De nouveaux cieux et une nouvelle terre

12/10/2018 10:30

De nouveaux cieux et une nouvelle terre            

 

Plus les prophéties bibliques nous emmènent vers des temps de plus en plus lointains, plus elles sont sobres quant aux détails concernant ces temps éloignés. Cependant, dans sa sobriété, Dieu nous donne quelques indications qu’il est bon de relever.

Alors que la période de paix appelée millénium est terminée, que les divers jugements ont eu lieu, et que le diable n’est plus en état de nuire, les rachetés de l’Eternel vivent hors du temps et de l’espace. Ils sont entrés dans l’éternité où il n’y a plus d’hier, d’aujourd’hui et de demain. La terre et son environnement céleste disparaissent dans un embrasement fracassant (2 Pierre 3.10 et 12). Cette disparition est due à la dissolution des éléments qui les composent (Apocalypse 20.11). A l’échelle de l’univers une telle disparition est insignifiante. Chaque jour des milliers d’étoiles et leurs planètes disparaissent dans l’espace intersidéral.

Ensuite il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre (Apocalypse 21.1). Quand il est dit ‘nouveau’, il nous faut bien comprendre que ce sera vraiment une création différente de celle que nous connaissons. La première marque de cette différence c’est l’absence de mer : «… la mer n’était plus » (Apocalypse 21.1). Si l’eau et la lumière furent les éléments constitutifs de la vie sur cette terre (Genèse 1.2/3), dans la nouvelle création il en sera autrement, il n’y aura pas de mer, mais également il n’y aura pas de lumière externe puisque la lumière de Dieu brillera toujours (Apocalypse 22.5). Nous avons du mal à concevoir ces choses parce qu’elles sortent du cadre de notre compréhension du monde actuel. Jean ne donne pas la nature des éléments qui composeront cette nouvelle création de Dieu. Il parle d’un lieu où la mort, la souffrance, les larmes, la douleur, le deuil, n’existent plus et où le péché est exclu (Apocalypse 21.4/8).

Il y aura des nations dirigées par des rois (Apocalypse 21.24 ; 26 ; 22.2). Nous n’avons aucune indication sur les personnes qui composeront ces nations. Nous l’ignorons. D’autre part puisqu’il n’y a pas de deuil, et que tous ceux qui habiteront cette nouvelle terre seront comme les anges et vivront éternellement, il n’y a pas de procréation. Voilà à peu près tout ce que la Bible nous dit sur cette nouvelle création. Contentons-nous de cela sans entrer dans de stériles spéculations.

 

Paul Calzada

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/