Halloween NON Merci ! Qu'est-ce qui est à l'origine de ces fêtes?

05/10/2016 11:18

Halloween NON Merci !

Qu'est-ce qui est à l'origine de ces fêtes?

 


Nos enfants sont en danger !
Des fêtes comme Halloween sont en contradiction avec les enseignements bibliques. Ne laissons plus jamais nos enfants participer à une telle fête.
Il ne vous est peut être pas possible d'ignorer Halloween, mais vous allez être heureux d'apprendre que vous avez le choix.

 

Malgré une volonté apparente de faire d'Halloween une innocente farce pour enfants, l'invocation des puissances du Mal y est présente.
De nombreuses sectes, qui ont défrayé la chronique ces dernières années, sont plus ou moins complaisantes avec les rituels sataniques. Mais à quoi mènent-ils ?
Ils peuvent produire parfois : profanations de cimetières – drogue – violences – messes noires – occultisme – enlèvements et assassinats d'enfants non élucidés… Même une église de Satan se revendique comme telle ! Les pouvoirs publics tirent aussi la sonnette d'alarme (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) 
s'alarme de la progression sensible du satanisme en France.

Une invocation de ces puissances sataniques n'est jamais sans conséquence. Conséquences à court terme, provoquantes des réunions qui peuvent transformer des jeux en drames; conséquences à long terme en installant dans l'inconscient l'idée qu'il est possible de faire, un jour ou l'autre, appel aux forces démoniaques.

Hélas, une partie du public ne voit pas le danger et, en conséquence, comme tout est bon pour faire de l'argent, le grand commerce exploite ce filon. Nous appelons tous les parents, éducateurs, directeurs d'école, grands-parents, chefs scouts, animateurs socio-culturels, responsables de centres aérés, etc... à ne pas s'associer, à ne pas associer leurs enfants,
ni les enfants dont ils ont la charge, à des pratiques et des rites qui trouvent leurs racines spirituelles dans les profondeurs sinistres du monde d'Halloween.

 

Chaque année, le premier novembre, l'Église catholique en Europe observe la fête appelée de la Toussaint.
On place des fleurs sur les tombes de parents ou d'amis décédés, mais il y a aussi une certaine coutume selon laquelle on met des chandelles allumées dans les fenêtres, la veille du 1er novembre.
Pourquoi? Pour " aider les âmes perdues à trouver leur chemin " (!)
Aux États-Unis et au Canada on célèbre le même festival, mais d'une façon différente.
Halloween est plutôt comme un carnaval que comme un acte de souvenir, avec les vêtements de déguisement, les masques, l'alcool, de la violence, les menaces, où l'influence des démons est consciemment ou inconsciemment présente.
 
Qu'est-ce qui est à l'origine de ces fêtes?
 
Comme c'est le cas avec beaucoup de coutumes dans l'Église et dans la vie des nations christianisées, nous trouvons l'origine de ces choses dans des fêtes et des usages païens et idolâtres. Quant à ces usages le jour de la Toussaint et Halloween, on pourrait retracer leur origine dans un festival des druides (prêtres d'une race celtique) qui habitaient en Angleterre, en Irlande et au nord de la France, avant le début de l'ère chrétienne. L'idée était que les âmes des personnes décédées avaient besoin d'être purifiées. Selon un certain rite magique, l'âme du défunt était transférée après la mort dans le corps d'un animal. Une fois par année, pendant la nuit du 31 octobre, les âmes enchantées étaient libérées par un dieu des druides appelé Samhain, le dieu de la mort. Ses âmes " libérées " retournèrent à leurs maisons et furent ainsi conduites ensembles dans leur ciel. Tout cela était lié à toute sorte de magie et accompagné de sacrifices de certains fruits et d'animaux et parfois d'êtres humains.
 
Les Romains, qui régnèrent 400 ans sur les Celtes, ont combiné leurs fêtes avec ce festival de Samhain.
Lorsque l'Église catholique avait établi sa domination sur ces pays, Grégoire le grand (A. D. 540-604) conseilla à l'archevêque de Canterbury de maintenir les sacrifices d'origine druides et de les célébrer en l'honneur des saints " chrétiens ". Plus tard, l'Église a approuvé la pratique de prier pour les morts, les gens allant de porte à porte pour mendier et pour prier, recevant des gâteaux comme récompense (précurseur des usages d'aujourd'hui). Ainsi on comprend comment ce mélange de pratiques occultes et " chrétiennes " a eu lieu. Encore plus tard, les pionniers anglais ont introduit ces coutumes en Amérique.
 
