AUCUN REGRET by David Wilkerson

28/12/2015 09:53

AUCUN REGRET

by David Wilkerson | December 23, 2015

 
       PDF     TXT   Print  Print

Jésus a exposé l'une des méthodes préférées de l'Ennemi pour faire trébucher le peuple de Dieu lorsqu'il a donné cette parole à Jean : “Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute !”(Matthieu 11:6). Le terme grec utilisé pour “occasion de chute” signifie : “prendre au piège, faire trébucher.” Je crois que Jésus mettait tendrement Jean en garde : “Tu me demandes si Je suis bien celui que tu as dit que J'étais. Jean, ne vois-tu pas ce qui se passe ici ? Satan n'essaye pas de M'atteindre. Il met en place un piège pour toi à travers cette question.”

Christ avait Lui-même traversé la même épreuve pendant Ses quarante jours dans le désert. A présent, il disait à Jean : “Le diable met tout en place pour te prendre au piège. Mais tu ne dois pas écouter ses mensonges. Il dit que Je ne suis pas celui que je prétends être, mais tu ne dois pas tomber dans ce piège satanique.”

Laisse-moi te poser cette question : qu'est-ce qui est en jeu dans l'expression “celui pour qui je serai une occasion de chute” ? Qu'est-ce qui rend ces quelques mots si puissants ? C'est parce que Jésus connaissait les conséquences pour Jean si celui-ci s'abandonnait aux mensonges de Satan. Il savait ce qui se passerait si cet homme saint commençait à douter de qui il était en Christ.

Tu vois, tout ce que Satan avait à faire, c'était d'amener Jean à dire trois mots. Trois mots qui auraient rapidement réduit à rien toutes les prophéties qui avaient été annoncées des siècles auparavant. Tout le bien que Dieu avait accompli en Jean et à travers lui aurait été détruit. Et la foi de multitudes sans nombre, y compris celle de générations à venir, aurait sombré. Quels étaient ces trois mots que Satan voulait tant que Jean prononce : “J'ai des regrets !”

Le mot “regret” signifie : “douleur à cause d'attentes qui n'ont pas été remplies.” Regretter, c'est dire : “mes espoirs n'ont pas abouti.” Pour résumer, c'est une déclaration qui réfute notre foi.

Mais je crois que Jean n'en est jamais arrivé à ce point. Au lieu de cela, il a reçu le message que Jésus lui avait adressé, qui disait : “ Jean, une bénédiction de foi et de réconfort t'attend si tu résistes aux mensonges de Satan. Ne permets pas à l'incrédulité concernant qui Je suis de prendre racine en toi. Si tu le fais, tu douteras de qui tu es et de tout ce que Dieu a fait dans ta vie.”
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/