COLOSSIENS 3 : 01 À 25 *** + COLOSSIANS 3 : 01 to 25 + NOTES : JOHN MACARTHUR

18/02/2016 11:08

COLOSSIENS 3 : 01 À 25 *** +
 

1 ¶  Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

Si. Mieux traduit par « puisque ».

vous êtes ressuscités. Verbe qui signifie en fait « Co ressuscités ». Grâce à leur union avec Christ, les croyants participent spirituellement à sa mort et à sa résurrection, dès le jour de leur conversion. Ils sont alors devenus vivants et demeurent ainsi en lui, ce qui les rend capables de comprendre les vérités, réalités et bénédictions spirituelles de Dieu, de même que sa volonté. Ces glorieuses bénédictions (cf. #Ep 1:3) constituent les privilèges et les richesses disponibles pour tous les croyants dans le royaume céleste. Paul les appelait les « choses d’en haut ». Pour comprendre de quoi il s’agit, voir la note sur 2:3 {==> "Col 2:3"}.

assis à la droite de Dieu. Position d’honneur et de majesté (cf. #Ps 110:1 ; #Lu 22: 69 ; #Ac 2:33 ; #Ac 5:31 ; #Ac 7:56 ; #Ep 1:20 ; #Hé 1:3 ; #Hé 8:1 ; #1Pi 3:22) offerte à Christ en sa qualité de Fils exalté de Dieu. Cette exaltation fait de lui une source de bénédictions pour son peuple (#Jn 14:13-14 ; cf. #2Co 1:20).

 

2  Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

Attachez-vous. Peut aussi se traduire par « pensez à » ou « ayez une disposition intérieure pour ». De même qu’une boussole indique le nord, les pensées des chrétiens doivent se tourner vers les choses d’en haut. Des pensées célestes ne peuvent provenir que de la compréhension des réalités célestes par la lecture des Écritures (cf. #Ro 8:5 ; #Ro 12:2 ; #Ph 1:23 ; #Ph 4:8 ; #1Jn 2:15-17).

 

3  Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

vous êtes morts. Le temps du verbe indique que cette mort est un événement passé. Il s’agit en l’occurrence de la mort de Jésus-Christ, dans laquelle les croyants ont été unis à lui et par laquelle le châtiment de leur péché a été payé. Ils sont ressuscités avec lui pour entrer dans une nouvelle vie.

 

cachée avec Christ en Dieu. Expression riche de trois sens différents:

1° les croyants partagent la vie spirituelle du Père et du Fils (#1Co 6:17 ; #2P 1:4);

2° le monde ne peut comprendre tout ce que signifie la nouvelle vie du croyant (#1Co 2:14 ; #1Jn 3:2);

3° les croyants jouissent d’une sécurité éternelle, protégés qu’ils sont de tout ennemi spirituel, et ils ont accès à toutes les bénédictions divines (#Jn 10:28 ; #Ro 8:31-39 ; #Hé 7:25 ; #1Pi 1:4).

 

4  Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.

Quand Christ …  paraîtra. Lors de sa seconde venue (cf. #Ap 19:11-13, #Ap 19:15-16).

 

5 ¶  Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie.

Faites donc mourir.  cf. #Za 4:6 ; #Ep 5:18 ; #Ep 6:17 ; #1Jn 2:14. Il s’agit ici d’un effort conscient de mettre à mort le péché qui subsiste dans notre chair.

la débauche. Traduit aussi par « immoralité », le terme désigne toute forme de péché sexuel;  cf. #1Th 4:3).

l’impureté. Outre les actes de péché sexuel, ce mot désigne les mauvaises pensées et les intentions coupables;  cf. #Mt 5:28 ; #Mr 7:21-22 ; #1Th 4:7).

les passions, les mauvais désirs. Termes similaires qui désignent les désirs sexuels coupables. La « passion » représente la face physique de ce vice, et les « mauvais désirs » son côté mental;  cf. #Ja 1:15).

la cupidité. Traduit aussi par « convoitise », le mot signifie littéralement « fait d’en avoir plus ». C’est le désir insatiable de gagner toujours plus, et surtout ce qui est interdit (cf. #Ex 20: 17 ; #De 5:21 ; #Ja 4:2).

qui est une idolâtrie. Quand on se livre à la cupidité ou aux péchés sexuels énumérés par Paul, on suit ses propres désirs plutôt que ceux de Dieu, ce qui revient à s’adorer soi-même, et donc à pratiquer l’idolâtrie (#No 25:1-3 ; #Ep 5:3-5).

