ANCIEN TESTAMENT JOUR 547 DE 929

29/06/2020 00:16

ANCIEN TESTAMENT JOUR 547 DE 929

Psaumes 69 de 150

 

Psaumes 69 : 1 À 36

 

1 ¶  (69-1) Au chef des chantres. Sur les lis. De David. (69-2) Sauve-moi, ô Dieu ! Car les eaux menacent ma vie.

 

Sur les lis. Nom d’une mélodie.

69:1-37

Ce psaume est une prière de désespoir. David se rend compte que, haï de tous, il risque d’être bientôt tué. Bien qu’il sollicite le secours divin et invoque des malédictions sur ses ennemis, il conclut ce psaume sur une note de louange, ponctuée d’allusions au royaume messianique à venir qui verra tous les ennemis du peuple de Dieu subir un châtiment rapide et sévère (cf. #Ap 2:27). Les auteurs néotestamentaires appliquèrent une grande partie de ce psaume à Christ. Il exprime les sentiments de tout croyant exposé aux moqueries, mais il vise de façon particulière le Messie.

I. Prière de désespoir (69:2-29)

A. Description de la situation du psalmiste (69:2-4)

B. Causes de sa situation (69:5-13)

C. Espoir de voir évoluer sa situation (69:14-19)

D. Reproches pour cette situation (69:20-22)

E. Revanche sur cette situation (69:23-29)

II. Promesse de salut (69:30-37)

 

2  (69-3) J’enfonce dans la boue, sans pouvoir me tenir ; Je suis tombé dans un gouffre, et les eaux m’inondent.

3  (69-4) Je m’épuise à crier, mon gosier se dessèche, Mes yeux se consument, tandis que je regarde vers mon Dieu.

4  (69-5) Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, Ceux qui me haïssent sans cause ; Ils sont puissants, ceux qui veulent me perdre, Qui sont à tort mes ennemis. Ce que je n’ai pas dérobé, il faut que je le restitue.

 

me haïssent. Voir la citation en #Jn 15:25.

 

5  (69-6) O Dieu ! tu connais ma folie, Et mes fautes ne te sont point cachées.

6  (69-7) Que ceux qui espèrent en toi ne soient pas confus à cause de moi, Seigneur, Eternel des armées ! Que ceux qui te cherchent ne soient pas dans la honte à cause de moi, Dieu d’Israël !

 

pas confus. Le psalmiste craignait que sa situation désastreuse ne soit une occasion de chute pour les autres croyants.

 

7  (69-8) Car c’est pour toi que je porte l’opprobre, Que la honte couvre mon visage ;

8  (69-9) Je suis devenu un étranger pour mes frères, Un inconnu pour les fils de ma mère.

 

étranger …  fils. Il était rejeté même par sa famille (cf. #Mt 12:46-50 ; #Jn 7:3-5).

 

9  (69-10) Car le zèle de ta maison me dévore, Et les outrages de ceux qui t’insultent tombent sur moi.

 

me dévore. Le psalmiste s’était attiré la haine et l’hostilité de membres de son peuple, car il avait insisté pour que leur attitude corresponde à leurs affirmations de consécration à Dieu. Chaque fois que Dieu était déshonoré, il en éprouvait de la tristesse, tant il l’aimait. Jésus prit cette attitude à son compte, comme cela est indiqué en #Jn 2:17 ; #Ro 15:3.

 

10  (69-11) Je verse des larmes et je jeûne, Et c’est ce qui m’attire l’opprobre ;

11  (69-12) Je prends un sac pour vêtement, Et je suis l’objet de leurs sarcasmes.

 

sac. David portait le sac en signe de chagrin, ce qui lui valait encore plus de moqueries.

 

12  (69-13) Ceux qui sont assis à la porte parlent de moi, Et les buveurs de liqueurs fortes me mettent en chansons.

 

assis à la porte. Les notables, souvent des fonctionnaires gouvernementaux, se tenaient assis à la porte de la ville. Même là, on se moquait de David.

buveurs de liqueurs fortes. La lie de la société, les ivrognes, raillaient David dans leurs chants grossiers.

 

13 ¶  (69-14) Mais je t’adresse ma prière, ô Eternel ! Que ce soit le temps favorable, ô Dieu, par ta grande bonté ! Réponds-moi, en m’assurant ton secours !

