DISPENSATIONS bibliques 4

18/05/2017 00:04

DISPENSATIONS 4

 

 

4). La Promesse  Genèse 12

Cette dispensation s’étend de l’appel d’Abraham au don de la Loi au Sinaï. Genèse 12.1 C’est la dispensation pendant laquelle Dieu offre à l’homme de faire confiance en ces paroles pour diriger le peuple. C’est le début de la théocratie directe avec Dieu. C’est aussi le début des prophètes, des juges, et les rois  Actes 13 :19-22 le peuple d’Israël demandera un Roi pour imiter les peuples voisins.

La promesse en elle-même : Genèse chapitre 12 versets 1 à 3  (Lekh-Lekha)

L’étendue de la dispensation de la promesse :

De Genèse chapitre 11 verset 10 à Exode chapitre 15 verset 21

Dieu se choisit un peuple parmi tous les peuples de la terre pour être le reflet de son existence, et de son si grand amour. Mais aussi pour être le récipiendaire, et le gardien de sa parole.

Ce peuple prendra plus tard le nom d’Israël.

À partir de cet instant Israël va représenter l’Histoire du peuple que l’Éternel désire voir se tourner vers lui, en opposition avec l’Égypte qui représentera le monde sous la domination de Lucifer.

Limites : De l’appel d’Abraham à la sortie d’Égypte, (l’Exode) le 15 Nissan 2454  Après la création.

Abraham vécût 175 ans de 1948 à 2123 depuis Adam et Ève

(Genèse 25 : 7) Il était la 20emegéneration après Adam.

Durée de la dispensation de la promesse : 430 ans.

Il faut réaliser que la promesse faite par Dieu à Abraham, n’a pas pris fin à l’achèvement de cette période de 430 ans, loin de là !

Car cette promesse concernant la multitude de sa descendance physique et spirituelle continue de se réaliser.

Quant à la terre promise au peuple d’Israël, sachez qu’elle ne saurait tarder et nous verrons plus loin que cette promesse d’une terre où coulent le lait et le miel se réalisera pleinement avec le retour du Messie.

Galates chapitre 3 verset 17  Un testament (ou une promesse) que Dieu a confirmé antérieurement, ne peut pas être annulé …

Ce qui signifie formellement, que bien que les Juifs aient rejeté et fait crucifier par les Romains leur Messie Jésus-Christ, ceci ne remet pas en cause la promesse que l’Éternel fit à Abraham.

Quand Dieu donne ses bénédictions il ne les reprend jamais !

Responsabilité :

Quoi qu’il arrive, les Hébreux devaient rester dans le pays de Canaan  (Pays de la promesse) et ne pas descendre en Égypte.

Transgression et conséquences :

Abraham et ses successeurs vont à plusieurs reprises douter de la parole de Dieu, ce qui aura pour conséquence de les entraîner, les uns et les autres vers des erreurs de jugement dramatiques qui les conduiront au désastre de l’esclavage en Égypte pendant 430 ans !

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/