Qu'est-ce que la Parole nous enseigne?
 
La Parole de Dieu, elle, rejette entièrement ces enseignements et ces pratiques. Lisons par exemple 2 Corinthiens 6:14-17, où nous trouvons que de tels liens entre le christianisme et les pratiques païennes sont cinq fois condamnés catégoriquement. Selon 1 Corinthiens 10:14, les chrétiens doivent fuire l'idolâtrie, tout en réalisant que la chair en eux, si non-jugée, va les inciter à commettre l'idolâtrie et la fornication, parce que la chair est en inimitié contre Dieu. Là il faut réaliser aussi que la puissance des démons est plus grande que la force du chrétien en lui-même : en tant que laissé à lui-même à cause de sa désobéissance, il ne peut profiter des ressources en Dieu.
 
Pensons également aux exhortations que le Seigneur Jésus donne dans Apocalypse 2:13-15 et 20-23. Sans vouloir élaborer sur ces derniers passages, il faut remarquer que ce développement d'une synthèse (ou d'un " mariage " si vous voulez) entre le christianisme et le monde politique et idolâtre - dans quelque forme qu'il se manifeste - ne se limite malheureusement pas à l'église catholique, mais a pénétré les églises protestantes et les dénominations évangéliques.
 
Les âmes de ceux qui sont morts
 
En ce qui concerne les âmes des morts, il nous faut réaliser que, selon les Écritures,  rien ne pourrait se faire pour changer le sort des défunts. Ni ces pratiques de l'Halloween, ni les prières ou les messes pour les morts, ne peuvent changer le sort des âmes de ces personnes mortes! Ce qui compte devant Dieu pour déterminer le sort futur d'une personne, c'est la vie présente: 


" Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs " (Hébreux 4:7). " Voici, c'est maintenant le temps agréable; voici, c'est maintenant le jour du salut " (2 Corinthiens 6:1). 
Balaam, le faux prophète qui a introduit l'idolâtrie et la fornication au milieu du peuple de Dieu, avait le désir de mourir la mort d'un homme droit (Nombres 23:10), mais il n'a pas voulu vivre comme un homme juste! C'est pour cela que Dieu l'a rejeté, lorsqu'il est mort. Quel est votre choix? 
La Parole de Dieu nous parle (Apocalypse 20. 11-15) 

Ceci est une sévère mise en garde à tous les chretiens du monde entier qui laissent participer leurs enfants à des pratiques païennes qui ne sont autres que du pur satanisme.
Fuyez l 'idolatrie et l'adultère spirituel.
Voici quelques explications claires et précises sur ce qu'est réellement Halloween...

Et je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus, de devant la face duquel la terre s'enfuit et le ciel; et il ne fut pas trouvé de lieu pour eux. 
Et je vis les morts, les grands et les petits, se tenant devant le trône; et des livres furent ouverts; et un autre livre fut ouvert qui est celui de la vie. Et les morts furent jugés d'après les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs oeuvres.
Et la mer rendit les morts qui étaient en elle; et la mort et le hadès rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon leurs oeuvres.
Et la mort et le hadès furent jetés dans l'étang de feu, c'est ici la seconde mort, l'étang de feu.
Et si quelqu'un n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, il était jeté dans l'étang de feu.

Examinez toutes choses; retenez ce qui est bon. Abstenez-vous de toute espèce de mal.”
1 THESSALONICIENS 5:21-22

Une célébration du Mal 

Halloween est une fête religieuse, mais elle n’est pas chrétienne. Halloween est un jour férié des temps modernes et a son origine dans le nouvel an des sorcières, à la pleine lune la plus proche du 1er novembre. C'est le moment où les esprits (démons) sont censés être à l’apogée de leurs pouvoirs et revisiter la planète terre... Halloween est une célébration absolue et totale du mal, et rien n’a jamais  pu être fait, ou ne pourra être fait, pour la rendre acceptable aux yeux du Seigneur Jésus.

