Éternel des armées

24/02/2014 16:39
Alors l’ange de l’Éternel prit la parole et dit : Éternel des armées, jusques à quand n’auras-tu pas compassion de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles tu es irrité depuis soixante-dix ans ? L’Éternel répondit par de bonnes paroles, par des paroles de consolation, à l’ange qui parlait avec moi. {#Za 1:12-13} 
 
Quelle douce réponse pour une question d’anxiété ! Cette nuit réjouissons-nous en Lui. Ô Sion, il y a de bonnes choses en réserve pour toi. Ton temps et ta peine prendront bientôt fin. Tes enfants seront ramenés, ta captivité prendra fin. Supporte patiemment la houlette une saison encore et dans les ténèbres, confies-toi en Dieu car Son Amour brûle à ton égard. Dieu aime l’Église d’un amour trop profond pour l’imagination de l’homme. Il aime avec Son Cœur à l’infini. C’est pourquoi ses fils doivent prendre bon courage. L’Église ne peut pas vivre dans l’indigence, elle à qui Dieu a fait entendre de bonnes paroles, des paroles de consolation. Que veulent dire ces paroles de consolation du prophète rapportées plus loin : « Je suis jaloux pour Jérusalem et pour Sion d’une grande jalousie. » ? Le Seigneur aime tellement Son Église qu’Il ne peut supporter qu’elle s’égare avec d’autres …  et, quand elle s’est ainsi conduite, Il ne peut accepter qu’elle souffre trop longtemps ou trop durement. Il ne veut pas voir ses ennemis l’affliger. C’est avec déplaisir qu’il les voit augmenter sa douleur. Quand Dieu semble le plus abandonner Son Église, Son Cœur est chaud envers elle. L’histoire montre qu’â chaque fois que Dieu use de Sa verge pour châtier ses serviteurs, il la brise toujours après coup, car il répugne à faire mal à ses enfants. Comme un père qui a pitié de ses enfants, ainsi le Seigneur a pitié de ceux qui le craignent. Dieu ne nous a pas oublié parce qu’il frappe. Ses coups ne mettent-t-ils pas en évidence son désir d’aimer ? Si ceci est vrai pour l’Église collectivement, c’est aussi nécessairement vrai sur le plan individuel, pour chaque membre. Tu peux penser qu’il t’a laissé pour compte, mais il n’en est pas ainsi. Celui qui compte les étoiles et les appellent toutes par leur nom, pas de danger qu’Il oublie Ses propres enfants. Il connaît absolument chaque cas comme s’il n’eut qu’un seul enfant, comme si tu étais l’unique créature qu’il eut faite, ou le seul saint qu’il ait jamais aimé. Approches-toi de Lui et sois en paix. 
 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/