ÉSAÏE 64 : 1 À 12 ***ISAIAH 64 : 1 TO 12 ***

09/01/2015 13:46

ÉSAÏE 64 : 1 À 12 ***

1 ¶  (63-19) Oh ! si tu déchirais les cieux, et si tu descendais, Les montagnes s’ébranleraient devant toi,

2  (64-1) Comme s’allume un feu de bois sec, Comme s’évapore l’eau qui bouillonne ; Tes ennemis connaîtraient ton nom, Et les nations trembleraient devant toi.

3  (64-2) Lorsque tu fis des prodiges que nous n’attendions pas, Tu descendis, et les montagnes s’ébranlèrent devant toi.

4  (64-3) Jamais on n’a appris ni entendu dire, Et jamais l’œil n’a vu qu’un autre dieu que toi Fît de telles choses pour ceux qui se confient en lui.

5  (64-4) Tu vas au-devant de celui qui pratique avec joie la justice, De ceux qui marchent dans tes voies et se souviennent de toi. Mais tu as été irrité, parce que nous avons péché ; Et nous en souffrons longtemps jusqu’à ce que nous soyons sauvés.

6 ¶  (64-5) Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent.

7  (64-6) Il n’y a personne qui invoque ton nom, Qui se réveille pour s’attacher à toi: Aussi nous as-tu caché ta face, Et nous laisses-tu périr par l’effet de nos crimes.

8  (64-7) Cependant, ô Éternel, tu es notre père ; Nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

9  (64-8) Ne t’irrite pas à l’extrême, ô Éternel, Et ne te souviens pas à toujours du crime ; Regarde donc, nous sommes tous ton peuple.

10  (64-9) Tes villes saintes sont un désert ; Sion est un désert, Jérusalem une solitude.

11  (64-10) Notre maison sainte et glorieuse, Où nos pères célébraient tes louanges, Est devenue la proie des flammes ; Tout ce que nous avions de précieux a été dévasté.

12  (64-11) Après cela, ô Éternel, te contiendras-tu ? Est-ce que tu te tairas, et nous affligeras à l’excès ?

NOTES DE JOHN MACARTHUR

64:2

des prodiges. Nouvelle allusion à la manière d’agir de Dieu sur le Sinaï (#De 10:21).

64:3

entendu dire …  vu. La manière dont Dieu se manifeste dans le jugement est unique. Personne ne pouvait témoigner d’œuvres aussi merveilleuses accomplies par une autre divinité en faveur des siens. Paul adapta ce v. pour évoquer la révélation directe, que Dieu accorda à ses apôtres et prophètes, des mystères cachés à l’humanité avant la naissance de l’Église (#1Co 2:9).

64:4

nous soyons sauvés. Exposés au caractère terrifiant du jugement divin, les pécheurs comprennent combien ils ont besoin du salut (cf. #Ac 16:26-30).

64:5

tous comme des impurs …  un vêtement souillé. Comme en #Esa 53:6, le prophète s’incluait dans le groupe de ceux qui confessaient leur totale indignité à se trouver en présence de Dieu. Esaïe employa l’image des textiles employés pendant les périodes de menstruations pour décrire l’impureté de l’homme (cf. #Lé 15:19-24). Cette vérité reste valable, même lorsque la conduite d’un non-croyant est la meilleure possible (cf. #Ph 3:5-8).

64:6-8

personne qui invoque. Le prophète ne trouvait aucune exception à la règle dans un peuple séparé de Dieu par ses péchés. La recherche du Seigneur et la supplication décrites en #Esa 55:6-7 ne peuvent provenir que de l’œuvre de conviction et de réveil accomplie par le Saint-Esprit dans un cœur. Dans sa prière, Esaïe assimila donc Dieu à un potier: c’est lui qui maîtrise l’argile et qu’il faut supplier d’accomplir son œuvre rédemptrice (v. #Esa 64:7). Cf. #Esa 45:9-10 ; #Esa 60:21 ; #Esa 63:16. Une telle œuvre représente ce que Dieu avait promis de faire pour mettre un terme à sa fureur (#Esa 54:7-8) et ne plus se souvenir du péché (v. #Esa 64:8 ; #Esa 43:25).

