C.S. Lewis Pensées

27/07/2015 14:22

C.S. Lewis (1898-1963)

 

Il y a quelqu’un que j’aime, même si je n’approuve pas ce qu’il fait.

Il y a quelqu’un que j’accepte, même si certaines de ses pensées et de ses actions me révoltent. 

Il y a quelqu’un que je pardonne, même s’il blesse les gens que j’aime le plus. 

Cette personne, c’est moi.

Être chrétien signifie pardonner ce qui est inexcusable, 

parce que Dieu a pardonné l’inexcusable en vous.

 

La colère est le liquide qui saigne de l’amour quand vous le coupez.

Dieu murmure dans nos moments de joie, mais tonne dans nos souffrances. 

La souffrance est son mégaphone pour réveiller un monde engourdi.

 

Il y aura deux sortes de gens à la fin : 

ceux qui diront à Dieu “Ainsi soit-il“ et 

ceux auxquels Dieu dira : “Ainsi soit-il“. 

Tous ceux qui seront en enfer, l’auront choisi.

 

Qu’est-ce que les gens veulent dire quand ils disent: “Je n’ai pas peur de Dieu parce que je sais qu’Il est bon“ ?. 

Ceux qui disent ça ne sont donc jamais allés chez le dentiste ?

L’expérience est un professeur brutal, mais nous apprenons. 

Mon Dieu que nous apprenons !

L’homme regarde à Dieu comme l’aviateur regarde un parachute : 

il n’est là que pour les cas d’urgence et il espère ne jamais avoir à s’en servir.

 

L’athéisme se révèle être trop simple. 

Si tout l’univers n’avait aucun sens, nous n’aurions jamais découvert qu’il n’a aucun sens.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/