FORMES EXTÉRIEURS DE LA FOI

16/09/2018 00:29

FORMES EXTÉRIEURS DE LA FOI

“Ils gardent les formes extérieures de la foi, mais en rejettent la puissance.” 2 Timothée 3.5

Quand la femme préférée de l’empereur Shah Jahan mourut celui-ci décida de faire construire en son honneur un temple magnifique dans lequel sa tombe serait placée. Son cercueil de bois précieux fut donc placé dans un champ et les bâtisseurs se mirent à l’ouvrage. Les matériaux les plus précieux furent utilisés. Rien n’était trop beau pour elle. Mais, les années passant, la construction du temple devint plus importante que tout autre chose, jusqu’au jour où l’empereur, remarquant un vieux caisson de bois couvert de poussière et de gravats dans un coin de l’édifice, ordonna de s’en débarrasser. Celle en l’honneur de qui le temple devait être construit fut ainsi jetée de côté tandis que le temple continuait de s’élever. Si vous trouvez cette histoire un peu farfelue, regardez autour de vous ceux qui viennent dans votre église !

Ceux qui connaissent vraiment Jésus-Christ, n’oublient jamais qui Il est et ce qu’ils Lui doivent. Ils contemplent toujours la tombe vide et le trône de gloire sur lequel Il siège à présent. Ils sont là devant Lui comme des serviteurs, fidèles à leur roi, tandis que les autres ne cessent d’observer les splendeurs de l’édifice dans lequel ils se trouvent, baillant d’ennui ici ou là, Leur regard erre à travers la pièce, leurs pieds remuent, parfois ils félicitent leur pasteur, mais la Bible dit d’eux qu’ils prétendent seulement être fidèles à Dieu, alors qu’ils rejettent la puissance de la foi. Pourquoi cela ? Parce qu’ils ne trouvent plus parmi eux Celui qu’ils venaient célébrer auparavant. Dans la même église se trouvent, en même temps, des bâtisseurs d’églises et de vrais disciples de Jésus-Christ. Les premiers sont là pour admirer un bel édifice, apprécier le programme des activités de l’église et s’écrier avec sérénité : “Quelle belle église vivante !” Quant aux autres ils sont là pour contempler Jésus-Christ, leur Maître et pour s’écrier : “Oh ! Quel Seigneur admirable !” Et vous, pour quelle raison êtes-vous venu à l’église ce dimanche ?

D'après Bob Gass

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/