ÉSAÏE 38 : 9 À 22 ***ISAIAH 38 : 9 TO 22 ***

31/10/2014 08:24

ÉSAÏE 38 : 9 À 22 ***

9 ¶  Cantique d’Ézéchias, roi de Juda, sur sa maladie et sur son rétablissement.

10  Je disais : Quand mes jours sont en repos, je dois m’en aller Aux portes du séjour des morts. Je suis privé du reste de mes années !

11  Je disais : Je ne verrai plus l’Éternel, L’Éternel, sur la terre des vivants ; Je ne verrai plus aucun homme Parmi les habitants du monde !

12  Ma demeure est enlevée et transportée loin de moi, Comme une tente de berger ; Je sens le fil de ma vie coupé comme par un tisserand Qui me retrancherait de sa trame. Du jour à la nuit tu m’auras achevé !

13  Je me suis contenu jusqu’au matin ; Comme un lion, il brisait tous mes os, Du jour à la nuit tu m’auras achevé !

14  Je poussais des cris comme une hirondelle en voltigeant, Je gémissais comme la colombe ; Mes yeux s’élevaient languissants vers le ciel : O Éternel ! je suis dans l’angoisse, secours-moi !

15  Que dirai-je ? Il m’a répondu, et il m’a exaucé. Je marcherai humblement jusqu’au terme de mes années, Après avoir été ainsi affligé.

16  Seigneur, c’est par tes bontés qu’on jouit de la vie, C’est par elles que je respire encore ; Tu me rétablis, tu me rends à la vie.

17  Voici, mes souffrances mêmes sont devenues mon salut ; Tu as pris plaisir à retirer mon âme de la fosse du néant, Car tu as jeté derrière toi tous mes péchés.

18  Ce n’est pas le séjour des morts qui te loue, Ce n’est pas la mort qui te célèbre ; Ceux qui sont descendus dans la fosse n’espèrent plus en ta fidélité.

19  Le vivant, le vivant, c’est celui-là qui te loue, Comme moi aujourd’hui ; Le père fait connaître à ses enfants ta fidélité.

20  L’Éternel m’a sauvé ! Nous ferons résonner les cordes de nos instruments, Tous les jours de notre vie, Dans la maison de l’Éternel.

21  Esaïe avait dit : Qu’on apporte une masse de figues, et qu’on les étende sur l’ulcère ; et Ézéchias vivra.

22  Et Ézéchias avait dit : A quel signe connaîtrai-je que je monterai à la maison de l’Éternel ?

NOTES DE JOHN MACARTHUR

38:9

Cantique d’Ézéchias. Suite à sa guérison, Ézéchias écrivit un cantique évoquant son impuissance face à la mort (vv. #Esa 38:10-14) et relatant la réponse de Dieu à sa demande (vv. #Esa 38:15-20). Ce poème est absent du récit parallèle (en 2 R).

38:10

Quand mes jours sont en repos. Le roi devait avoir une trentaine ou une quarantaine d’années quand il était tombé malade.

38:11

Je ne verrai plus. Ézéchias craignait que la mort ne mette un terme à sa relation avec le Seigneur.

l’Éternel, l’Éternel. Héb. Yah, Yah, que l’on peut traduire « l’Éternel, même l’Éternel ». Voir #Esa 12:2 ; #Esa 26:4 pour d’autres répétitions de ce genre.

38:12

tente de berger …  fil. Deux comparaisons avec des éléments éphémères illustrent la rapidité avec laquelle la mort enlève ce qui semblait permanent.

38:14

gémissais …  secours-moi. Dans son impuissance, Ézéchias avait supplié Dieu de le délivrer d’une mort imminente.

38:15

il m’a exaucé. Le roi avait une confiance absolue en Dieu.

38:16

tu me rétablis, tu me rends à la vie. La survie du roi était l’œuvre de Dieu.

38:17

derrière toi tous mes péchés. Ézéchias pensait que sa maladie était liée, d’une façon ou d’une autre, à sa condition de pécheur. Être débarrassé de l’une revenait à être libéré de l’autre.

38:18

n’espèrent plus. La compréhension qu’avait Ézéchias de la résurrection des croyants n’était que partielle (il en allait de même pour de nombreux personnages de l’A.T.), mais il avait raison de reconnaître que la mort mettrait un terme à la possibilité d’adresser à Dieu, en la présence des hommes et sur la terre, louanges et adoration.

38:19

le père …  enfants. On se transmettait, d’une génération à l’autre, les récits de la fidélité de Dieu (#De 4:9 ; #De 6:7 ; #Ps 78:3-4). Si, à ce moment-là de son existence, Ézéchias n’avait pas d’héritier, il avait une autre raison de se sentir frustré de devoir mourir dans la fleur de l’âge.

