ANCIEN TESTAMENT JOUR 546 DE 929

28/06/2020 00:01

ANCIEN TESTAMENT JOUR 546 DE 929

Psaumes 68 de 150

 

Psaumes 68 : 1 À 35

 

1 ¶  (68-1) Au chef des chantres. De David. Psaume. Cantique. (68-2) Dieu se lève, ses ennemis se dispersent, Et ses adversaires fuient devant sa face.

 

68:1-36

Psaume caractérisé par l’exubérance et comprenant prière, louange, actions de grâces, rappels historiques et imprécations. Il exprime la fierté d’appartenir à l’Eternel, le Dieu qui prend soin de son peuple et règne en majesté sur tout l’univers. Ce psaume fut sans doute composé pour faire écho à la jubilation ressentie par David suite au retour de l’arche de l’alliance à Jérusalem (cf. #2S 6:12-15).

I. Concert de louanges (68:2-7)

II. Réflexion sur la fidélité de Dieu (68:8-19)

III. Acclamation de la majesté de Dieu (68:20-32)

IV. Invitation à la louange (68:33-36)

Dieu se lève. Le premier v. de ce psaume est similaire à #No 10:35. C’étaient peut-être les mots qui avaient annoncé le déplacement de l’arche de l’alliance vers Jérusalem (cf. vv. #Ps 68:25-28 ; aussi #2S 6:12-15).

 

2  (68-3) Comme la fumée se dissipe, tu les dissipes ; Comme la cire se fond au feu, Les méchants disparaissent devant Dieu.

3  (68-4) Mais les justes se réjouissent, ils triomphent devant Dieu, Ils ont des transports d’allégresse.

4  (68-5) Chantez à Dieu, célébrez son nom ! Frayez le chemin à celui qui s’avance à travers les plaines ! L’Eternel est son nom : réjouissez-vous devant lui !

 

L’Eternel. L’hébreu porte une forme abrégée de Yahvé (cf. v. #Ps 68:16 ; #Ex 3:15). Il est encore appelé, dans ce psaume, Dieu (Elohim, v. 2), Seigneur (Adonaï, v. 12), Tout-Puissant (v. #Ps 68:15), l’Eternel Dieu (v. #Ps 68:19), l’Eternel, le Seigneur (v. #Ps 68:21) et roi (v. #Ps 68:25).

 

5  (68-6) Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C’est Dieu dans sa demeure sainte.

6  (68-7) Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux ; Les rebelles seuls habitent des lieux arides.

 

une famille à ceux qui étaient abandonnés. Dieu s’occupe de ceux qui ont perdu leur famille, surtout des orphelins et des veuves (v. #Ps 68:6 ; cf. #Ex 22:22-24 ; #Ps 10:14 ; #Ja 1:27).

délivre les captifs. Evoque la délivrance accordée par Dieu aux prisonniers de guerre.

 

7 ¶  (68-8) O Dieu ! quand tu sortis à la tête de ton peuple, Quand tu marchais dans le désert, — Pause.

8  (68-9) La terre trembla, les cieux se fondirent devant Dieu, Le Sinaï s’ébranla devant Dieu, le Dieu d’Israël.

9  (68-10) Tu fis tomber une pluie bienfaisante, ô Dieu ! Tu fortifias ton héritage épuisé.

 

fortifias ton héritage. Dieu soutient le peuple avec lequel il a fait alliance.

 

10  (68-11) Ton peuple établit sa demeure dans le pays Que par ta bonté, ô Dieu ! tu avais préparé pour les malheureux.

11  (68-12) Le Seigneur dit une parole, Et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée : — 

12  (68-13) Les rois des armées fuient, fuient, Et celle qui reste à la maison partage le butin.

13  (68-14) Tandis que vous reposez au milieu des étables, Les ailes de la colombe sont couvertes d’argent, Et son plumage est d’un jaune d’or. — 

14  (68-15) Lorsque le Tout-Puissant dispersa les rois dans le pays, La terre devint blanche comme la neige du Tsalmon.

 

neige du Tsalmon. Tsalmon signifie « noir » ou « obscur ». L’image de la « neige » fait constraste et évoque les cadavres et ossements dispersés sur les montagnes.

 

15 ¶  (68-16) Montagnes de Dieu, montagnes de Basan, Montagnes aux cimes nombreuses, montagnes de Basan,

 

montagnes de Basan. Région au-delà du Jourdain, vers l’est, ici personnifiée et décrite comme éprouvant de la jalousie pour la montagne de Sion (cf. v. #Ps 68:17), le lieu de résidence choisi pour la présence particulière de Dieu (cf. #Jér 22:20-21).

