ESDRAS 1 : 1 à 11 *** + EZRA 36 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

03/05/2017 00:57

ESDRAS  1 : 1 à 11 *** +
 

1 ¶  La première année de Cyrus, roi de Perse, afin que s’accomplît la parole de l’Éternel prononcée par la bouche de Jérémie, l’Éternel réveilla l’esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par écrit cette publication dans tout son royaume:

 

1:1-3

Ces vv. sont presque identiques à #2Ch 36:22-23. Le récit des Chroniques, consacré à la période préexilique, donnait à ceux qui revenaient d’exil des indications relatives à la royauté davidique, au sacerdoce d’Aaron et au culte. Le livre d’Esdras prend la suite de ce récit.

première année. Vers 538 av. J.-C.

Cyrus, roi de Perse. 550-530 av. J.-C. L’Éternel avait prophétisé par Esaïe, à propos de Cyrus: « Il est mon berger et il accomplira toute ma volonté; il dira de Jérusalem: Qu’elle soit rebâtie! et du temple: Qu’il soit fondé! » (#Esa 44:28). D’après l’historien Flavius Josèphe, Daniel lut un jour la prophétie d’Esaïe à Cyrus, ce qui amena ce dernier à faire la proclamation des vv. 2-4 (en 538 av. J.-C.).

par la bouche de Jérémie. Jérémie avait annoncé le retour des exilés après une captivité de 70 ans à Babylone (#Jér 25:11 ; #Jér 29:10-14 ; cf. #Da 9:2). Il ne s’agissait pas d’un événement isolé, mais d’un accomplissement des promesses faites dans le cadre de l’alliance avec Abraham en #Ge 12:1-3.

l’Éternel réveilla. Expression forte indiquant que Dieu agit souverainement dans la vie des rois pour atteindre ses propres buts (#Pr 21: 1 ; #Da 2:21 ; #Da 4:17).

fit faire de vive voix. C’était la forme la plus courante de communication publique, en général faite par l’administration centrale. Le roi envoyait un héraut, qui pouvait être porteur d’un document écrit. Celui-ci se rendait à la porte de la ville, à l’endroit où le peuple se réunissait, ou rassemblait les habitants sur une place en soufflant dans une corne. Il faisait alors son annonce. Les archéologues ont retrouvé un document en assez bon état, appelé « cylindre de Cyrus », qui appelle des personnes d’origines diverses à retourner dans leur ville pour reconstruire les temples de leurs dieux. Cela correspondait apparemment à une politique générale de Cyrus. Que ce document soit, ou non, une prolongation de la publication adressée aux exilés juifs dans ce passage ne peut que rester une pure conjecture (cf. #Esd 6:2-5).

par écrit. Les publications étaient des déclarations orales, habituellement prononcées par un héraut, et souvent mises par écrit par l’archiviste.

 

2  Ainsi parle Cyrus, roi des Perses: L’Éternel, le Dieu des cieux, m’a donné tous les royaumes de la terre, et il m’a commandé de lui bâtir une maison à Jérusalem en Juda.

 

1:2-4

Il est possible que Daniel ait joué un rôle dans le bon traitement réservé aux Juifs (cf. #Da 6:25-28). Selon l’historien Flavius Josèphe, il était le premier ministre de Cyrus et lui lisait les prophéties d’Esaïe (#Esa 44:28 ; #Esa 46:1-4). L’existence de tels documents, écrits plus d’un siècle avant sa naissance, dut amener Cyrus à reconnaître que tout son pouvoir lui venait du Dieu d’Israël et le pousser à réaliser la prophétie.

L’Éternel, le Dieu des cieux. Le Dieu d’Israël est ainsi reconnu comme la plus grande autorité divine (cf. #Esd 5:12 ; #Esd 6:9-10 ; #Esd 7:12, #Esd 7:21, #Esd 7:23), qui exerce un pouvoir souverain sur les monarques humains.

une maison. Ce serait le second temple, construit après le premier retour au pays sous l’égide de Zorobabel.

 

3  Qui d’entre vous est de son peuple ? Que son Dieu soit avec lui, et qu’il monte à Jérusalem en Juda et bâtisse la maison de l’Éternel, le Dieu d’Israël ! C’est le Dieu qui est à Jérusalem.

4  Dans tout lieu où séjournent des restes du peuple de l’Éternel, les gens du lieu leur donneront de l’argent, de l’or, des effets, et du bétail, avec des offrandes volontaires pour la maison de Dieu qui est à Jérusalem.

5 ¶  Les chefs de famille de Juda et de Benjamin, les sacrificateurs et les Lévites, tous ceux dont Dieu réveilla l’esprit, se levèrent pour aller bâtir la maison de l’Éternel à Jérusalem.

