ANCIEN TESTAMENT JOUR 452 DE 929

26/03/2020 00:03

ANCIEN TESTAMENT JOUR 452 DE 929

Job 16 de 42

 

Job 16 : 1 À 22

1 ¶  Job prit la parole et dit:

 

16:1-17:16

Nouvelle réponse et nouvelle réfutation de Job.

 

2  J’ai souvent entendu pareilles choses ; Vous êtes tous des consolateurs fâcheux.

 

16:2-5

tous des consolateurs fâcheux. Les amis de Job étaient venus le voir pour le réconforter. Après sept jours d’un silence bienvenu, ils avaient échoué dans leur mission: leur prétendu réconfort n’avait fait que lui infliger plus de tourments encore. Ce qui avait commencé comme un désir sincère d’aider Job à comprendre les raisons de sa triste situation avait pris le ton d’une rancœur pleine de sarcasmes. Au bout du compte, leurs harangues avaient exacerbé le sentiment de frustration de toutes les parties en présence. Si les rôles avaient été inversés, Job se serait conduit comme un consolateur efficace; il n’aurait pas osé traiter ses amis de la manière dont ils l’avaient fait, mais aurait vraiment cherché à les réconforter et à les affermir.

 

3  Quand finiront ces discours en l’air ? Pourquoi cette irritation dans tes réponses ?

4  Moi aussi, je pourrais parler comme vous, Si vous étiez à ma place : Je vous accablerais de paroles, Je secouerais sur vous la tête,

5  Je vous fortifierais de la bouche, Je remuerais les lèvres pour vous soulager.

6 ¶  Si je parle, mes souffrances ne seront point calmées, Si je me tais, en quoi seront-elles moindres ?

 

16:6-9, 12-14

Par ces réflexions poignantes, Job se lamenta sur ses souffrances: il y voyait un châtiment sévère de la part de Dieu, qui l’avait épuisé, vidé de son énergie et avait laminé son moral par un sévère examen (« me perce les reins »). Il voyait le Seigneur comme un adversaire qui l’avait secoué, saisi par la nuque et brisé (vv. #Job 16:12-14).

 

7  Maintenant, hélas ! il m’a épuisé …  Tu as ravagé toute ma maison ;

8  Tu m’as saisi, pour témoigner contre moi ; Ma maigreur se lève, et m’accuse en face.

9  Il me déchire et me poursuit dans sa fureur, Il grince des dents contre moi, Il m’attaque et me perce de son regard.

10  Ils ouvrent la bouche pour me dévorer, Ils m’insultent et me frappent les joues, Ils s’acharnent tous après moi.

11  Dieu me livre à la merci des impies, Il me précipite entre les mains des méchants.

12  J’étais tranquille, et il m’a secoué, Il m’a saisi par la nuque et m’a brisé, Il a tiré sur moi comme à un but.

13  Ses traits m’environnent de toutes parts ; Il me perce les reins sans pitié, Il répand ma bile sur la terre.

14  Il me fait brèche sur brèche, Il fond sur moi comme un guerrier.

15  J’ai cousu un sac sur ma peau ; J’ai roulé ma tête dans la poussière.

 

16:15-20

Job n’avait personne vers qui se tourner dans sa douleur, sinon Dieu (v. #Job 16:19). Or, celui-ci restait silencieux et ne lui faisait pas justice.

 

16  Les pleurs ont altéré mon visage ; L’ombre de la mort est sur mes paupières.

17 ¶  Je n’ai pourtant commis aucune violence, Et ma prière fut toujours pure.

18  O terre, ne couvre point mon sang, Et que mes cris prennent librement leur essor !

19  Déjà maintenant, mon témoin est dans le ciel, Mon témoin est dans les lieux élevés.

20  Mes amis se jouent de moi ; C’est Dieu que j’implore avec larmes.

21  Puisse-t-il donner à l’homme raison contre Dieu, Et au fils de l’homme contre ses amis !

 

donner à l’homme raison contre Dieu. Job réclamait un plaidoyer en faveur de son innocence dans le cadre du tribunal céleste. Dieu a anticipé notre besoin d’un tel avocat, et il y a pourvu en la personne de notre Seigneur Jésus-Christ (cf. #1Ti 2:5 ; #1Jn 2:1-2).

 

22  Car le nombre de mes années touche à son terme, Et je m’en irai par un sentier d’où je ne reviendrai pas.

 

REVENIR AU JOUR 451   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-451-de-929/

Allez au jour 453   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-453-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/