 

6  C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion,

colère de Dieu. C’est la réaction constante et invariable de Dieu face au péché

les fils de la rébellion. Décrit les non-croyants comme portant en eux la nature et les caractéristiques du péché, en particulier la désobéissance et la rébellion, qu’ils affectionnent.

 

7  parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés.

ainsi que vous marchiez autrefois. Avant leur conversion (cf. #Ep 2:1-5 ; #Tit 3:3-4).

8 ¶  Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche.

renoncez. Un mot grec utilisé pour désigner l’acte d’enlever des vêtements (cf. #Ac 7:58 ; #Ro 13:12-14 ; #1Pi 2:1). Tout comme on quitte ses vêtements à la fin de la journée, les croyants doivent aussi retirer les vêtements souillés de leur vie de péché.

colère. Une amertume profonde qui couve à l’intérieur, l’attitude de cœur d’une personne colérique (cf. #Ep 4:31 ; #Ja 1:19-20).

animosité. Contrairement à la juste colère de Dieu, c’est un accès de fureur injuste, qui découle habituellement de la colère;  cf. #Lu 4:28 ; #Ac 19: 28 ; #Ep 4:31).

méchanceté. Désigne en grec le mal moral en général. Renvoie probablement aux dégâts engendrés par les mauvaises paroles (cf. #1Pi 2:1).

calomnie. Quand elle est dirigée contre Dieu, la calomnie s’appelle « blasphème ». Ici, elle l’est contre des personnes, c’est pourquoi la traduction « calomnie » convient. Toutefois, calomnier les gens, c’est aussi blasphémer contre Dieu (#Ja 3:9 ; cf. #Mt 5:22 ; #Ja 3:10).

 

9  Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres,

vieil homme. La vieille nature non régénérée, qui a son origine en Adam;  cf. #Ep 4:22).

3:9-10

dépouillés …  revêtu. Ces mots constituent le fondement du commandement donné au verset 8: puisque le vieil homme est mort en Christ et que le nouveau vit en Christ  c’est ce qui se produit au moment de la nouvelle création, ou régénération (#2Co 5:17) - les croyants doivent renoncer aux actions pécheresses qui subsistent en eux, en se soumettant constamment au processus de renouvellement qui les conduit à ressembler à l’image de Christ. Telle est leur vocation.

 

10  et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé.

l’homme nouveau. La nouvelle nature régénérée, qui remplace le vieil homme; c’est l’essence de ce que les croyants sont en Christ (cf. #Ep 4:17 ; #Ep 5:1, #Ep 5:8, #Ep 5:15). La raison pour laquelle les croyants continuent de pécher, c’est qu’ils ont encore leur nature non régénérée.

se renouvelle.  cf. #Ro 12:2 ; #2Co 3:18. Le sens de ce verbe grec établit un contraste avec la réalité précédente. Il décrit une nouvelle qualité de vie, qui n’existait pas auparavant (cf. #Ro 12:2 ; #Ep 4:22). Tout comme le bébé naît complet mais immature, l’homme nouveau est complet, mais il a la capacité de grandir.

connaissance. Une connaissance profonde et totale, sans laquelle tout renouvellement et toute croissance spirituelle sont impossibles (#2Ti 3:16-17 ; #1Pi 2:2).

image de celui qui l’a créé. Le plan de Dieu, c’est que les croyants ressemblent de plus en plus à Christ, celui qui les a créés (cf. #Ro 8:29 ; #1Co 15: 49 ; #1Jn 3:2).

 

11  Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous.

De même que les croyants doivent individuellement retirer leurs habits sales et perdre leurs habitudes pécheresses, le corps de Christ a le devoir de réaliser son unité en détruisant les anciennes barrières entre les membres de son peuple (cf. #Ga 3:28 ; #Ep 2:15).

