et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait â un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine

06/12/2013 11:21

et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait â un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. {#Ap 1:13}

« Quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme » est apparu à Jean à Patmos, et le disciple bien-aimé a remarqué qu’il portait une ceinture. Une ceinture, car Jésus n’a jamais quitté cette ceinture lorsqu’il était sur la terre, mais il était toujours prêt pour le service ; et maintenant, devant le trône éternel, il ne se contente pas d’un saint ministère, mais comme un sacrificateur, il porte l’éphod. Il est bon pour nous qu’il n’ait pas cessé d’accomplir Son œuvre d’amour pour nous, et notre meilleure sécurité repose sur le fait qu’il vit à jamais pour intercéder pour nous. Jésus n’a jamais de repos, ses vêtements ne sont jamais détachés comme si Son office était terminé. Il plaide avec diligence la cause de son peuple. Une ceinture d’or, pour manifester la supériorité de son service, la royauté de sa personne, la dignité de son état, la gloire de sa récompense. Il ne pleure plus dans la poussière, mais il plaide avec autorité, il est Roi en même temps que sacrificateur. Notre cause est sans danger dans les mains de notre Melchisédek intronisé. Notre Seigneur présente un exemple pour tout son peuple. Nous ne devons jamais délier nos ceintures. Ce n’est pas le moment de se coucher et de prendre ses aises, nous sommes dans le temps du service et de la guerre. Nous devons lier fermement la ceinture de la vérité autour de nos reins. C’est une ceinture d’or, et elle sera donc notre plus riche ornement. Nous en avons grand besoin, car un cœur qui n’est pas rempli et entouré de la vérité qui est en Jésus, et de la fidélité qui provient de l’Esprit, sera facilement détourné par les choses de la vie, et se laissera atteindre par les pièges de la tentation. Il est vain de posséder les Écritures si nous ne les lions pas autour de nous comme une ceinture, ceignant la totalité de notre nature, gardant chaque élément de notre personnage dans un bon ordre, et en y maintenant la totalité de notre être. Si Jésus dans le ciel ne délie pas sa ceinture, à plus forte raison ne devons-nous pas le faire dans ce monde. Restons debout, veillons, avec sur nos reins la ceinture de la vérité.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/