ANCIEN TESTAMENT JOUR 582 DE 929

03/08/2020 00:19

ANCIEN TESTAMENT JOUR 582 DE 929

Psaumes 104 de 150

 

Psaumes 104 : 1 À 35

 

  1 ¶  Mon âme, bénis l’Eternel ! Eternel, mon Dieu, tu es infiniment grand ! Tu es revêtu d’éclat et de magnificence !

 

infiniment grand. Le Créateur est plus grand que sa création. C’est donc lui qui doit être adoré, et non elle (cf. #Ex 20:3-4 ; #Ro 1:23-25).

104:1-9

Cette section correspond approximativement aux deux premiers jours de la création (cf. #Ge 1:1-8).

104:1-35

A l’aide de descriptions très vivantes et très poétiques, le psalmiste chante la gloire du Seigneur dans la création (cf. #Ge 1:1-2:2 ; #Job 38:1-41:2 ; #Ps 19:2-7 ; #Ps 148:1-6 ; #Pr 30:4 ; #Esa 40:1-6 ; #Jn 1:1-3 ; #Ro 1:18-25 ; #Col 1:16-17). Il fait allusion à la création originale (cf. v. #Ps 104:5), sans oublier la chute de l’homme et la malédiction qui pèse sur la terre (vv. #Ps 104:23, #Ps 104:29, #Ps 104:35). Dans cette évocation de la grandeur divine, il alterne

1° la louange personnelle adressée à Dieu (vv. #Ps 104:1-2, #Ps 104:5-9, #Ps 104:20-30) et

2° l’exposé des œuvres divines (vv. #Ps 104:3-4, #Ps 104:10-19, #Ps 104:31-35).

Le texte suit de façon assez libre le récit de la création de #Ge 1:1-31 et se termine (v. #Ps 104:35) par une allusion à la fin des temps (voir #Ap 20:1-22:2).

I. Création des cieux et de la terre (104:1-9)

II. Les besoins des créatures comblés (104:10-18)

III. Le soleil et la lune (104:19-23)

IV. La mer et ses habitants (104:24-26)

V. Les soins providentiels de Dieu (104:27-30)

VI. Les bénédictions données par le Créateur (104:31-35)

 

2  Il s’enveloppe de lumière comme d’un manteau ; Il étend les cieux comme un pavillon.

3  Il forme avec les eaux le faîte de sa demeure ; Il prend les nuées pour son char, Il s’avance sur les ailes du vent.

 

les eaux. Allusion à la création originelle, avec les eaux au-dessus des cieux (cf. #Ge 1:7-8).

 

4  Il fait des vents ses messagers, Des flammes de feu ses serviteurs.

 

vents …  flammes de Feu.#Hé 1:7 applique ce v. aux anges pour décrire leur rapidité et leur puissance destructrice en tant qu’instruments du jugement divin.

 

5  Il a établi la terre sur ses fondements, Elle ne sera jamais ébranlée.

 

fondements. Cf. #Job 38:4.

 

6  Tu l’avais couverte de l’abîme comme d’un vêtement, Les eaux s’arrêtaient sur les montagnes ;

 

104:6-9

On peut songer au déluge universel de #Ge 6:1-9:2, mais il s’agit encore de la création, en particulier du troisième jour (#Ge 1:9-10).

 

7  Elles ont fui devant ta menace, Elles se sont précipitées à la voix de ton tonnerre.

8  Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, Au lieu que tu leur avais fixé.

9  Tu as posé une limite que les eaux ne doivent point franchir, Afin qu’elles ne reviennent plus couvrir la terre.

10 ¶  Il conduit les sources dans des torrents Qui coulent entre les montagnes.

 

104:10-18

Avec l’eau (vv. #Ps 104:10-13), la végétation (v. #Ps 104:14), les vignes, les céréales (v. #Ps 104:15), les arbres (vv. #Ps 104:16-17) et les falaises (v. #Ps 104:18), le Créateur répond à tous les besoins fondamentaux de sa création. Cela correspond au troisième jour de la création (#Ge 1:11-13).

 

11  Elles abreuvent tous les animaux des champs ; Les ânes sauvages y étanchent leur soif.

12  Les oiseaux du ciel habitent sur leurs bords, Et font résonner leur voix parmi les rameaux.

13  De sa haute demeure, il arrose les montagnes ; La terre est rassasiée du fruit de tes œuvres.

 

haute demeure. Allusion aux nuages de pluie.

