ÉSAÏE 25 : 1 À 12 ***ISAIAH 25 : 1 TO 12 ***

19/09/2014 12:09

ÉSAÏE 25 : 1 À 12 ***

1 ¶  O Éternel ! tu es mon Dieu ; Je t’exalterai, je célébrerai ton nom, Car tu as fait des choses merveilleuses ; Tes desseins conçus à l’avance se sont fidèlement accomplis.

2  Car tu as réduit la ville en un monceau de pierres, La cité forte en un tas de ruines ; La forteresse des barbares est détruite, Jamais elle ne sera rebâtie.

3  C’est pourquoi les peuples puissants te glorifient, Les villes des nations puissantes te craignent.

4  Tu as été un refuge pour le faible, Un refuge pour le malheureux dans la détresse, Un abri contre la tempête, Un ombrage contre la chaleur ; Car le souffle des tyrans Est comme l’ouragan qui frappe une muraille.

5  Comme tu domptes la chaleur dans une terre brûlante, Tu as dompté le tumulte des barbares ; Comme la chaleur est étouffée par l’ombre d’un nuage, Ainsi ont été étouffés les chants de triomphe des tyrans.

6 ¶  L’Éternel des armées prépare à tous les peuples, sur cette montagne, Un festin de mets succulents, Un festin de vins vieux, De mets succulents, pleins de moelle, De vins vieux, clarifiés.

7  Et, sur cette montagne, il anéantit le voile qui voile tous les peuples, La couverture qui couvre toutes les nations ;

8  Il anéantit la mort pour toujours ; Le Seigneur, l’Éternel, essuie les larmes de tous les visages, Il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple ; Car l’Éternel a parlé.

9 ¶  En ce jour l’on dira : Voici, c’est notre Dieu, en qui nous avons confiance, Et c’est lui qui nous sauve ; C’est l’Éternel, en qui nous avons confiance ; Soyons dans l’allégresse, et réjouissons-nous de son salut !

10  Car la main de l’Éternel repose sur cette montagne ; Et Moab est foulé sur place, Comme la paille est foulée dans une mare à fumier.

11  Au milieu de cette mare, il étend ses mains, Comme le nageur les étend pour nager ; Mais l’Éternel abat son orgueil, Et déjoue l’artifice de ses mains.

12  Il renverse, il précipite les fortifications élevées de tes murs, Il les fait crouler à terre, jusque dans la poussière.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

25: 1

desseins conçus à l’avance. Esaïe réagit à l’annonce de l’ultime jugement divin (ch. #Esa 24) par la louange. Il loua sa planification des événements bien avant qu’ils ne surviennent.

25: 2

cité forte en un tas de ruines …  jamais elle ne sera rebâtie. Même si le prophète n’est pas explicite quant à la ville concernée, le contexte permet de penser qu’il s’agit de la destruction finale de Babylone (#Esa 21: 9 ; cf. #Jér 51: 37 ; #Ap 18).

25: 3

peuples puissants …  nations puissantes. Quand le Christ régnera sur la terre, les nations du monde entier le glorifieront et le craindront (voir #Esa 24: 14-16).

25: 4-5

tempête …  chaleur. Ces deux extrêmes du climat en Juda (des ouragans imprévisibles et une chaleur insupportable) illustrent la façon dont Dieu prend soin des pauvres et des indigents.

25: 4

malheureux dans la détresse. Autre preuve que Dieu est digne de louange: il soutient les pauvres et les opprimés (cf. #Esa 11: 4 ; #Esa 14: 32).

25: 6

cette montagne. Dans le millénium, le Seigneur offrira un grand banquet au reste fidèle sur la montagne de Sion

25: 7

le voile …  la couverture. Dieu retirera le linceul qui recouvre les hommes invités à son banquet.

25: 8

il engloutit la mort. Dieu engloutira la mort, qui elle-même engloutit les êtres humains (#Esa 5: 14 ; #Pr 1: 12). Paul rattache l’accomplissement de cette promesse à la résurrection des croyants (#1Co 15: 54).

essuie les larmes. Le Seigneur Dieu supprimera tout le chagrin associé à la mort (cf. #Esa 65: 19). L’Apocalypse fait par deux fois allusion au geste de tendresse décrit dans ce v.: une fois en #Esa 7: 17, pour évoquer la félicité des rachetés au ciel, et une autre fois en #Esa 21: 4, où sont décrites les conditions idéales qui prévaudront à Jérusalem.

il fait disparaître. Israël ne sera plus la dernière et la plus petite des nations, mais sera à la tête de toutes les autres (#De 28: 13).

