ANCIEN TESTAMENT JOUR 72 DE 929

13/03/2019 00:45

ANCIEN TESTAMENT JOUR 72 DE 929

         Exode 22 de 40

 

EXODE 22 : 1 À 31

1 ¶  Si un homme dérobe un bœuf ou un agneau, et qu’il l’égorge ou le vende, il restituera cinq bœufs pour le bœuf et quatre agneaux pour l’agneau.

2  Si le voleur est surpris dérobant avec effraction, et qu’il soit frappé et meure, on ne sera point coupable de meurtre envers lui ;

3  mais si le soleil est levé, on sera coupable de meurtre envers lui. Il fera restitution ; s’il n’a rien, il sera vendu pour son vol ;

si le soleil est levé. La culpabilité des actes d’un propriétaire contre un voleur dépendait du moment de l’effraction: pendant la nuit, il lui était plus difficile de connaître les intentions de l’intrus, et personne n’était présent pour venir à son aide.

4  si ce qu’il a dérobé, bœuf, âne, ou agneau, se trouve encore vivant entre ses mains, il fera une restitution au double.

5  Si un homme fait du dégât dans un champ ou dans une vigne, et qu’il laisse son bétail paître dans le champ d’autrui, il donnera en dédommagement le meilleur produit de son champ et de sa vigne.

6  Si un feu éclate et rencontre des épines, et que du blé en gerbes ou sur pied, ou bien le champ, soit consumé, celui qui a causé l’incendie sera tenu à un dédommagement.

7 ¶  Si un homme donne à un autre de l’argent ou des objets à garder, et qu’on les vole dans la maison de ce dernier, le voleur fera une restitution au double, dans le cas où il serait trouvé.

8  Si le voleur ne se trouve pas, le maître de la maison se présentera devant Dieu, pour déclarer qu’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain.

9  Dans toute affaire frauduleuse concernant un bœuf, un âne, un agneau, un vêtement, ou un objet perdu, au sujet duquel on dira : C’est cela !- la cause des deux parties ira jusqu’à Dieu ; celui que Dieu condamnera fera à son prochain une restitution au double.

10  Si un homme donne à un autre un âne, un bœuf, un agneau, ou un animal quelconque à garder, et que l’animal meure, se casse un membre, ou soit enlevé, sans que personne l’ait vu,

11  le serment au nom de l’Eternel interviendra entre les deux parties, et celui qui a gardé l’animal déclarera qu’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain ; le maître de l’animal acceptera ce serment, et l’autre ne sera point tenu à une restitution.

le serment au nom de l’Eternel. Il s’agit probablement d’un serment d’innocence qui liait les deux parties en cause et qui évitait de nouvelles actions légales.

12  Mais si l’animal a été dérobé chez lui, il sera tenu vis-à-vis de son maître à une restitution.

13  Si l’animal a été déchiré, il le produira en témoignage, et il ne sera point tenu à une restitution pour ce qui a été déchiré.

14  Si un homme emprunte à un autre un animal, et que l’animal se casse un membre ou qu’il meure, en l’absence de son maître, il y aura lieu à restitution.

15  Si le maître est présent, il n’y aura pas lieu à restitution. Si l’animal a été loué, le prix du louage suffira.

16 ¶  Si un homme séduit une vierge qui n’est point fiancée, et qu’il couche avec elle, il paiera sa dot et la prendra pour femme.

Si un homme séduit …  paiera sa dot. L’homme était tenu pour responsable des relations sexuelles avant le mariage, et la femme était considérée comme ayant été abusée. Il devait donc en payer le prix (cf. #De 22:22-29).

17  Si le père refuse de la lui accorder, il paiera en argent la valeur de la dot des vierges.

18  Tu ne laisseras point vivre la magicienne.

magicienne. Une femme qui pratiquait l’occultisme.

19  Quiconque couche avec une bête sera puni de mort.

Le degré de perversion sexuelle dans la culture cananéenne était tel que la zoophilie était quasi banale (cf. #Lé 18:23-24). Les lois des Hittites, p. ex., permettaient même l’union avec certains animaux.

20  Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Eternel seul sera voué à l’extermination.

voué à l’extermination. Allusion à l’interdit qui, dans ce cas, signifiait la mise à mort (cf. #Jos 7:2ss).

21  Tu ne maltraiteras point l’étranger, et tu ne l’opprimeras point ; car vous avez été étrangers dans le pays d’Egypte.

22  Tu n’affligeras point la veuve, ni l’orphelin.

la veuve, ni l’orphelin. Dieu accordait une attention particulière aux femmes et aux orphelins, qui n’avaient souvent personne pour s’occuper d’eux. Il réservait aussi une attention particulière, sa colère - à ceux qui profitaient d’eux et les exploitaient. Cette colère pouvait déboucher sur des invasions militaires qui réduisaient la famille de l’exploiteur à un statut identique à celui de la veuve et de l’orphelin.

23  Si tu les affliges, et qu’ils viennent à moi, j’entendrai leurs cris ;

24  ma colère s’enflammera, et je vous détruirai par l’épée ; vos femmes deviendront veuves, et vos enfants orphelins.

25 ¶  Si tu prêtes de l’argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu n’exigeras de lui point d’intérêt.

intérêt. Le peuple avait la possibilité de témoigner de son souci pour les pauvres et les nécessiteux en ne profitant pas d’eux. Exiger des intérêts était admissible (#Lé 25:35-37 ; #De 23:19-20) mais ils ne devaient pas être exorbitants et ne pas aggraver la situation déjà critique de l’emprunteur. Le psalmiste décrit le fait de prêter de l’argent sans intérêt comme un trait de l’homme juste (#Ps 15:5).

26  Si tu prends en gage le vêtement de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil ;

27  car c’est sa seule couverture, c’est le vêtement dont il s’enveloppe le corps : dans quoi coucherait-il ? S’il crie à moi, je l’entendrai, car je suis miséricordieux.

28  Tu ne maudiras point Dieu, et tu ne maudiras point le prince de ton peuple.

Voir #Ac 23:5 où Paul viola apparemment cette loi, ne sachant pas à qui il parlait.

29  Tu ne différeras point de m’offrir les prémices de ta moisson et de ta vendange. Tu me donneras le premier-né de tes fils.

30  Tu me donneras aussi le premier-né de ta vache et de ta brebis ; il restera sept jours avec sa mère ; le huitième jour, tu me le donneras.

31  Vous serez pour moi des hommes saints. Vous ne mangerez point de chair déchirée dans les champs, vous la jetterez aux chiens.

pour moi des hommes saints. Toutes ces lois et ces règles distinguaient Israël du point de vue du comportement, et pas seulement par son nom. Ce peuple était le fils premier-né de l’Eternel (#Ex 4:22), son trésor bien-aimé, son royaume de sacrificateurs et sa nation sainte (#Ex 19:5-6), ce qui impliquait une certaine ligne de conduite.

mangerez point de chair déchirée. La chair d’un animal tué par un autre et gisant dans les champs devenait impure au contact des carnivores et des insectes et par la putréfaction, car elle n’avait pas été saignée correctement. La nécessité d’un style de vie à part touchait chaque domaine de la vie, y compris l’approvisionnement.

 

 

REVENIR AU JOUR 71   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-71-de-929/

Allez au jour 73   www.chercherjesus-christ.com/news/ancien-testament-jour-73-de-929/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/