DANIEL 2 : 1 À 19 ***

10/04/2014 08:28

DANIEL 2 : 1 À 19 ***

1 ¶  La seconde année du règne de Nebucadnetsar, Nebucadnetsar eut des songes. Il avait l’esprit agité, et ne pouvait dormir.

2  Le roi fit appeler les magiciens, les astrologues, les enchanteurs et les Chaldéens, pour qu’ils lui disent ses songes. Ils vinrent, et se présentèrent devant le roi.

3  Le roi leur dit : J’ai eu un songe ; mon esprit est agité, et je voudrais connaître ce songe.

4  Les Chaldéens répondirent au roi en langue araméenne : O roi, vis éternellement ! dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l’explication.

5  Le roi reprit la parole et dit aux Chaldéens : La chose m’a échappé ; si vous ne me faites connaître le songe et son explication, vous serez mis en pièces, et vos maisons seront réduites en un tas d’immondices.

6  Mais si vous me dites le songe et son explication, vous recevrez de moi des dons et des présents, et de grands honneurs. C’est pourquoi dites-moi le songe et son explication.

7  Ils répondirent pour la seconde fois : Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en donnerons l’explication.

8  Le roi reprit la parole et dit : Je m’aperçois, en vérité, que vous voulez gagner du temps, parce que vous voyez que la chose m’a échappé.

9  Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous enveloppera tous ; vous voulez vous préparer à me dire des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C’est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m’en donner l’explication.

10  Les Chaldéens répondirent au roi : Il n’est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi ; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu’il ait été, n’a exigé une pareille chose d’aucun magicien, astrologue ou Chaldéen.

11  Ce que le roi demande est difficile ; il n’y a personne qui puisse le dire au roi, excepté les dieux, dont la demeure n’est pas parmi les hommes.

12  Là-dessus le roi se mit en colère, et s’irrita violemment. Il ordonna qu’on fasse périr tous les sages de Babylone.

13  La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l’on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr.

14 ¶  Alors Daniel s’adressa d’une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone.

15  Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi : Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère ? Arjoc exposa la chose à Daniel.

16  Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l’explication.

17  Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons,

18  les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu’on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone.

19  Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

2:1

La seconde année. Les quatre jeunes Juifs furent promus après « trois années » (#Da 1:5, #Da 1:18), après ce songe survenu lors de « la seconde année ». Voir la note sur 1:1 {==> "Da 1:1"}.

songes. Dans ce temps de révélation, Dieu parla au travers de l’interprétation des rêves qu’il inspirait (cf. v. #Da 2:29).

2:2

Chaldéens. Le terme pouvait désigner des personnes originaires de Chaldée (#Da 1:4 ; #Da 3:8) ou, comme ici, une classe particulière de devins qui enseignaient la culture chaldéenne.

2:4

langue araméenne. Au v. 4b et jusqu’en #Da 7:28, Daniel utilise soudainement cette langue, que l’on écrivait avec un alphabet identique à celui de l’hébreux mais qui présentait un certain nombre de différences. L’araméen était la langue véhiculaire des Empires babylonien, assyrien et perse, celle qu’on employait dans l’administration et les relations commerciales. Les sections 1:1-2:4a et 8:1-12:13 furent écrites en hébreu, probablement parce qu’elles traitent de questions plus particulièrement liées aux Juifs; la section 2:4b-7:28 est en araméen parce qu’elle aborde le sort des autres nations et des questions qui les concernent.

2:5

Le roi reprit la parole. Le roi eut la malice de ne pas décrire son rêve, alors qu’il en avait parfaitement gardé le souvenir, de façon à évaluer les compétences de ses experts. Il souhaitait en avoir une interprétation franche et sans détours, sans fourberie.

2:7

Que le roi dise. Ceux dont les ressources n’étaient qu’humaines ne parvinrent pas à donner d’explication (cf. les magiciens à la cour du Pharaon, #Ex 8:12-15, avec Joseph, #Ge 41:1ss). Les vv. #Da 2:8-13 montrent l’impossibilité radicale, pour les hommes, d’interpréter correctement les songes donnés par Dieu (cf. v. #Da 2:27). Mais Daniel, qui avait exprimé sa confiance en Dieu dans la prière (v. #Da 2:18), reçut son interprétation de façon surnaturelle (vv. #Da 2:19, #Da 2:30). Il rendit à Dieu, dans la prière, le crédit qui lui revenait (vv. #Da 2:20-23) et lui rendit témoignage devant Nebucadnetsar (vv. #Da 2:23, #Da 2:45). Plus tard, le roi lui aussi rendrait gloire à Dieu (v. #Da 2:47).