Grec. Un païen, un non-Juif.

Juif. Descendant d’Abraham par Isaac.

barbare. Un terme moqueur inventé par les Grecs et désignant tous ceux qui n’avaient pas été enseignés dans la langue et la culture grecques. Lorsque quelqu’un parlait dans une autre langue, les Grecs ne comprenaient rien à ce discours inintelligible qui sonnait comme « bar-bar-bar ». Bien que, dans son sens le plus étroit, le terme « barbare » ait désigné les foules incultes et sans instruction, il était souvent utilisé pour décrire tous les non-Grecs, jugés peu cultivés. Paul releva que Dieu ne fait preuve d’aucun favoritisme: l’Évangile doit atteindre à la fois l’élite du monde et ses exclus (cf. #Jn 4:4-42 ; #Ja 2:1-9).

Scythe. Peuple nomade et guerrier de l’Antiquité qui, au VIIe siècle av. J.-C., envahit le Croissant fertile. Leur réputation de sauvagerie faisait d’eux les plus détestés et les plus redoutés de tous ceux qu’on appelait barbares.

ni esclave ni libre. Une barrière sociale existait depuis toujours entre les esclaves et les hommes libres; Aristote nommait les esclaves « des outils vivants ». Or, la foi en Christ a abattu cette barrière (#1Co 12:13 ; #Ga 3:28 ; cf. #Phm 6).

Christ est tout et en tous. Puisque Jésus-Christ est le Sauveur de tous les croyants, il est aussi le Seigneur de tous, et tous trouvent en lui tout ce dont ils ont besoin.

 

12 ¶  Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.

Ainsi donc. Étant donné l’œuvre de Dieu accomplie à travers Jésus-Christ en faveur des croyants, Paul décrivit la conduite et l’attitude auxquelles Dieu, en retour, s’attend de notre part (versets #Col 3:12-17).

élus de Dieu. Désigne les vrais chrétiens, ceux qui ont été choisis par Dieu. Personne ne se convertit uniquement par choix personnel, mais seulement en réponse à la grâce divine, qui est efficace, gratuite, souveraine et libre de toute influence;  cf. #Ac 13:46-48 ; #Ro 11:4-5).

bien-aimés. L’élection signifie que le croyant devient l’objet de l’amour particulier et incompréhensible que Dieu lui porte (cf. #Jn 13: 1 ; #Ep 1:4-5).

revêtez-vous. Voir la note sur les versets 9-10 {==> "Col 3:9"}.

sentiments de compassion. Littéralement « entrailles de compassion ». Hébraïsme qui présente les organes internes du corps humain comme siège des émotions (cf. #Mt 9:36 ; #Lu 6:36 ; #Ja 5:11).

bonté. Une bonté envers autrui qui envahit toute la personne et qui adoucit toutes ses aspérités (cf. #Mt 11:29-30 ; #Lu 10:25-37).

humilité.  cf. #Mt 18:4 ; #Jn 13:14-16 ; #Ja 4:6, #Ja 4:10. C’est le parfait antidote à l’amour-propre, poison des relations humaines.

douceur. Parfois traduit par « gentillesse », c’est la volonté de subir les insultes ou les blessures plutôt que d’en infliger aux autres.

patience.  cf. #Ro 2:4. Traduit aussi par « endurance », c’est l’inverse des éclats de colère, du ressentiment, de l’esprit de revanche, le résumé de la nature de Jésus-Christ (#1Ti 1:16 ; cf. #2P 3:15). La patience permet d’endurer l’injustice et les circonstances défavorables dans l’espérance d’un prochain soulagement.

 

13  Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.

De même que Christ vous a pardonné. Puisque Christ, le modèle du pardon, leur a pardonné tous leurs péchés (#Col 1:14 ; #Col 2:13-14), les croyants doivent se pardonner de bon cœur les uns aux autres.

 

14  Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.

lien de la perfection. Une meilleure traduction serait « lien parfait d’unité » L’amour surnaturel déversé dans le cœur des croyants cimente entre eux les membres de l’Église. Cf. #Ro 5:5 ; #1Th 4:9.

