EPHÉSIENS 6.1-4

16/04/2019 00:14

Ephésiens 6.1-4

Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur; car cela est juste. Honore ton père et ta mère; (c’est le premier commandement qui ait une promesse; ) Afin que tu sois heureux, et que tu vives longtemps sur la terre. Et vous, pères, n’aigrissez point vos enfants, mais élevez-les sous la discipline et l’admonition du Seigneur.

EPHÉSIENS 6.1-4

Verset du jour

Indiscutablement, notre Dieu est un Dieu d’ordre. Non, rien n’est laissé à l’appréciation de l’homme, absolument rien. Tout est défini avec sagesse par le Seigneur, y compris la manière dont doivent être réglées les relations humaines. Après tout, c’est Dieu qui nous a faits. De toute évidence, Il sait mieux que quiconque ce qui est propice à notre bonheur, à notre épanouissement.

Aussi, bien plus que d’user de paroles seulement, un exemple a été donné, et quel exemple! Le Fils de Dieu est venu en personne. Oui, il est venu en simple homme et a fait la démonstration d’une conduite irréprochable. À ce propos, les Écritures ne font aucun mystère de l’obéissance de l’enfant Jésus envers Ses parents. Il leur a été pleinement soumis. Si quelqu’un considère attentivement Sa vie, il s’en rendra compte: en toutes choses, Il a accompli ce qui était juste. Ainsi a-t-Il montré à tous la voie à suivre.

Le Fils a obéi, à combien plus forte raison les fils des hommes le doivent-ils aussi! Toutefois, la Parole de Dieu avertit que beaucoup se détourneront de ce chemin. Au contraire, elle affirme que, dans les derniers temps, les hommes seront notamment rebelles à pères et à mères. Force est de constater qu’une fois de plus, elle dit vrai! Maintenant, le moins que l’on puisse dire est que tout part à vau-l’eau. Il n’est plus de garde-fou et, sous nos yeux, la cellule familiale s’envole littéralement en éclat. À présent, la définition de la place de chacun en son sein devient de plus en plus difficilement discernable.

Quant à nous, ne déplaçons pas les anciennes bornes. Gardons fidèlement la Parole de Dieu, quitte à attirer sur soi le mépris du monde. Peu importent les sarcasmes, et autres moqueries, nous ne serons pas confus. Naturellement, la voix du Seigneur vaut mieux que celle des mille et un docteurs que l’homme se donne! Sans conteste, pour qui l’écoute, c’est la promesse de rapports équilibrés et épanouissants. Certainement, ceux-là goûteront à la douceur d’une maison en paix où chacun vit en harmonie. Il est indéniable qu’en ces temps troublés, ce trésor vaut bien plus que toutes les libertés que le monde prétend offrir! Qu’en dites-vous?

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/