 

DANIEL 2 : 1 À 19  ***

1 ¶ The second year of the reign of Nebuchadnezzar , Nebuchadnezzar had dreams . He had a restless mind , and could not sleep.

2 And the king commanded to call the magicians, astrologers, sorcerers, and the Chaldeans to tell the king his dreams. They came and stood before the king.

3 And the king said unto them, I have dreamed a dream ; my spirit was troubled , and I would like to know the dream.

4 The Chaldeans answered the king in Aramaic , O king, live forever! tell thy servants the dream , and we will shew the interpretation .

5 The king answered and said to the Chaldeans, The thing is gone from me ; if you do not make known to me the dream and its interpretation, you shall be cut in pieces , and your houses shall be made a dunghill .

6 But if you tell me the dream and its interpretation , you shall receive of me gifts and rewards and great honor . Therefore tell me the dream and its interpretation .

7 They answered again : Let the king tell his servants the dream , and we will shew the interpretation .

8 The king answered and said, I know of a certainty that you want to save time , because you see the thing is gone from me .

9 So if you do not make known to me the dream, the same law for you ; you want to prepare to tell me lies and falsehoods , until the time be changed . Therefore tell me the dream , and I know if you are able to give me an explanation .

10 The Chaldeans answered the king : There is no one on earth who can do what the king asks! No king , however great and powerful he was, did not require such a thing of any magician , astrologer , or Chaldean.

11 What the king asks is difficult ; there is no one who can tell the king, except the gods, whose dwelling is not with flesh .

12 Whereupon the king was angry , and violently angry . He commanded to destroy all the wise men of Babylon.

13 The sentence was published , the wise men were put to death, and they sought Daniel and his fellows to be slain .

14 ¶ Then Daniel spoke of a prudent and sensible to Arioch the king's captain of the guard , which was gone forth to slay the wise men of Babylon.

15 He answered and said to Arioch the king's captain , Why is it the award of the king so severe ? Then Arioch made the thing known to Daniel .

16 Then Daniel went to the king and asked him to give him time to give the king the interpretation .

17 Then Daniel went to his house, and made the thing known to Hananiah , Mishael, and Azariah , his companions:

18 committing them to implore the mercy of the God of heaven , so that should not perish Daniel and his companions with the rest of the wise men of Babylon .

19 Then was the secret revealed unto Daniel in a night vision . Then Daniel blessed the God of heaven .

NOTES JOHN MACARTHUR

2:1

The second year. The four young Jews were promoted after "three years" ( # Da 1:5 , # Da 1:18 ), after this dream occurred during "the second year." See note on 1:1 { ==> "Da 1:1 "} .

dreams. In this time of revelation , God spoke through the interpretation of dreams he inspired (cf. c. # Da 2:29 ) .

2.2

Chaldeans . The term could refer to people from Chaldea (# Da 1:4; # Da 3:8) or , as here, a special class of diviners who taught the Chaldean culture.

2:4

Aramaic . In ver. 4b and until # Da 7:28 , Daniel suddenly uses this language , we wrote with the same as the Hebrew but had a number of different alphabet. Aramaic was the lingua franca of the Babylonian Empires , Assyrian and Persian , that we employed in administration and trade relations . The sections 1:1-2:4 a and 8:1-12:13 were written in Hebrew , probably because they deal with issues specifically related to the Jews ; section 2:4 b- 7: 28 is in Aramaic because it addresses the fate of other nations and the issues that concern them.

2:5

The king answered . The king had the malice not describe his dream , he had perfectly remembered , in order to assess the skills of its experts. He wanted to have a frank and straightforward interpretation , without deceit .

2:7

Let the king tell . Those whose resources were and human failed to give an explanation (see magicians in Pharaoh's court , # Ex 8:12-15 , Joseph , # Ge 41:1 ff). Vv. # Da 2:8-13 show the radical impossibility for men to interpret dreams given by God (cf. v. . # Da 2:27 ) correctly. But Daniel , who had expressed his trust in God in prayer (v. # Da 2:18 ) , received its interpretation supernaturally (vv. # Da 2:19 # Da 2:30 ) . He went to God in prayer, the rightful credit (vv. # Da 2:20-23 ) and he gave testimony before Nebuchadnezzar (vv. # Da 2:23 , # Da 2:45 ) . Later , the king also would glorify God (v. # Da 2:47 ) .

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/