Halloween plonge ses racines dans le paganisme et la sorcellerie.  Cela commença au début avec la fête druidique Samain. Les Celtes  considéraient le 1er novembre comme étant le jour de la mort, car dans l'hémisphère nord, ce jour marque le début de l'hiver. Les feuilles tombent, il fait nuit plus tôt et les températures baissent.
Ils croyaient que leur dieu du soleil perdait de la force et que Samain, le seigneur de la mort, dominait le dieu du soleil. Les druides enseignaient aussi que le 31 octobre, à la veille de la fête, Samain rassemblait les esprits de tous ceux qui étaient morts durant l'année précédente et les envoyaient dans leur ancienne demeure pour rendre visite aux vivants. 

Les sacrifices humains et d’animaux


Le jour d’Halloween, depuis des milliers d'années, les druides ont donné des cérémonies de culte diabolique dans lesquelles des chats, chevaux, moutons, bœufs, êtres humains et autres offrandes étaient d’abord regroupés, puis entassés dans des cages wiccanes, puis brûlés vifs. Ces sacrifices humains et d’animaux étaient apparement nécessaires pour apaiser Samain et empêcher les esprits de nuire. 


Farce ou friandise

Pour obtenir ces sacrifices, les druides allaient de maison en maison et réclamaient des veaux engraissés, des moutons noirs de la ferme et des êtres humains.
On promettait la prospérité à ceux qui donnaient, alors qu’on proférait des menaces et on maudissait ceux qui refusaient de donner.
Voici l’origine de la formule “ farce ou friandise ”.


 Jack O’Lantern (La Citrouille d’Halloween)

La Jack O’Lantern (Citrouille d’Halloween) trouve son origine dans la citrouille évidée ou le crâne, éclairé d’une bougie.
Cela servait de signe pour reconnaître les fermes et les maisons soutenant la religion des druides, ceux qui par conséquent choisissaient
la " friandise " lorsque la terreur d'Halloween commençait.
L'Encyclopedia Universalis dit : “
Le visage de la citrouille creusée de la Jack O’Lantern en apparence innoffensif est en fait un symbole ancien d’une âme damnée ”.


La Parole de Dieu 

Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, tu n'apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.
Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.
Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. Tu seras entièrement à l'Eternel, ton Dieu. Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l'Éternel, ton Dieu, ne le permet pas.”
(DEUTERONOME 18:9-14).

“… Ils enseigneront à mon peuple à distinguer ce qui est sain de ce qui est profane, ils lui feront connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur” (EZECHIEL 44:23).

“ Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j'oublierai aussi tes enfants.” (OSEE 4:6).

“ Instruis l'enfant selon la voie qu'il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s'en détournera pas.” (PROVERBES 22:6)

“ Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer. Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive ! ” (MATTHIEU 18:6-7)

“ Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien.” (ROMAINS 12:9).

“ Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière.” (ROMAINS 13:12).

“ Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons; vous ne pouvez  participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.” 
(1 CORINTHIENS 10:21).

“ Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité?
ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? ...
C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai.”
(2 CORINTHIENS 6:14-17).

“..et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.”
(EPHESIENS 5:11).

“ Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.” (PHILIPPIENS 4:8).

“ Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience.” (1 TIMOTHEE 4:1-2)

“ Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.” (JACQUES 4:7).

“ La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.” (JACQUES 1:27). “ Bien-aimé, n'imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu, celui qui fait le mal n'a point vu Dieu” (3 JEAN 11) 

Prendre part au paganisme 

Au lieu de prendre part au paganisme, de faire de la wicca et d’être en harmonie avec Halloween, de voir nos enfants célébrer la cruauté et de fleurter avec le  jour de la mort, nous devrions plutôt amener notre famille et notre congrégation à célébrer la Fête de la Réforme, le 31 octobre. 