 

15  Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants.

la paix de Christ. Le mot grec « paix » renvoie ici autant à l’appel lancé par Dieu à recevoir le salut et à la paix avec lui qui en découle, qu’à l’attitude de repos et de sécurité (#Ph 4:7) dont jouissent les croyants, du fait même de cette paix éternelle.

 

16  Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce.

parole de Christ. C’est l’Écriture, sainte parce qu’inspirée par le Saint-Esprit, la parole de révélation qu’il a introduite dans le monde.

demeure en vous dans toute sa richesse. « Demeurer » signifie « vivre dans » ou « se sentir chez soi », et on pourrait traduire « dans toute sa richesse » par « abondamment ou extrêmement riche ». L’Écriture devrait pénétrer toutes les facettes de la vie du croyant et contrôler chacune de ses pensées, paroles et actions (cf. #Ps 119:11 ; #Ph 2:16 ; #2Ti 2:15). Ce concept est parallèle à celui d’#Ep 5:18, puisque les deux produisent les mêmes résultats. En #Ep 5:18, la puissance et la motivation proviennent du fait que les croyants sont remplis du Saint-Esprit; ici elles proviennent du fait qu’ils demeurent dans la richesse de la Parole. Ces deux réalités n’en font qu’une: le Saint-Esprit remplit celui dont la vie est placée sous l’obéissance à la Parole. Ainsi, la plénitude de l’Esprit n’a rien à voir avec une expérience d’extase émotionnelle, mais consiste à le laisser prendre progressivement la maîtrise de notre vie en obéissant à la Parole de Dieu.

par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels. psaumes. Notamment ceux de l’A.T. mis en musique, mais le terme s’appliquait aussi à toute autre musique chantée. L’Église primitive chantait les Psaumes. hymnes. Peut-être, des chants de louange qui se distinguaient des Psaumes (orientés vers Dieu) par leur objet: le Seigneur Jésus-Christ. cantiques spirituels. Probablement des chants composés pour donner un témoignage personnel et exprimant aussi la grâce du salut en Christ.

 

17  Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

faites tout au nom du Seigneur Jésus. Cela signifie simplement agir de façon cohérente avec ce que Christ est et ce qu’il veut.

 

18 ¶  Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.

soumise. Le verbe grec signifie « se soumettre »; il s’agit donc de se placer volontairement sous l’autorité de quelqu’un ou de quelque chose (cf. #Lu 2:51 ; #Lu 10:17, #Lu 10:20 ; #Ro 8:7 ; #Ro 13:1-5 ; #1Co 15:27-28 ; #Ep 1:22).

3:18-4:1 Paul décrit ici les nouvelles relations rendues possibles avec les autres. Ce passage est parallèle à #Ep 5:19-6:9.

 

19  Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez pas contre elles.

Aime C’est un appel à la plus haute forme d’amour qui se traduit par un comportement altruiste (cf. #Ge 24: 67 ; #Ep 5:22-28 ; #1Pi 3:7).

s’aigrisse. Mieux traduit par « cessez de vous aigrir » ou « ne prenez pas l’habitude de vous aigrir ». Les maris ont l’ordre de ne pas se montrer durs envers leur femme et de ne pas manifester de ressentiment envers elle.

 

20  Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.

en toutes choses. La seule limite de l’obéissance due par les enfants réside dans le cas où leurs parents auraient des exigences allant à l’encontre de la Parole. Certains enfants agissent par exemple, contre l’avis de leurs parents en venant à Christ (#Lu 12:51-53 ; #Lu 14: 26).

 

21  Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent.

n’irritez pas. Aussi traduit « ne provoquez pas ou n’exaspérez pas ».

 

22  Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur.

Serviteurs. C`est-à-dire esclaves.

selon la chair. C’est-à-dire les inclinations humaines (cf. #2Co 10:2-3).

sous leurs yeux. Meilleure traduction: « dans un service extérieur ». Allusion à l’attitude qui consiste à ne travailler que lorsque le maître est là pour surveiller, sans réaliser que le Seigneur nous voit toujours et que notre travail l’intéresse (versets #Col 3:23-24). Cf. #1Ti 6:1-2 ; #Tit 2:9-10 ; #1Pi 2:18-21).