 

16  (68-17) Pourquoi, montagnes aux cimes nombreuses, avez-vous de l’envie Contre la montagne que Dieu a voulue pour résidence ? L’Eternel n’en fera pas moins sa demeure à perpétuité.

17  (68-18) Les chars de l’Eternel se comptent par vingt mille, Par milliers et par milliers ; Le Seigneur est au milieu d’eux, le Sinaï est dans le sanctuaire.

 

le Sinaï est dans le sanctuaire. Ou « comme dans le Sinaï, dans le sanctuaire ». Dieu avait accompagné les armées, de la même façon qu’il se trouvait sur le mont Sinaï lors du don de la loi à Moïse (cf. #Ex 19).

 

18  (68-19) Tu es monté dans les hauteurs, tu as emmené des captifs, Tu as pris en don des hommes ; Les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel Dieu.

 

monté sur la hauteur. Paul cite ce texte en #Ep 4:8 en l’appliquant à l’ascension triomphale de Christ au ciel.

 

19  (68-20) Béni soit le Seigneur chaque jour ! Quand on nous accable, Dieu nous délivre. — Pause.

20  (68-21) Dieu est pour nous le Dieu des délivrances, Et l’Eternel, le Seigneur, peut nous garantir de la mort.

21  (68-22) Oui, Dieu brisera la tête de ses ennemis, Le sommet de la tête de ceux qui vivent dans le péché.

22 ¶  (68-23) Le Seigneur dit : Je les ramènerai de Basan, Je les ramènerai du fond de la mer,

 

Basan …  mer. Que les ennemis tentent de s’échapper par la terre (Basan) ou par la mer, Dieu les forcerait à revenir pour qu’ils soient détruits par son peuple (cf. #Am 9:2-4).

 

23  (68-24) Afin que tu plonges ton pied dans le sang, Et que la langue de tes chiens ait sa part des ennemis.

24  (68-25) Ils voient ta marche, ô Dieu ! La marche de mon Dieu, de mon roi, dans le sanctuaire.

 

marche …  sanctuaire. Description de la fête organisée lors du retour de l’arche, le symbole de la présence divine, sur la montagne de Sion (cf. #1Ch 15:16-28).

 

25  (68-26) En tête vont les chanteurs, puis ceux qui jouent des instruments, Au milieu de jeunes filles battant du tambourin.

26  (68-27) Bénissez Dieu dans les assemblées, Bénissez le Seigneur, descendants d’Israël !

27  (68-28) Là sont Benjamin, le plus jeune, qui domine sur eux, Les chefs de Juda et leur troupe, Les chefs de Zabulon, les chefs de Nephthali.

 

Benjamin …  Nephthali. Tribus représentant Israël tout entier, deux occupant le sud (Benjamin et Juda) et deux le nord (Zabulon et Nephthali).

 

28  (68-29) Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ; Affermis, ô Dieu, ce que tu as fait pour nous !

29  (68-30) De ton temple tu règnes sur Jérusalem ; Les rois t’apporteront des présents.

 

rois …  présents. Cette section de louange (vv. #Ps 68:28-35) oriente les regards vers le règne du Messie: Dieu sera alors l’objet des louanges universelles dans le temple de Jérusalem (cf. #Esa 2:2-4 ; #Esa 18:7 ; #Esa 45:14 ; #Esa 60:3-7 ; #Ez 40:1-48:2 ; #Ag 2:7 ; #Za 2:11-13 ; #Za 6:15 ; #Za 8:21-22 ; #Za 14:16-19).

 

30  (68-31) Epouvante l’animal des roseaux, La troupe des taureaux avec les veaux des peuples, Qui se prosternent avec des pièces d’argent ! Disperse les peuples qui prennent plaisir à combattre !

 

pièces d’argent. Argent réservé au tribut et signifiant donc la soumission à Dieu.

 

31  (68-32) Des grands viennent de l’Egypte ; L’Ethiopie accourt, les mains tendues vers Dieu.

32 ¶  (68-33) Royaumes de la terre, chantez à Dieu, Célébrez le Seigneur ! — Pause.

33  (68-34) Chantez à celui qui s’avance dans les cieux, les cieux éternels ! Voici, il fait entendre sa voix, sa voix puissante.

34  (68-35) Rendez gloire à Dieu ! Sa majesté est sur Israël, et sa force dans les cieux.

35  (68-36) De ton sanctuaire, ô Dieu ! tu es redoutable. Le Dieu d’Israël donne à son peuple la force et la puissance. Béni soit Dieu !

 

REVENIR AU JOUR 545   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-545-de-929/

Allez au jour 547   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-547-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/