14  (69-15) Retire-moi de la boue, et que je n’enfonce plus ! Que je sois délivré de mes ennemis et du gouffre !

15  (69-16) Que les flots ne m’inondent plus, Que l’abîme ne m’engloutisse pas, Et que la fosse ne se ferme pas sur moi !

 

fosse ne se ferme pas sur moi. La « fosse » est un autre mot pour le schéol, le séjour des morts. Le psalmiste pensait que sa mort était imminente.

 

16  (69-17) Exauce-moi, Eternel ! car ta bonté est immense. Dans tes grandes compassions, tourne vers moi les regards,

17  (69-18) Et ne cache pas ta face à ton serviteur ! Puisque je suis dans la détresse, hâte-toi de m’exaucer !

18  (69-19) Approche-toi de mon âme, délivre-la ! Sauve-moi, à cause de mes ennemis !

19  (69-20) Tu connais mon opprobre, ma honte, mon ignominie ; Tous mes adversaires sont devant toi.

20  (69-21) L’opprobre me brise le cœur, et je suis malade ; J’attends de la pitié, mais en vain, Des consolateurs, et je n’en trouve aucun.

21  (69-22) Ils mettent du fiel dans ma nourriture, Et, pour apaiser ma soif, ils m’abreuvent de vinaigre.

 

fiel …  vinaigre. Le terme hébreu pour « fiel » désignait une plante vénéneuse, qui symbolise ici la trahison. Les amis de David, qui auraient dû lui apporter leur soutien, s’étaient retournés contre lui. Lorsque Christ était sur la croix, on lui présenta du vinaigre mêlé de fiel (#Mt 27:34, #Mt 27:48).

 

22 ¶  (69-23) Que leur table soit pour eux un piège, Et un filet au sein de leur sécurité !

 

leur table …  un piège. Le terme de « piège » désignait un piège à oiseaux. Le psalmiste priait que les complots de ses ennemis à son encontre échouent et même se retournent contre eux.

69:23-24

Cité en #Ro 11:9-10.

 

23  (69-24) Que leurs yeux s’obscurcissent et ne voient plus, Et fais continuellement chanceler leurs reins !

24  (69-25) Répands sur eux ta colère, Et que ton ardente fureur les atteigne !

25  (69-26) Que leur demeure soit dévastée, Qu’il n’y ait plus d’habitants dans leurs tentes !

 

Cité en #Ac 1:20 en rapport avec Judas.

 

26  (69-27) Car ils persécutent celui que tu frappes, Ils racontent les souffrances de ceux que tu blesses.

 

celui que tu frappes. Ceux qui étaient hostiles au psalmiste se moquaient de lui en prétendant que ses souffrances étaient dues à un châtiment divin. En ce qui concerne le Messie, ses souffrances faisaient de toute éternité partie du plan divin (cf. #Esa 53:10).

 

27  (69-28) Ajoute des iniquités à leurs iniquités, Et qu’ils n’aient point part à ta miséricorde !

28  (69-29) Qu’ils soient effacés du livre de vie, Et qu’ils ne soient point inscrits avec les justes !

29  (69-30) Moi, je suis malheureux et souffrant: O Dieu, que ton secours me relève !

30 ¶  (69-31) Je célébrerai le nom de Dieu par des cantiques, Je l’exalterai par des louanges.

31  (69-32) Cela est agréable à l’Eternel, plus qu’un taureau Avec des cornes et des sabots.

 

plus qu’un taureau. Voir #Ps 51:18 ; aussi #Hé 9:11-12 ; #Hé 10:9-12.

des cornes et des sabots. Manière de désigner un animal adulte, d’une grande valeur.

 

32  (69-33) Les malheureux le voient et se réjouissent ; Vous qui cherchez Dieu, que votre cœur vive !

33  (69-34) Car l’Eternel écoute les pauvres, Et il ne méprise point ses captifs.

34  (69-35) Que les cieux et la terre le célèbrent, Les mers et tout ce qui s’y meut !

35  (69-36) Car Dieu sauvera Sion, et bâtira les villes de Juda ; On s’y établira, et l’on en prendra possession ;

36  (69-37) La postérité de ses serviteurs en fera son héritage, Et ceux qui aiment son nom y auront leur demeure.

 

REVENIR AU JOUR 546   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-546-de-929/

Allez au jour 548   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-548-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/