3:22-4:1 Paul réaffirme les devoirs réciproques des esclaves et des maîtres, qui ont leur parallèle actuel dans les devoirs respectifs des employeurs et des employés. Jamais les Écritures ne font l’apologie de l’esclavage. Elles en tiennent compte comme l’un des aspects de la société antique, qui se serait révélé plus profitable pour les deux parties si esclaves et maîtres s’étaient traités correctement les uns les autres. Paul, à l’instar de Christ, utilise l’esclavage comme une illustration spirituelle: il assimile le croyant à un esclave au service de Jésus-Christ, et il présente le service accompli envers un maître terrestre comme une façon de servir le Seigneur.

 

23  Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,

24  sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.

3:24-25

l’héritage pour récompense. Le Seigneur donne au croyant la garantie qu’il recevra la juste compensation éternelle de ses efforts (cf. #Ap 20:12-13), même si son maître sur terre ne le récompense pas comme il le mérite (v. #Col 3:25). Dieu reste impartial pour ce qui est de l’obéissance et de la désobéissance (cf. #Ac 10:34 ; #Ga 6:7). Les chrétiens ne doivent pas tirer prétexte de leur foi pour justifier leur désobéissance aux autorités civiles ou à leur employeur (cf. #Phm 18).

 

25  Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes.

 

COLOSSIANS 3 : 01 to 25 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ If ye then be risen with Christ, seek the things above, where Christ is seated at the right hand of God.

If. Better translated "since".

you were raised. Verb which actually means "Co resurrected." Through their union with Christ, believers spiritually involved in his death and resurrection, from the date of their conversion. They then became alive and thus remain in him, which makes them able to understand truths, spiritual realities and blessings of God, as His will. These glorious blessings (see #EP 1: 3) are the privileges and wealth available to all believers in the celestial kingdom. Paul called them "things above." To understand what it is, see note on 2: 3 {==> "Col 2: 3"}.

seated at the right hand of God. honor and majesty position (see #PS 110: 1; #Lu 22: 69; #AC 2:33; #AC 5:31; #AC 7:56; #EP 1:20 Hey # 1: 3; # Heb 8: 1; 1 Peter 3:22 #) offered to Christ as the Son of God exalted. This exaltation made him a blessing for his people (#Jn 14: 13-14; cf. # 2 Cor 1:20).

 

2 Set your affection on things above, not on things on the earth.

Buckle up. Can also be translated as "think" or "have an interior disposition to." Just as a compass point north, Christians thoughts must turn to the things above. Heavenly thoughts can only come from understanding the heavenly realities by reading the Scriptures (cf. #Ro 8: 5; #Ro 12: 2; 1:23 #Ph; #Ph 4: 8; 1 John 2:15 # -17).

 

3 For you died, and your life is hidden with Christ in God.

you're dead. The tense of the verb indicates that this death is a past event. This is the case of the death of Jesus Christ in which believers were united to him and by which the punishment of their sin was paid. They are resurrected with him into a new life.

 

hidden with Christ in God. rich expression of three different meanings:

1. believers share the spiritual life of the Father and the Son (# 1 Cor 6:17; # 2P 1: 4);

2. The world can not understand what it means to the new life of the believer (1 Corinthians 2:14 #; # 1 John 3: 2);

3. believers enjoy eternal security, they are protected from any spiritual enemy, and they have access to all the divine blessings (#Jn 10:28; #Ro 8: 31-39; Heb 7:25 # ; # 1 Peter 1: 4).

 

4 When Christ who is our life appears, then you also will appear with him in glory.

... When Christ will appear. At his second coming (cf. #Ap 19: 11-13, #Ap 19: 15-16).

 

¶ 5 Therefore put to death your members which are upon the earth: fornication, impurity, passion, evil desire, and covetousness, which is idolatry.

