Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel

26/11/2013 16:48

Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. {#Za 4:10}

De petites choses ont marqué le commencement de l’œuvre dans la main de Zorobabel, mais nul ne peut le mépriser, car le Seigneur avait élevé celui qui devait persévérer jusqu’à ce que la clef de voute soit mise en place avec des clameurs. Le fil à plomb était dans de bonnes mains. C’est ici la consolation de chaque croyant dans le Seigneur Jésus ; que l’œuvre de la grâce soit toujours aussi petite dans ses commencements, le fil à plomb est dans de bonnes mains, un maître-bâtisseur plus grand que Salomon a entrepris le relèvement du temple céleste, et il ne faillira pas ni ne sera découragé jusqu’à ce que le pinacle soit installé. Si le fil à plomb était dans la main de n’importe quel être humain, nous pourrions avoir peur pour le bâtiment, mais le plaisir du Seigneur prospérera dans la main de Jésus. Les travaux n’ont pas avancé de manière irrégulière, et sans soin, car la main du maître a utilisé un bon instrument. Si les murs avaient été élevés avec précipitation sans la surveillance nécessaire, ils auraient pu ne pas respecter la perpendiculaire ; mais le fil à plomb a été utilisé par le surveillant choisi. Jésus veille en permanence à l’érection de son temple spirituel, afin qu’il soit construit solidement et bien. Nous sommes pour la hâte, mais Jésus est pour le jugement. Il utilisera le fil à plomb, et chaque pierre qui ne sera pas dans l’alignement sera descendue. De là l’échec de nombreux travaux flatteurs, la chute de nombreuses professions brillantes. Ce n’est pas à nous de juger l’église du Seigneur, puisque Jésus a une main ferme, et un œil exercé, et qu’il sait très bien utiliser le fil à plomb. Est-ce que nous ne nous réjouissons pas de voir que le jugement lui est réservé ? Le fil à plomb était utilisé, il était dans la main de l’entrepreneur ; une indication sûre qu’il avait l’intention d’amener le travail à son achèvement. Ô Seigneur Jésus, comme nous serions en effet heureux si nous pouvions te voir dans ta grande œuvre. Ô Sion, la belle, tes murs sont encore en ruine ! Viens, toi l’Entrepreneur glorieux, et fait de ses désolations la réjouissance de ta venue.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/