 

dont Dieu réveilla l’esprit. Le premier message sous-jacent d’Esdras et de Néhémie, c’est que la main souveraine de Dieu est à l’œuvre pour accomplir parfaitement son plan en temps voulu. À la fin des 70 ans de captivité, Dieu poussa non seulement Cyrus à promulguer un édit, mais aussi son propre peuple à partir reconstruire Jérusalem et le temple (cf. v. #Esd 1:1).

 

6  Tous leurs alentours leur donnèrent des objets d’argent, de l’or, des effets, du bétail, et des choses précieuses, outre toutes les offrandes volontaires.

 

Tous leurs voisins. Une certaine similarité avec l’exode transparaît tout au long d’Esdras et de Néhémie. Les Égyptiens avaient fourni de quoi embellir le tabernacle (cf. #Ex 11:2 ; #Ex 12:35-36), d’autres nations sont à présent amenées à apporter leur contribution. Les Juifs furent aidés par certains compatriotes nés à Babylone qui avaient choisi de rester, et peut-être par certains Babyloniens et Assyriens qui étaient bien disposés envers eux et/ou Cyrus.

 

7  Le roi Cyrus rendit les ustensiles de la maison de l’Éternel, que Nébucadnetsar avait emportés de Jérusalem et placés dans la maison de son dieu.

 

les ustensiles de la maison de l’Éternel. Cf. #Esd 6:5. Nébucadnetsar les avait emportés lors du pillage du temple (av. J.-C.; #2R 24: 13 ; #2R 25:14-15 ; #Da 1:2), et Dieu les avait protégés (#2Ch 36:7) chez les Babyloniens (cf. #Da 5:1-4) en vue de leur retour, comme annoncé par Jérémie (#Jér 27:22).

 

8  Cyrus, roi de Perse, les fit sortir par Mithredath, le trésorier, qui les remit à Scheschbatsar, prince de Juda.

 

Scheschbatsar, prince de Juda. Cf. #Esd 1:11 ; #Esd 5:14, #Esd 5:16. Esdras est le seul auteur biblique à mentionner cet homme, probablement désigné par Cyrus pour surveiller Juda. Il ne faut pas le confondre avec Zorobabel, qui était le chef reconnu par les Juifs (cf. #Esd 2:2 ; #Esd 3:2, #Esd 3:8 ; #Esd 4:2-3 ; #Esd 5:2) et par Dieu (cf. #Ag 1:1-2:2 ; #Za 4). Même si Zorobabel n’exerça pas la fonction royale, il faisait partie de la lignée davidique et messianique (cf. #Ag 2:23 ; #Mt 1:12).

 

9  En voici le nombre : trente bassins d’or, mille bassins d’argent, vingt-neuf couteaux,

 

1:9-11

Les 2499 articles énumérés aux vv. #Esd 1:9-10 sont représentatifs du nombre total (5400) mentionné au v. 11.

 

10  trente coupes d’or, quatre cent dix coupes d’argent de second ordre, mille autres ustensiles.

11  Tous les objets d’or et d’argent étaient au nombre de cinq mille quatre cents. Scheschbatsar emporta le tout de Babylone à Jérusalem, au retour de la captivité.

 

de Babylone à Jérusalem. C’était un voyage de trois à cinq mois (cf. #Esd 7:8-9).

captivité. Ce retour des Judéens déportés par Nébucadnetsar à Babylone eut lieu au début du règne de Cyrus (vers 538/537 av. J.-C.).

 

EZRA  1 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 And it came to pass in the first year of Cyrus king of Persia, that the word of Jehovah, which was spoken by the mouth of Jeremiah, was fulfilled. And the LORD awoke the spirit of Cyrus king of Persia, And in writing this publication throughout his kingdom:

 

1: 1-3

These vv. Are almost identical to # 2Ch 36: 22-23. The narrative of the Chronicles, devoted to the pre-exile period, gave to those who returned from exile indications concerning the Davidic kingdom, the priesthood of Aaron and worship. The book of Ezra takes the continuation of this account.

first year. About 538 av. J.-C.

Cyrus, king of Persia. 550-530 BC. The Lord had prophesied by Isaiah about Cyrus: "He is my shepherd and he will do all my will; He will say of Jerusalem, "Let it be rebuilt." And of the temple: Let it be founded! (#Esa 44:28). According to the historian Flavius ​​Josephus, Daniel one day read the prophecy of Isaiah to Cyrus, which led him to proclaim the vv. 2-4 (in 538 BC).

By the mouth of Jeremiah. Jeremiah had announced the return of the exiles after a 70-year-old captivity in Babylon (Jeremiah 25:11, Jeremiah 29: 10-14, cf #Da 9: 2). It was not an isolated event, but a fulfillment of the promises made in the covenant with Abraham in # 12: 1-3.

The LORD awoke. Strong expression that God acts sovereignly in the lives of kings to attain his own goals (# 21: 1; # 2: 21; # 4: 17).