Therefore put to death. cf. #Za 4: 6; #EP 5:18; #EP 6:17; # 1 John 2:14. This is a conscious effort to put to death the sin that remains in our flesh.

debauchery. also translated "immorality", the term refers to any form of sexual sin; cf. # 1 Thessalonians 4: 3).

uncleanness. Besides acts of sexual sin, this word means the bad thoughts and criminal intentions; cf. #Mt 5:28; #Mr 7: 21-22; # 1 Thessalonians 4: 7).

passion, evil desire. Similar terms designating the guilty sexual desires. "Passion" is the physical side of this vice and "bad desires" the mental side; cf. #Ja 1:15).

greed. also translated "lust", the word literally means "to have done more." It is the insatiable desire to win more and more, and especially what is prohibited (see #Ex 20: 17; # of 5:21; #Ja 4: 2).

which is idolatry. When one engages in greed or sexual sins listed by Paul, one follows his own desires rather than God, which comes to love oneself, and thus to practice idolatry (#No 25: 1 -3; #EP 5: 3-5).

 

6 It is because of these things the wrath of God comes upon the son of the rebellion,

God's wrath. It is the constant and unchanging God's reaction to sin

the son of the rebellion. Describes unbelievers as carrying within them the nature and characteristics of sin, especially the disobedience and rebellion, they love.

 

7 from which you once walked, when you lived in them.

and you once walked. Prior to conversion (cf. #EP 2: 1-5; #Tit 3: 3-4).

8 ¶ But now, put off all these things, anger, wrath, malice, blasphemy, filthy communication out of your mouth.

waive. A Greek word used to describe the act of removing clothing (see #AC 7:58; #Ro 13: 12-14; 1 Peter # 2: 1). As you leave your clothes at the end of the day, believers must also remove contaminated clothing from their life of sin.

anger. Deep bitterness smoldering inside, the attitude of the heart of an angry person (cf. #EP 4:31; #Ja 1: 19-20).

animosity. Unlike the righteous wrath of God is a fit of fury unfair, which usually comes from anger; cf. #Lu 4:28; #AC 19: 28; #EP 4:31).

wickedness. Designates in Greek moral evil in general. probably refers to the damage caused by the bad words (see # 1 Peter 2: 1).

calumny. When it is directed against God, slander is called "blasphemy". Here, it is against the people, so the "slander" translation necessary. However, slander people, but also blaspheme against God (#Ja 3: 9; cf. 5:22 #Mt; #Ja 3:10).

 

9 Do not lie to each other, are you off your old self with its practices,

old man. The old unregenerate nature, which has its origin in Adam; cf. #EP 4:22).

3: 9-10

... stripped coated. These words are the foundation of the commandment given in verse 8: since the old man died in Christ and the new lives in Christ is what happens when the new creation, or regeneration (# 2Co 5:17) - believers must renounce the sinful actions that remain in them, constantly submitting the renewal process that leads them to look like the image of Christ. This is their vocation.

 

10 and have put on the new man who is renewed in knowledge after the image of him that created him.

the new man. The new regenerated nature, which replaces the old man; it is the essence of what believers in Christ (cf. 4:17 #EP; #EP 5: 1, #EP 5: 8, #EP 5:15). The reason believers continue to sin is that they still have their unregenerate kind.

is renewed. cf. #Ro 12: 2; # 2Co 3:18. The meaning of the Greek verb establishes a contrast with the previous reality. It describes a new quality of life that was not there before (see #Ro 12: 2; #EP 4:22). Just as the baby is born complete but immature, the new man is complete, but it has the capacity to grow.

knowledge. A deep and complete knowledge, without which all spiritual renewal and growth are impossible (# 2Ti 3: 16-17; 1 Peter # 2: 2).

image of him that created him. God's plan is that believers look more and more to Christ, the one who created them (cf. #Ro 8:29; # 1 Cor 15: 49; # 1 John 3: 2).

 

11 Here there is neither Greek nor Jew, circumcised or uncircumcised, barbarian, Scythian, slave nor free; but Christ is all and in all.

As believers must individually remove their dirty clothes and lose their sinful habits, the body of Christ has a duty to achieve unity by destroying the old barriers between the members of his people (cf. 3:28 #Ga; #EP 2:15).