25: 9

en qui nous avons confiance. Il est nécessaire de nous attendre à Dieu, sans faire preuve d’impatience lorsque son programme diffère du nôtre (cf. #Esa 26: 8 ; #Esa 33: 2 ; #Esa 40: 31).

25: 10

Moab. Moab symbolise le reste des nations, tout comme Édom dans d’autres passages (#Esa 34: 5-15 ; #Esa 63: 1-6 ; #Ab 1-9).

25: 12

fortifications élevées de tes murs. Les villes moabites étaient protégées par des murailles hautes et fortifiées, mais celles-ci seront incapables de protéger contre le jugement divin.

 

 

ISAIAH 25 : 1 TO 12  ***

1 ¶ O Lord! you are my God; I will exalt thee, I will praise thy name, for thou hast done wonderful things; Your plans predesigned have faithfully fulfilled.

2 For thou hast in the city to rubble, the fortified city into a heap of ruins; The fortress barbarian is destroyed, it will never rebuilt.

3 Therefore the strong people glorify thee, the city of the terrible nations fear him.

4 You have been a refuge for the poor, a refuge for the needy in his distress, a refuge against the storm, a shadow against the heat; When the blast of the terrible ones is as a storm against a wall.

5 As you tamed the heat in a dry land, You tamed the noise of strangers; As the heat with the shadow of a cloud: the songs were muffled triumph tyrants.

¶ 6 The LORD of hosts make unto all people in this mountain, a feast of fat things, a feast of wine, of fat things full of marrow, of wines, clarified.

7 And in this mountain he will destroy the veil that veils all peoples coverage that covers all nations;

8 He will swallow up death in victory; The Lord God will wipe away tears from all faces, he take away from all the earth and the rebuke of his people; For the LORD has spoken.

¶ 9 In that day they will say, Behold, this is our God in whom we trust, and that he will save us; It is the Lord, we trust; Let us be glad and rejoice in his salvation!

10 For the hand of the Lord rest on this mountain; And Moab shall be trodden down under him, even as straw is trodden down in the dunghill.

11 In the middle of the pond, he extends his hands, like a swimmer stretches for swimming; But the Lord down their pride and thwarts the artifice of his hands.

12 It reverses, it precipitates the high fortifications of your walls He bring to the ground, even to the dust.

NOTES JOHN MACARTHUR

25: 1

designs designed in advance. Isaiah responds to announcement of the ultimate divine judgment (c. #Esa 24) praise. He praised his event planning well before they occur.

25: 2

fortified city into a heap of ruins ... it will never be rebuilt. Even if the prophet is not explicit in the city concerned, the context suggests that it is the final destruction of Babylon (#Esa 21: 9; cf. Jer # 51: 37; #Ap 18 ).

25: 3

strong people ... powerful nations. When Christ will reign on earth, nations around the world and glorify the fear (see #Esa 24: 14-16).

25: 4-5

storm ... heat. These two extremes of climate in Judah (unpredictable hurricanes and unbearably hot) illustrate how God cares for the poor and needy.

25: 4

needy in his distress. Another proof that God is worthy of praise: it supports poor and oppressed (cf. #Esa 11: 4; #Esa 14: 32).

25: 6

this mountain. In the millennium, the Lord will provide a banquet stays true to the mountain of Zion

25: 7

the veil ... coverage. God will remove the shroud that covers the men invited to the banquet.

25: 8

it engulfs death. God will swallow up death, which itself engulfs humans (#Esa 5: 14; #Pr 1: 12). Paul links the fulfillment of the promise of the resurrection of believers (1 Cor # 15: 54).

wipe away tears. The Lord God will remove all the grief associated with death (cf. #Esa 65: 19). The Apocalypse is twice referred to the gesture of tenderness described in this v .: once #Esa 7: 17, to evoke the happiness of the redeemed in heaven and once in #Esa 21: 4, which describes ideal conditions prevailing in Jerusalem.

it disappear. Israel will not be the last and smallest of the nations, but will lead to all the others (# of 28: 13).

25: 9

in whom we trust. It is necessary to wait for us to God, without showing impatience when his program is different from ours (cf. #Esa 26: 8; #Esa 33: 2; #Esa 40: 31).

25: 10

Moab. Moab symbolizes the rest of the nations, as Edom in other passages (#Esa 34: 5-15; #Esa 63: 1-6; #Ab 1-9).

25: 12

high fortifications of your walls. The Moabite cities were protected by high and fortified walls, but they will not protect against the divine judgment.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/