38:20

les cordes de nos instruments …  dans la maison de l’Éternel. Ézéchias éprouvait tant de reconnaissance envers Dieu qu’il se sentait prêt à l’exprimer au cours des 15 années supplémentaires qu’il pourrait vivre ici-bas.

38:21-22 Ces deux vv. fournissent les détails de l’arrière-plan des vv. 1-8.

38:21

une masse de figues …  sur l’ulcère. Ce fut la façon dont on soigna le roi (#2R 20: 7).

38:22

signe. C’était cette demande d’Ézéchias qui expliquait pourquoi le Seigneur lui avait donné un signe de sa guérison (v. #Esa 38: 7  ; cf. #2R 20: 8).

maison de l’Éternel. Ézéchias se rendit au temple (v. #Esa 38: 20) suivant les instructions d’Esaïe (#2R 20: 5, #2R 20: 8).

 

ISAIAH 38 : 9 TO 22  ***

¶ 9 The writing of Hezekiah king of Judah, his illness and recovery.

10 I said, when my days are at rest, I have to go to the gates of hell. I am deprived of the residue of my years!

11 I said, I do see more Jehovah, Yahweh, in the land of the living; I do not see any man among the people of the world!

12 My dwelling is removed and transported away from me as a shepherd's tent; I feel the thread of my life cut off like a weaver will cut me off his frame. From day to night you have finished me!

13 I reckoned till morning; Like a lion he broke all my bones: from day to night you have finished me!

14 I let out cries like a swallow fluttering, I moaned like a dove; My eyes stood languishing towards the sky, O LORD! I am in distress, help me!

15 What shall I say? He replied, and he heard me. I shall go softly all my years, after being thus afflicted.

16 Lord, by your kindness that enjoys life, it is through them that I'm still breathing; You get well, you drive me to life.

17 Behold, my own suffering has become my salvation; You took pleasure in removing my soul from the pit of corruption: for thou hast cast all my sins behind you.

18 This is not hell praise thee, It is not death that you famous; Those who go down into the pit can not hope for your faithfulness.

19 The living, the living, he is the one who praises you, as I do today; Father made ​​known thy faithfulness to his children.

20 The Lord saved me! We will resonate strings instruments all the days of our life in the house of the Lord.

21 Isaiah had said, Let them take a lump of figs, and lay it on the boil; and Hezekiah live.

22 Hezekiah also had said, What is the sign that I shall go up to the house of the Lord?

NOTES JOHN MACARTHUR

38: 9

Canticle of Hezekiah. Following his recovery, Hezekiah wrote a song evoking his helplessness in the face of death (vv #Esa. 38: 10-14) and recounting God's response to his request (vv #Esa. 38: 15-20). This poem is absent from the parallel narrative (2 R).

38:10

When my days in peace. The king was to have thirty or forty years when he was ill.

38:11

I will see more. Hezekiah feared that death puts an end to its relationship with the Lord.

the Lord Jehovah. Heb. Yah, Yah, that can be translated "the Lord, even the Lord." See #Esa 12: 2; #Esa 26: 4 for other repetitions of this kind.

38:12

shepherd's tent ... thread. Two comparisons with the ephemeral elements illustrate the rapidity with which death takes what seemed permanent.

38:14

moaned ... help me. In his helplessness, Hezekiah pleaded with God for deliverance from imminent death.

38:15

He answered me. The king had absolute trust in God.

38:16

you restored me, you make me to life. The survival of the king was God's work.

38:17

behind you all my sins. Hezekiah thought his illness was related in one way or another, his sinful condition. Be freed from a returned to be released from each other.

38:18

no more hope. Hezekiah's understanding of the resurrection of believers was only partial (it was the same for many of the characters AT), but he was right to recognize that death would end the possibility of sending God, in the presence of men on earth, praise and worship.

38:19

... father children. It is transmitted from one generation to another, the stories of God's faithfulness (# of 4: 9; # of 6: 7; #PS 78: 3-4). If at this moment of its existence, Hezekiah had no heir, he had another reason to feel frustrated at having to die in the prime of life.

38:20

the strings of our instruments ... in the house of the Lord. Hezekiah felt so grateful to God that he felt ready to speak during the additional 15 years he could live down here.

38: 21-22 These two verses. provide details of the background of vv. 1-8.

38:21

... a lump of figs on the boil. This was how it looked after the King (# 2R 20: 7).

38:22

sign. It was this demand that Hezekiah was why the Lord had given him a sign of healing (v #Esa. 38: 7; cf. 2R # 20: 8).

house of the Lord. Hezekiah went to the temple (v #Esa. 38: 20) following the instructions of Isaiah (# 2R 20: 5, # 2R 20: 8).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/