Greek. A pagan, a non-Jew.

Jewish. Descendant of Abraham through Isaac.

barbarous. A derisive term coined by the Greeks and designating all those who had not been taught in the Greek language and culture. When someone spoke in another language, the Greeks did not understand the unintelligible speech that sounded like 'bar-bar-bar'. Although in its narrowest sense, the term "barbarian" has designated the uneducated masses uneducated, it was often used to describe all non-Greeks, considered little cultivated. Paul noted that God shown no favoritism: the Gospel must reach both the world's elite and excluded (cf. #Jn 4: 4-42; #Ja 2: 1-9).

Scythian. Nomadic People and the ancient warrior who in the seventh century BC. AD invaded the Fertile Crescent. Their reputation for brutality made them the most hated and most feared of all the so-called barbarians.

slave or free. A social barrier has always existed between slaves and free men; Aristotle called the slaves' living tools. " However, faith in Christ brought down the barrier (# 1 Corinthians 12:13; #Ga 3:28; cf. #Phm 6).

Christ is all and in all. Since Jesus Christ is the Savior of all believers, he is also the Lord of all, and all are in him all they need.

 

¶ 12 Therefore, as the elect of God, holy and beloved, clothe yourselves with compassion, kindness, humility, gentleness and patience.

Thus. Since the work of God accomplished through Jesus Christ for believers Paul described the behavior and attitude which God, in return, expects from us (verses #Col 3: 12-17).

God's elect. Refers to true Christians, who were chosen by God. Nobody becomes only by personal choice, but only in response to God's grace, which is effective, free, sovereign and free from influence; cf. #AC 13: 46-48; #Ro 11: 4-5).

beloveds. The election means that the believer becomes the object of particular and incomprehensible love God has for him (cf. #Jn 13: 1; #EP 1: 4-5).

clothe yourselves. See note on verses 9-10 {==> "Col 3: 9"}.

feelings of compassion. Literally "bowels of compassion". Judaism which shows the internal organs of the body as the seat of the emotions (cf. #Mt 9:36; #Lu 6:36; #Ja 5:11).

goodness. Kindness toward others that pervades the whole person and that softens all its bumps (see #Mt 11: 29-30; #Lu 10: 25-37).

humility. cf. #Mt 18: 4; #Jn 13: 14-16; #Ja 4: 6, 4:10 #Ja. It's the perfect antidote to self-love, poison human relations.

sweetness. Sometimes translated as "kindness" is the willingness to suffer insult or injury rather than inflict on others.

patience. cf. #Ro 2: 4. also translated "endurance" is the opposite of angry outbursts, resentment, revanchism, the summary of the nature of Jesus Christ (# 1Ti 1:16; cf. 2P # 3: 15). Patience allows to endure injustice and unfavorable circumstances in the hope of a future relief.

 

13 forbearing one another and, if one has something to complain about another, forgiving one another. Just as Christ forgave you, so also do ye.

Even as Christ forgave you. Since Christ, the model of forgiveness, forgave them all their sins (1:14 #Col; #Col 2: 13-14), believers are to forgive with all my heart to each other.

 

14 But above all these things put on charity, which is the bond of perfection.

bond of perfection. A better translation would be "perfect bond of unity" Supernatural love poured into the heart of believers cements them members of the Church. #Ro Cf. 5: 5; # 1 Thessalonians 4: 9.

 

15 And let the peace of Christ, to which you were called in one body, rule in your hearts. And be thankful.

Christ of peace. The Greek word "peace" here refers both to the call of God to receive salvation and peace with him that follows, that the attitude of repose and security (#Ph 4: 7) enjoyed believers, by virtue of this eternal peace.

 

16 Let the word of Christ dwell in you richly; educate yourself and admonishing one another in all wisdom, in psalms and hymns and spiritual songs, singing with grace in your hearts by the inspiration of grace.