La Fête de la Réforme contre Halloween

Ce fut le 31 Octobre 1517, que Martin Luther cloua son écrit des 95 Thèses sur la porte du Schlosskirche (église du château) de Wittenberg, en Allemagne.
Son défi audacieux contre les pratiques non bibliques de la papauté médiévale romaine suscita la Réforme protestante.
Toutes les églises basées sur la Bible se doivent de célébrer le plus grand réveil de la Foi et de la liberté qui n’ait jamais eu lieu.
La Réforme fut l'un des tournants majeurs de l'histoire de l’humanité. Le dynamisme qui naquit de la redécouverte de la Bible, traduite dans une langue courante, conduisit au Réveil spirituel le plus extraordinaire de l'histoire. La Réforme affranchit les chrétiens d'Europe du Nord du paganisme de la Renaissance en pleine dégénérescence. Elle ouvrit également les portes aux libertés les plus grandes et à une période de découvertes scientifiques des plus riches de l'histoire.


Aucun chrétien ne devrait participer à la célébration occulte d'Halloween.

Une guerre mondiale spirituelle fait rage aujourd’hui. La cruauté envers les animaux, le vandalisme  et même le nombre de meurtres sont en nette augmentation lors d'Halloween. A chaque Halloween, plusieurs milliers d'animaux, mais aussi de personnes, sont sacrifiés lors de rituels sataniques dans le monde entier, pendant que des millions d'autres personnes, y compris des chrétiens bien intentionnés, s’associent aux célébrations d'Halloween.
Halloween est aussi un moment de choix pour le recrutement de sorcières et de satanistes. De nombreuses personnes ont témoigné qu’elles ont été initiées à l'occultisme en allant à une fête d'Halloween. Halloween est une fête très religieuse, mais pas du tout chrétienne.

“ Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.” (ROMAINS 12:21). 


Choisissez la vie 

Ce 31 octobre, prenez position contre Halloween et engagez-vous dans le combat spirituel, la prière fervente, priez selon les Psaumes, et  partagez l'Évangile avec vos amis et voisins, en particulier avec ceux qui participent inconsciemment à cette célébration occulte de la divination, la nécromancie, des sacrifices humains et de la cruauté envers les animaux.

“ Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications.
Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.” (EPHESIENS 6:10-18). 

 

Regardons un instant l'histoire d'Halloween.

 

Samain (Samhain), Toussaint, nuit d’Halloween et Fête des morts

La fête celtique de Samain, dont les origines remontent à plus de 2 500 ans, est considérée comme l’ancêtre d’Halloween. 
Cette fête célébrait la fin de l’année et l’entrée dans la nouvelle année.

Les Celtes pensaient que, durant la nuit de Samain, les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes et que les esprits venaient rendre visite aux vivants.
La fête de Samain, célébrée en Irlande et en Écosse, a progressivement été supplantée par la Toussaint introduite le 1er novembre par l’Église catholique aux environs du VIIIe siècle.
Une fête exportée aux États-Unis par les Irlandais au XIXe siècle.

Ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle que la fête d’Halloween devint la fête que l’on connaît aujourd’hui.
À cette époque, les migrants irlandais et écossais s’installent sur le nouveau continent pour fuir la Grande famine en Irlande, et apportent avec eux leurs contes et leurs légendes.

Depuis lors, Halloween est célébrée aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Irlande, et en Grande-Bretagne. Traditionnellement, le soir d’Halloween, les enfants portent des déguisements qui font peur et sonnent aux portes de leur quartier en demandant des bonbons avec la formule : Trick or Treat ! (en Français : Farce ou friandise). Les enfants ainsi déguisés symbolisent les âmes des morts qui venaient rendre visite aux vivants durant la nuit du Samain celtique.

Le nom « Halloween » est une altération de All Hallows Eve qui signifie « le soir de tous les saints ».
Avant la citrouille, il y avait le navet !
Aujourd’hui, le symbole d’Halloween est la citrouille, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Ce légume est une référence à la légende irlandaise de Jack à la lanterne (Jack-O’-Lantern). Selon la légende, Jack, personnage ivrogne paresseux, défie le diable.
À sa mort, ni le paradis ni l’enfer ne veulent l’accueillir. Jack est condamné à errer éternellement dans l’obscurité en s’éclairant d’une bougie plantée dans un navet évidé.
Jack réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.
Au 18ème et 19ème siècle, quand cette coutume est arrivée aux Etats Unis, on a remplacé les navets d'origine par des citrouilles. Le nom donné à l'esprit qui habitait dans la citrouille était "Jock", qui est devenu "Jack" qui habite dans la lanterne, d'où le nom "Jack-O-Lantern".