64:10

devenue la proie des flammes …  dévasté. Au bénéfice d’une révélation prophétique, Esaïe prononça ces paroles bien avant la chute de Jérusalem et la destruction du temple, survenues en 586 av. J.-C. Il déplora néanmoins la situation misérable de son peuple, comme si elle correspondait à celle de son époque. Le peuple de Dieu souffrait de conditions lamentables, et ses prières étaient persistantes et insistantes: « Comment peux-tu rester impassible pendant que ton peuple et ta terre souffrent d’une telle stérilité? »

ISAIAH 64 : 1 TO 12  ***

¶ 1 (63-19) Oh! that you would rend the heavens and come down, that the mountains might flow down at you,

2 (64-1) As lights a fire of dry wood, as the water evaporates bubbling; Your enemies would know your name, the nations may tremble before you.

3 (64-2) When thou didst terrible things which we did not expect, you came down, the mountains quaked at you.

4 (64-3) Never has learned or heard, and never eye has seen a God besides thee FIT such things for those who trust in him.

5 (64-4) You're going to meet those who practice joyfully righteousness, those who walk in your ways and remember you. But you were angry, because we have sinned; And we suffer long until we are saved.

¶ 6 (64-5) we are all as an unclean thing, and all our righteousness is as filthy rags; We all do fade as a leaf; and our iniquities, like the wind, have taken us away.

7 (64-6) There is no one who invokes thy name, that stirreth up himself to take hold of thee: for thou hast hid thy face, and we let you die by the effect of our crimes.

8 (64-7) But now, O LORD, thou art our father; We are the clay, and thou hast formed us, we are all the work of your hands.

9 (64-8) Fret not thyself to the extreme, O LORD, neither remember always the crime; So look, we are all your people.

10 (64-9) Thy holy cities are a wilderness; Zion is a wilderness, Jerusalem a desolation.

11 (64-10) Our holy and our beautiful house, where our fathers praised thee, is burned with fire: All we had precious was devastated.

12 (64-11) After that, O LORD, Wilt thou refrain thyself? Do you hold thy peace, and afflict us to excess?

NOTES JOHN MACARTHUR

64: 2

wonders. New allusion to the dealings of God on Sinai (# of 10:21).

64: 3

heard ... seen. How God manifested in the judgment is unique. Nobody could demonstrate such wonderful works done by another deity for His people. Paul v adapted it. to evoke direct revelation that God gave to his apostles and prophets, hidden mysteries to mankind before the birth of the Church (1 Cor # 2: 9).

64: 4

we are saved. Exposed to the terrifying nature of divine judgment, sinners understand how much they need of salvation (cf. #AC 16: 26-30).

64: 5

all as an unclean ... filthy rags. As #Esa 53: 6, the prophet is included in the group of those who confessed their total unworthiness to be in the presence of God. Isaiah employed the image of textiles used during periods of menstruation to describe the uncleanness of man (see # Lev 15: 19-24). This truth remains valid even when the conduct of a non-believer is the best possible (see #Ph 3: 5-8).

64: 6-8

person invoking. The prophet was no exception to the rule in a separate people from God by sin. Seek the Lord and supplication described #Esa 55: 6-7 can only come from the work of conviction and wake accomplished by the Holy Spirit in a heart. In his prayer, so Isaiah likened God to a potter's he who has mastered the clay and must beg to accomplish his redemptive work (#Esa v. 64: 7). #Esa Cf. 45: 9-10; #Esa 60:21; #Esa 63:16. Such a work is what God had promised to do to put an end to his fury (#Esa 54: 7-8) and did not remember the sin (v #Esa. 64: 8; 43:25 #Esa).

64:10

became engulfed in flames ... devastated. The benefit of a prophetic revelation, Isaiah spoke these words well before the fall of Jerusalem and the destruction of the temple, which occurred in 586 BC. AD It nevertheless lamented the miserable situation of his people, as if it matched that of his time. God's people suffered from appalling conditions, and prayers were persistent and insistent: "How can you remain unmoved while your people and your land suffer from such sterility? »

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/