Made a verbal plea. This was the most common form of public communication, generally made by the central administration. The king sent a herald, who could carry a written document. He went to the gate of the city, where the people gathered, or gathered the inhabitants in a square, blowing in a horn. He made his announcement. Archaeologists have found a document in fairly good condition, called the Cyrus Cylinder, which calls people of various origins to return to their city to rebuild the temples of their gods. This apparently corresponded to a general policy of Cyrus. Whether or not this document is an extension of the publication addressed to Jewish exiles in this passage can only remain a mere conjecture (cf. #Esd 6: 2-5).

In writing. The publications were oral statements, usually pronounced by a herald, and often put in writing by the archivist.

 

2 Thus saith Cyrus king of the Persians, The LORD God of heaven hath given me all the kingdoms of the earth, and he hath commanded me to build him a house in Jerusalem in Judah.

 

1: 2-4

It is possible that Daniel played a role in the good treatment of the Jews (cf #Da 6: 25-28). According to the historian Flavius ​​Josephus, he was the prime minister of Cyrus and read to him the prophecies of Isaiah (#Esa 44:28; #Esa 46: 1-4). The existence of such documents, written more than a century before his birth, had to lead Cyrus to recognize that all his power came from the God of Israel and urged him to realize the prophecy.

The LORD, the God of heaven. The God of Israel is thus recognized as the greatest divine authority (see #Esd 5:12; #Esd 6: 9-10; #Esd 7:12, #Esd 7:21, #Esd 7:23) Which exercises sovereign power over human monarchs.

a house. It would be the second temple, built after the first return to the country under the aegis of Zorobabel.

 

3 Who among you is of his people? May his God be with him, and go up to Jerusalem in Judah, and build the house of the LORD God of Israel. It is the God who is in Jerusalem.

4 In every place where the remnant of the people of the LORD sojourn, the people of the place shall give them money, gold, and cattle, and offerings for the house of God Jerusalem.

5 ¶ And the chiefs of the families of Judah and Benjamin, and the priests, and the Levites, all whose spirit God awoke, rose up to build the house of the LORD in Jerusalem.

 

Whose spirit God awakened. The first underlying message of Ezra and Nehemiah is that God's sovereign hand is at work to perfectly fulfill his plan in due time. At the end of the 70 years of captivity, God not only urged Cyrus to promulgate an edict, but also his own people to rebuild Jerusalem and the temple (see #Esd 1: 1).

 

6 All their surroundings gave them articles of silver, gold, goods, cattle, and precious things, besides all voluntary offerings.

 

All their neighbors. A certain similarity to the exodus is evident throughout Ezra and Nehemiah. The Egyptians had furnished the tabernacle with beauty (see #Ex 11: 2; #Ex 12: 35-36), other nations are now called upon to contribute. The Jews were helped by certain compatriots born in Babylon who had chosen to remain, and perhaps by some Babylonians and Assyrians who were well disposed towards them and / or Cyrus.

7 And king Cyrus delivered the vessels of the house of Jehovah, which Nebuchadnezzar had carried away from Jerusalem to the house of his god.

 

The vessels of the house of the LORD. See #Esd 6: 5. Nebuchadnezzar had carried them away during the plundering of the temple (2C 24: 13, # 2R 25: 14-15, #De 1: 2), and God had protected them (# 2Ch 36: 7 ) In the Babylonians (cf #Da 5: 1-4) for their return, as announced by Jeremiah (Jeremiah 27:22).

 

8 And Cyrus king of Persia brought them out by Mithredath the treasurer, and he gave them to Sheshbazzar, prince of Judah.

 

Scheschbatsar, prince of Judah. See #Esd 1:11; #Esd 5:14, #Esd 5:16. Ezra is the only biblical author to mention this man, probably named by Cyrus to watch over Judah. We must not confuse him with Zorobabel, who was the leader recognized by the Jews (see #Esd 2: 2, #Esd 3: 2, #Esd 3: 8, #Esd 4: 2-3, #Esd 5: 2) and by God (see #Ag 1: 1-2: 2; #Za 4). Although Zorobabel did not perform the royal function, he was a member of the Davidic and messianic line (see #Ag 2:23; #Mt 1:12).

 

9 These are the number of them: thirty basins of gold, a thousand silver basins, twenty-nine knives,

 

1: 9-11

The 2499 items listed in vv. #Esd 1: 9-10 are representative of the total number (5400) mentioned in v. 11.

 

Ten thirty cups of gold, four hundred and ten silver cups of second order, and a thousand other utensils.

11 And all the articles of gold and silver were five and four hundred. Scheschbatsar carried everything from Babylon to Jerusalem on his return from captivity.

 

From Babylon to Jerusalem. It was a journey of three to five months (see #Esd 7: 8-9).

captivity. This return of the Judaeans deported by Nebuchadnezzar to Babylon took place at the beginning of the reign of Cyrus (c. 538/537 BC).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/