AUTRES NOMBRES

21/05/2020 00:16

  Enfin, on rencontre quelques autres nombres qui ont un sens symbolique mais à un degré moindre.  Par exemple, quand Luc nous dit que Jésus désigne 70 disciples pour les envoyer dans toutes les villes et localités où lui-même devait se rendre, il ne s'agit pas d'un nombre réel mais symbolique, car, selon la Genèse, la somme totale des peuples et nations répartis dans le monde s'élevait à 70.  Luc, homme de mentalité universaliste, en affirmant que Jésus envoya 70 missionnaires, veut simplement dire qu'il leur confie le soin de faire parvenir l'évangile à toutes les nations du monde.

     Saint Jean, lui aussi, transmet un message, lorsqu'il nous raconte qu'à l'occasion de la pêche miraculeuse, les apôtres récoltèrent 153 poissons.  Pourquoi tant de soin à noter ce détail sans importance?  Une possibilité est que, dans l'antiquité et dans le milieu de la pêche, on croyait que les mers étaient peuplées de 153 espèces de poissons.  Pour les lecteurs, le message est clair : Jésus est venu pour sauver les hommes de toutes les nations, de toutes les races et de tous les peuples du monde.

     Tous les nombres bibliques n'ont cependant pas une valeur symbolique.  Pour chacun d'entre eux, il convient de se demander : ce nombre indique-t-il une quantité ou renferme-t-il un message ?

     Ainsi quand nous lisons que 4 hommes amenèrent le paralytique étendu sur une civière, il est évident que le chiffre 4 n'est pas symbolique, mais traduit une réalité : la civière avec 4 poignées, ce qui était le moyen le plus pratique pour la transporter.  De même, quand il est dit que Paul s'embarqua à Philippes et parvint à Troas 5 jours plus tard, nous ne devons pas voir dans le chiffre 5 un symbole; en effet, à l'époque, c'était bien le temps requis pour effectuer le voyage entre ces deux villes.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/