FAUT-IL QUE J’ÉCOUTE ? 12 février

12/02/2014 16:17
FAUT-IL QUE J’ÉCOUTE ? 
 
      Ils dirent à Moïse : parle-nous toi-même et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous mourions.       #Ex 20:19 
 
      Ce n’est pas intentionnellement que nous désobéissons à Dieu ; tout simplement, nous ne faisons pas attention à lui. Dieu nous a donné ses commandements, ils sont là, mais nous n’y prenons pas garde ; non par désobéissance volontaire, mais parce que nous n’aimons pas et ne respectons pas Dieu. « Si vous m’aimiez, vous garderiez mes commandements. » Quand enfin nous réalisons que nous avons manqué de respect envers Dieu, nous sommes couverts de honte et d’humiliation de n’avoir pas pris garde à lui. 
 
      « Parle-nous, toi ; mais ne laisse pas Dieu nous parler. » Le fait que nous préférons écouter des serviteurs de Dieu, plutôt que Dieu lui-même, montre combien peu nous l’aimons. Pourquoi craignons-nous tellement que Dieu nous parle ? Parce que nous savons bien que, si Dieu parle, nous sommes placés devant un choix : ou exécuter sa parole, ou lui dire que nous ne voulons pas lui obéir. Si c’est un de ses serviteurs, nous estimons que ce n’est pas impératif, nous pouvons dire : « Eh bien, c’est tout simplement votre idée personnelle. », même si nous sentons que c’est peut-être la pensée de Dieu. 
 
      Est-ce que je ne place pas Dieu dans la position humiliante de quelqu’un qui me traiterait comme son fils, alors que, de mon côté, je ne ferais aucun cas de lui ? Quand j’écoute enfin sa voix, l’humiliation que je lui ai infligée retombe sur moi. 
 
      « Seigneur, pourquoi ai-je été si stupide et si obstiné ? » C’est ce qui se passe toujours quand nous nous décidons à écouter Dieu. Le réel bonheur de l’entendre est tempéré par la honte d’avoir mis si longtemps à l’écouter. 
 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/