Word of Christ. This is Scripture, it is inspired by the holy because the Holy Spirit, the word of revelation he introduced to the world.

dwell in you in all its richness. "Remain" means "live in" or "feel at home", and could be translated "in all its richness" to "heavily or extremely rich." Scripture should permeate all aspects of the life of the believer and control every thought, word and deed (cf. #PS 119: 11; #Ph 2:16; # 2Ti 2:15). This concept is parallel to that of # Eph 5:18, since both produce the same results. In #EP 5:18, power and motivation from the fact that believers are filled with the Holy Spirit; they come here because they remain in the richness of the Word. These two realities are but one: the Holy Spirit fills one whose life is under obedience to the Word. Thus, the fullness of the Spirit has nothing to do with emotional ecstasy of experience, but is to leave gradually take control of our life by obeying the Word of God.

in psalms and hymns and spiritual songs. Psalms. Including those of A.T. set to music, but the term also applied to other music sung. The early church sang the Psalms. hymns. Perhaps, praise songs that differed from the Psalms (oriented towards God) by their purpose: the Lord Jesus Christ. spiritual songs. Probably songs composed to give a personal testimony, and also expressing the grace of salvation in Christ.

 

17 And whatsoever ye do in word or deed, do all in the name of the Lord Jesus, giving him a thanksgiving to God the Father.

do all in the name of the Lord Jesus. This simply means acting consistently with what Christ is and what he wants.

 

18 ¶ Wives, submit to your husbands, as is fitting in the Lord.

submitted. The Greek verb means "submit"; it is therefore placing themselves voluntarily under the authority of someone or something (cf. #Lu 2:51; #Lu 10:17 #Lu 10:20; #Ro 8: 7; #Ro 13: 1-5; 1 Cor # 15: 27-28; #EP 1:22).

3: 18-4: 1 Paul describes here the news made possible relationships with others. This passage is parallel to #EP 5: 19-6: 9.

 

19 Husbands, love your wives, and be not bitter against them.

It is like a call to the highest form of love that results in altruistic behavior (cf. #Ge 24: 67; #EP 5: 22-28; 1 ​​Peter # 3: 7).

soured. Better translated "stop embitter you" or "do not make a habit of embitter you." Husbands are commanded not to show hard on their wives and not to show resentment towards her.

 

20 Children, obey in all things your parents, for this pleases the Lord.

in all things. The only limit to the obedience by children is in the event that their parents would have requirements that go against the Word. Some children act, for example, against the advice of their parents coming to Christ (#Lu 12: 51-53; #Lu 14: 26).

 

21 Fathers, do not provoke your children, lest they be discouraged.

provoke not. Also translated "provoke not or do not provoke."

 

22 Servants, obey in all things your masters according to the flesh, not with eyeservice, as men-pleasers, but with singleness of heart, fearing the Lord.

Servants. C`est ie slaves.

the flesh. That is to say, human inclinations (see # 2 Cor 10: 2-3).

before their eyes. Better translation "in foreign service." Referring to the attitude of work only when the owner is there to supervise, not realizing that God always sees us and our working interests (#Col verses 3: 23-24). See # 1 Tim 6: 1-2; #Tit 2: 9-10; # 1 Peter 2: 18-21).

3: 22-4: 1 Paul reaffirms the reciprocal duties of slaves and masters, who present their parallel in the respective duties of employers and employees. Never do the Scriptures apology for slavery. They take it into account as one of the aspects of ancient society, which would have proved more profitable for both parties if slaves and masters were properly treated each other. Paul, like Christ, using slavery as a spiritual illustration: he likens the believer to a slave in the service of Jesus Christ, and presents the service rendered to an earthly master as a way to serve the Lord.

 

23 Whatever you do, do it from your heart, as unto the Lord and not for men,

24 knowing that you will receive the Lord reward of the inheritance. Serve the Lord Christ.

3: 24-25

reward of the inheritance. The Lord gives the believer the assurance that he will receive fair compensation for his efforts eternal (cf. #Ap 20: 12-13), even if his master on earth does not reward it deserves (v #Col 3. : 25). God is impartial in terms of obedience and disobedience (cf. #AC 10:34; #Ga 6: 7). Christians must not take pretext of their faith to justify their disobedience to civil authorities or their employers (cf. #Phm 18).

 

25 But he that doeth wrong shall receive for the wrong, and there is no respect of persons.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/