Car ton amour vaut mieux que le vin

07/01/2014 19:03
 

 Car ton amour vaut mieux que le vin. {#Ca 1:2}

Rien ne donne au croyant tant de joie qu’une communion avec Christ. Il y éprouve la jouissance qu’ont les autres dans les bienfaits de la vie. Il peut être heureux à la fois dans les dons de Dieu et dans les œuvres de Dieu, ensemble ou séparément mais en tout il ne trouve jamais une joie aussi réelle que dans la personne incomparable de Son Seigneur Jésus-Christ. Il a un vin que n’a produit aucune vigne de la terre ; il a un pain que tous les champs de blé de l’Égypte ne pourront jamais lui apporter.

Où peut-on trouver une douceur telle que celle que nous avons goûtée dans une communion avec notre Bien-Aimé ? A notre avis, les joies de la terre sont seulement un peu meilleures que les cosses pour un porc, si on les compare avec la joie que procure avec Jésus, la manne céleste !

Nous voudrions plutôt avoir une pleine bouchée de l’amour de Christ, et une petite gorgée de sa communion, de préférence à un univers entier rempli de désirs charnels.

Qu’est-ce que la balle par rapport au blé ? Qu’est le strass étincelant devant le véritable diamant ? Qu’est-ce qu’un rêve par rapport à la réalité glorieuse ? Qu’est le temps de la gaieté dans son meilleur ornement, comparé à notre Seigneur Jésus-Christ même dans son état le plus méprisé ?

Si vous connaissez quelque chose de la vie intérieure, vous avouerez que nos joies les plus durables, les plus hautes et les pures doivent être le fruit de l’Arbre de Vie qui est au milieu du paradis de Dieu.

Nulle source ne produit une eau aussi douce que ce puits de Dieu qui fût creusé par la lance des soldats. Toute félicité terrestre ou matérielle est de la terre boueuse, mais les consolations de la présence de Christ sont comme Lui-même : elles sont célestes.

Nous pouvons revoir notre communion avec Jésus, et n’y trouver nul regret, ni vide à l’intérieur ; il n’y a pas de lie dans ce vin, ni de mouches de mort dans cet onguent. La Joie du Seigneur est solide et durable. L’orgueil ne la cherche pas, mais la discrétion et la prudence témoignent que celle-ci résiste à l’épreuve des années, et dans le temps et dans l’éternité elle est digne d’être appelée : « La Seule Joie Véritable ».

Pour nous nourrir, nous consoler, nous donner la joie de vivre et nous rafraîchir, nul vin ne peut être comparé à l’amour de Jésus. Buvons à la plénitude ce soir.


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/