Avec les années, le navet a progressivement été remplacé par une citrouille plus large et plus facile à sculpter.

En France, la fête d’Halloween n’apparaît qu’à la fin des années 1990, mais elle ne parvient pas à s’implanter comme outre-Atlantique, notamment parce qu’elle est jugée trop commerciale par ses détracteurs mais pas que pour cela , car l'Histoire d'Halloween, c'est l'horreur à l'honneur.

300 ans avant J.-C., une société secrète de prêtres tenait sous son emprise le monde celte. Chaque année le 31 octobre, ceux-ci célébraient en l'honneur de leur divinité païenne Samhain (ou Samain), un festival de la Mort des prêtres se déplaçant de maison en maison, réclamaient des offrandes pour leur dieu et exigeaient parfois des sacrifices humains. En cas de refus, ils proféraient des malédictions de mort sur cette maison, d'où le "trick or treat", malédiction ou présent (cadeau), pour être plus clair : une offrande sinon la malédiction.

De nos jour encore, les satanistes pratiquent des sacrifices humains, cette nuit là, aux Etats Unis et en Australie.

Quand nous voyons des enfants faire du "trick or treat" et réclamer des bonbons de maison en maison, cela parait inoffensif et amusant, mais n'êtes-vous pas entrain de les associer, sans en être conscients, à un bien sombre rituel ?

Pour les parents de jeunes enfants, un aspect supplémentaire de l'invasion de l'occulte dans la culture doit être abordé au sujet d'Halloween.

N'imaginez pas que ce jour particulier n'a rien à voir avec le satanisme. Vous serez certainement surpris, en apprenant comment, le 31 octobre, est devenu un prologue pour nous amener à accepter l'occulte. Que vous le croyez ou non, Halloween est devenu le jour du diable, rituellement reconnu par quelques adorateurs de Satan et quelques groupes occultes aux USA (il prend racine aussi chez nous).

Quels sont les faits à propos d'Halloween? Est-ce le moment d'invoquer la vieille prière de la Cornouaille, "Bon Dieu délivre-nous des goules, des fantômes, des bêtes à longues pattes et qui cognent dans la nuit"?


 

 

Le sabbat des sorcières.

Le choix du 31 octobre n'est pas une coïncidence. Le 31 octobre est l'un des quatre plus importants sabbat des sorcières, les quatre jours "cross-quarter" du calendrier celtique. Le premier, le 2 février, populairement connu comme le jour du "ground-hog" en l'honneur de Brigit, la déesse païenne de la guérison. Le deuxième, un jour férié de mai nommé Beltane signalait le temps des plantations pour les sorcières. Ce jour-là, les druides exécutaient des rites magiques, pour favoriser la croissance des récoltes. Le troisième, un festival des récoltes en août en l'honneur du dieu Soleil commémorait celui qui brille, Lugh. Ces trois premiers jours "cross-quarter" marquaient le passage des saisons, le temps de planter et le temps de récolter, de même que le temps de la mort et de la résurrection de la terre.

 

Les symboles sataniques

Les pratiques traditionnelles, associées avec Halloween, sont facilement identifiables à l'occulte.
Le "Jack o'lantern" est tiré d'une légende, dans lequel un homme célèbre, nommé Jack, fut chassé à la fois du ciel et de l'enfer.

Contraint d'errer sur la terre comme un esprit, Jack mit un charbon ardent dans une rave évidée pour éclairer son chemin dans la nuit.
Ce précurseur (qui devint une citrouille) symbolisait une âme damnée. Les couleurs orange et noire peuvent aussi être reliées à l'occulte. Elles étaient en rapport avec les messes commémoratives pour les morts, qui avaient lieu en novembre. Les bougies en cire d'abeilles, habituellement de couleur écrue, étaient oranges lors de la cérémonie et les cercueils du cérémonial étaient couverts de draps noirs.


Attention !!!

