Connaître Dieu par Gary Wilkerson

18/11/2015 13:03

CONNAITRE DIEU

by Gary Wilkerson | November 2, 2015

 
       PDF     TXT   Print  Print

Chaque génération de chrétiens doit s'examiner elle-même pour discerner si sa mission et ses actions honorent Dieu. Nous devons continuellement nous demander : “Est-ce que nous servons encore le Seigneur et notre prochain fidèlement et dans un esprit de sacrifice ? Ou bien avons-nous glissé vers une mentalité de “bénis-moi”?

Christ savait exactement où se trouvait le cœur de la foule quand ils ont commencé à Le suivre. “si vous me cherchez, ce n’est pas parce que vous avez compris le sens de mes signes miraculeux. non! C’est parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés.” (Jean 6:26). Pourquoi Jésus parle-t-Il de “signes miraculeux” ici ? Réfléchissons à ce qu'est un signe. Il pointe vers une chose qu'il n'est pas en lui-même. Quand un panneau signalétique indique “Denver 60 kilomètres,” nous savons que nous ne sommes pas encore à Denver mais que nous sommes sur la bonne route. De la même manière, Jésus faisait savoir à Ses disciples que les pains et les poissons n'étaient pas ce qu'il fallait voir. Ils ne faisaient que révéler l'amour plein d'attention du Père céleste. Ses miracles sont des signes de Son attention à notre égard.

La réponse de la foule a révélé leur cœur : “Moïse leur donna à manger un pain qui venait du ciel” (Jean 6:31). Ils retournaient l'exemple de Moïse contre Jésus. Il s'agissait d'un bras de fer, comme un enfant qui irait d'un parent à l'autre pour obtenir ce qu'il veut. Est-ce que nous recherchons la présence de Dieu au milieu de nous ou est-ce que nous recherchons uniquement Ses bénédictions ? Soyons honnêtes, souvent, lorsque nous prions, nous voulons une réponse maintenant, aujourd'hui, dans l'heure. C'est un trait de caractère malheureux, conséquence de notre culture “avoir tout, tout de suite.” Au niveau spirituel, nous manquons d'une valeur immense que la « Génération Grandiose » chérissait (NDLR : il s'agit de la génération qui a grandi durant la Grande Dépression aux États-Unis, puis qui a combattu durant la Seconde Guerre mondiale et a contribué à fortement augmenter la productivité du pays) : savoir que, par la foi, nous finirons par voir de grandes bénédictions.

Pour le chrétien, connaître Dieu, ce n'est pas “être béni maintenant.” Le Seigneur ne se pliera pas à nos convoitises pour nous donner tout ce que nous voulons, quand nous le voulons. Son désir, c'est d'avoir une relation avec nous – une relation continue, sur le long terme, qui porte des fruits durables. C'est pourquoi Ses bénédictions ne sont pas le but ultime de la relation. Ils ne sont que des signes de Sa fidélité et de Sa compassion – des traits que chacun de nous recherchent dans une relation. Les miracles de Christ étaient de preuves de ces beaux traits de caractère.
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/