 

14  Il fait germer l’herbe pour le bétail, Et les plantes pour les besoins de l’homme, Afin que la terre produise de la nourriture,

15  Le vin qui réjouit le cœur de l’homme, Et fait plus que l’huile resplendir son visage, Et le pain qui soutient le cœur de l’homme.

16  Les arbres de l’Eternel se rassasient, Les cèdres du Liban, qu’il a plantés.

17  C’est là que les oiseaux font leurs nids ; La cigogne a sa demeure dans les cyprès,

18  Les montagnes élevées sont pour les boucs sauvages, Les rochers servent de retraite aux damans.

19 ¶  Il a fait la lune pour marquer les temps ; Le soleil sait quand il doit se coucher.

 

104:19-23

Cette section correspond au quatrième jour de la création (#Ge 1:14-19). Les heures de travail des prédateurs (la nuit) sont opposées à celles des humains (le jour).

 

20  Tu amènes les ténèbres, et il est nuit: Alors tous les animaux des forêts sont en mouvement ;

21  Les lionceaux rugissent après la proie, Et demandent à Dieu leur nourriture.

22  Le soleil se lève : ils se retirent, Et se couchent dans leurs tanières.

23  L’homme sort pour se rendre à son ouvrage, Et à son travail, jusqu’au soir.

24  Que tes œuvres sont en grand nombre, ô Eternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.

 

104:24-26

Cette section correspond au cinquième jour de la création (#Ge 1:20-23).

 

25  Voici la grande et vaste mer : Là se meuvent sans nombre Des animaux petits et grands ;

26  Là se promènent les navires, Et ce léviathan que tu as formé pour se jouer dans les flots.

 

léviathan. Ce terme hébreu revient dans quatre autres passages de l’A.T. (#Job 3:8 ; #Job 40:20 ; #Ps 74:14 ; #Esa 27:1). Chaque fois, il désigne une créature puissante, capable de vaincre un homme mais pas de résister à Dieu. On peut y voir un monstre marin, une sorte de dinosaure.

 

27  Tous ces animaux espèrent en toi, Pour que tu leur donnes la nourriture en son temps.

 

104:27-30

Toute la création compte sur Dieu pour qu’il prenne soin d’elle, dans sa providence. Ces vv. font allusion au sixième jour de la création (cf. #Ge 1:24-31).

 

28  Tu la leur donnes, et ils la recueillent ; Tu ouvres ta main, et ils se rassasient de biens.

29  Tu caches ta face : ils sont tremblants ; Tu leur retires le souffle : ils expirent, Et retournent dans leur poussière.

30  Tu envoies ton souffle : ils sont créés, Et tu renouvelles la face de la terre.

 

ton Esprit. Ou « ton souffle », qui correspond au souffle de la vie de #Ge 2:7.

 

31 ¶  Que la gloire de l’Eternel subsiste à jamais ! Que l’Eternel se réjouisse de ses œuvres !

 

104:31-35

Le psalmiste conclut avec une bénédiction dans laquelle il demande au Créateur de ne plus laisser les impies polluer l’univers qu’il a créé (v. #Ps 104:35). Cette prière anticipe la nouvelle terre et les nouveaux cieux (cf. #Ap 21:1-22:2).

 

32  Il regarde la terre, et elle tremble ; Il touche les montagnes, et elles sont fumantes.

 

elle tremble …  fumantes. Allusion aux tremblements de terre et aux incendies provoqués par la foudre.

 

33  Je chanterai l’Eternel tant que je vivrai, Je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai.

34  Que mes paroles lui soient agréables ! Je veux me réjouir en l’Eternel.

35  Que les pécheurs disparaissent de la terre, Et que les méchants ne soient plus ! Mon âme, bénis l’Eternel ! Louez l’Eternel !

 

pécheurs …  méchants. Bien qu’il ait été assez miséricordieux pour laisser la vie à ses créatures humaines déchues (cf. #Ge 3:1-24), ceux qui bénissent et louent le Seigneur aspirent après le temps où

1° les impies seront effacés de la surface de la terre (cf. #Ap 20:11-15) et où

2° la malédiction qui pèse sur la terre sera transformée en bénédiction (cf. #Ap 22:3).

 

REVENIR AU JOUR 581  www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-581-de-929/

Allez au jour 583   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-583-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/