf. #1R 20:34). Asa envoya un cadeau de taille à Ben-Hadad Ier pour le pousser à rompre son traité avec Israël et à conclure, à la place, une alliance avec Juda, avant d’envahir Israël par le nord.

19  Qu’il y ait une alliance entre moi et toi, comme il y en eut une entre mon père et ton père. Voici, je t’envoie un présent en argent et en or. Va, romps ton alliance avec Baescha, roi d’Israël, afin qu’il s’éloigne de moi.

20  Ben-Hadad écouta le roi Asa ; il envoya les chefs de son armée contre les villes d’Israël, et il battit Ijjon, Dan, Abel-Beth-Maaca, tout Kinneroth, et tout le pays de Nephthali.

Ijjon …  Nephthali. L’armée de Ben-Hadad Ier envahit Israël et s’empara des villes du nord de la mer de Galilée, prenant ainsi le contrôle des routes commerciales qui menaient vers la côte méditerranéenne et la vallée fertile de Jizreel. La Syrie devint une grande menace militaire pour Israël, de sorte que Baescha cessa de fortifier Rama pour aller vivre à Thirtsa, sa capitale.

21  Lorsque Baescha l’apprit, il cessa de bâtir Rama, et il resta à Thirtsa.

22  Le roi Asa convoqua tout Juda, sans exempter personne, et ils emportèrent les pierres et le bois que Baescha employait à la construction de Rama ; et le roi Asa s’en servit pour bâtir Guéba de Benjamin et Mitspa.

Guéba …  Mitspa. N’étant plus menacé par Israël, Asa enrôla de la main-d’œuvre pour fortifier Guéba, à environ 10 km au nord-est de Jérusalem, et Mitspa, à environ 11 km au nord de Jérusalem, en se servant des matériaux de construction préparés par Baescha pour Rama.

23  Le reste de toutes les actions d’Asa, tous ses exploits et tout ce qu’il a fait, et les villes qu’il a bâties, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ? Toutefois, à l’époque de sa vieillesse, il eut les pieds malades.

24  Asa se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David, son père. Et Josaphat, son fils, régna à sa place.

25 ¶  Nadab, fils de Jéroboam, régna sur Israël, la seconde année d’Asa, roi de Juda. Il régna deux ans sur Israël.

Nadab …  deux ans. De 910 à 909 av. J.-C.

26  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel ; et il marcha dans la voie de son père, se livrant aux péchés que son père avait fait commettre à Israël.

27  Baescha, fils d’Achija, de la maison d’Issacar, conspira contre lui, et Baescha le tua à Guibbethon, qui appartenait aux Philistins, pendant que Nadab et tout Israël assiégeaient Guibbethon.

Guibbethon. Cette ville, située à environ 51 km à l’ouest de Jérusalem, sur le territoire de Dan, avait été donnée aux Lévites (#Jos 19:44), mais elle était passée sous le contrôle des voisins philistins.

28  Baescha le fit périr la troisième année d’Asa, roi de Juda, et il régna à sa place.

29  Lorsqu’il fut roi, il frappa toute la maison de Jéroboam, il n’en laissa échapper personne et il détruisit tout ce qui respirait, selon la parole que l’Eternel avait dite par son serviteur Achija de Silo,

il frappa toute la maison de Jéroboam. Baescha, le roi du nord, extermina toute la famille de Jéroboam, se conformant à une pratique malheureusement courante dans le Proche-Orient antique. Il accomplit ainsi la prophétie d’Achija (cf. #1R 14:9-11), mais en allant au-delà de ce qu’elle annonçait: alors qu’elle précisait que seuls les mâles (selon la formulation hébraïque de 14:10) devaient subir un tel jugement, il tua les hommes, les femmes et les enfants sans distinction.

30  à cause des péchés que Jéroboam avait commis et qu’il avait fait commettre à Israël, irritant ainsi l’Eternel, le Dieu d’Israël.

Le renvoi à Jéroboam dans les épitaphes caractérise tout le récit que font les Rois de l’histoire du royaume du nord. Le premier roi des dix tribus représenta en effet la norme du comportement pécheur à laquelle Dieu se référa, ensuite, pour exercer son jugement sur les rois successifs (voir le v. #1R 15:34 ; #1R 16:2, 19, 31 ; #1R 22:53 ; #2R 3:3 ; #2R 10:29, #2R 10:31 ; #2R 13:2, #2R 13:11 ; #2R 14:24 ; #2R 15:9, #2R 15:18, #2R 15:24, #2R 15:28).

31  Le reste des actions de Nadab, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël ?

32  Il y eut guerre entre Asa et Baescha, roi d’Israël, pendant toute leur vie.

33  La troisième année d’Asa, roi de Juda, Baescha, fils d’Achija, régna sur tout Israël à Thirtsa. Il régna vingt-quatre ans.

vingt-quatre ans. De 909 à 886 av. J.-C.

34  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, et il marcha dans la voie de Jéroboam, se livrant aux péchés que Jéroboam avait fait commettre à Israël.

 

REVENIR AU JOUR 305   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-305-de-929/

Allez au jour 307     www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-307-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/