Quand les parents laissent leurs enfants s’habiller en sorcières, en démons, en diablotins ou en squelettes, ils leur enseignent des valeurs allant bien plus loin qu’un simple costume. Eh oui ! Les parents devraient faire preuve de bon sens et ne pas délaisser les valeurs fondamentales du bien et du mal. Enseigner à nos enfants d’imiter le mal est une abomination aux yeux de Dieu – et nous récolterons ce que nous semons ! En observant Halloween, nous enseignons à nos enfants à magnifier Satan le diable – voire à penser comme lui ! Ainsi, il n’est pas surprenant que nos enfants continuent ensuite de s’intéresser aux choses maléfiques – voire y participer – pendant le reste de l’année !

Dans Luc 7 :21, nous voyons que notre Seigneur guérit des individus qui étaient tourmentés par des esprits malins. « A l’heure même, Jésus guérit plusieurs personnes de maladies, d’infirmités, et d’esprits malins, et il rendit la vue à plusieurs aveugles. » Vivons-nous à l’opposé de l’exemple de notre Sauveur ? Enseignons-nous à nos enfants à attirer des esprits malins pendant Halloween ? S’habiller en sorcière ou en démon attire assurément les choses maléfiques plutôt que de les repousser !

L’apôtre Jacques nous recommande de résister aux choses maléfiques et ne pas y prendre de plaisir ! « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous » (Jacques 4 :7). Cette instruction vient de votre Créateur ! « Résistez au diable ! » Ne rejoignez PAS les masses qui célèbrent le monde obscur de Satan et de l’occultisme !

Le Bible parle clairement des anges déchus, appelés démons. L’apôtre Paul nous met en garde contre ces « esprits méchants » dans le sixième chapitre du livre d’Ephésiens. Lisez ce puissant avertissement : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (Ephésiens 6 :11-12).

Certains parents encouragent leurs enfants à participer au monde des démons. Faites-vous partie des parents qui sacrifient leurs enfants à Satan et à ses démons ?
Nous DEVONS résister aux voies de ce monde qui encouragent le mal partout autour de nous. Certes, il est possible de comprendre l’aveuglement des personnes non-chrétiennes participant aux traditions du monde des ténèbres. Mais pour les gens se prétendant chrétiens, c’est un affront au nom même de Jésus-Christ que de s’habiller et d’habiller leurs enfants avec des symboles du monde maléfique ! De telles pratiques sont perverses, mauvaises et pécheresses ! Il est temps pour ces prétendus chrétiens d’arrêter suivre le diable et de se repentir de leur rébellion contre le Christ !

Certains parents enseignent aussi à leurs enfants le concept de « la bourse ou la vie » [la “bourse” étant juste des bonbons pour Halloween]. En fait, des enfants réclament aux adultes : « Tu as intérêt à me donner des bonbons ou je te jette un sort, ou j’abîme ton jardin ! » Qu’y a-t-il de chrétien dans ce genre de précepte ? Ce n’est définitivement pas chrétien ! C’est de l’intimidation pour « recevoir » quelque chose ! Jésus enseigna et mit l’accent sur le mode de vie consistant à donner et NON à recevoir de façon égoïste ! L’apôtre Paul mentionna dans Actes 20 :35 de « se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».

 

Dans notre monde contemporain, où le mal d'origine satanique est plus que réel, plusieurs pensent que c'est le moment d'épurer Halloween de ses éléments peu recommandables. Ils ressentent qu'une interdiction des observances officielles d'Halloween avertiraient les parents et les enfants et qu'ils comprendraient que la symbolique occulte d'Halloween célèbre des puissances spirituelles obscures et dangereuses. Les parents pourraient au moins centrer les activités familiales sur des amusements sains. Ils pourraient faire une fête, mais refuser que des costumes soient en rapport avec le mal. Par exemple, quelques églises célèbrent la Toussaint en habillant des enfants à la manière des saints de la Bible ou de l'histoire.

"Les enfants ne sont jamais trop jeunes pour apprendre qu'un jour ne doit pas être dédié au diable"

Nos nations doivent se réveiller de ces mauvaises pratiques qui font la part belle à l’occultisme et aux symboles du mal.
Le Dieu Créateur jugera tous ceux qui participent à de telles traditions obscures.
Les gens se prétendant chrétiens, et qui comprennent cela, doivent éduquer leurs enfants dans la justice et non les sacrifier au monde maléfique.

 

 

www.reveilpourlamoisson.com/halloween-non-merci.html

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/