HÉBREUX 12.25

15/04/2019 00:12

Hébreux 12.25

Prenez garde de ne pas mépriser celui qui vous parle; car si ceux qui méprisaient celui qui les avertissait sur la terre, de la part de Dieu, n’échappèrent point, nous échapperons encore moins, nous qui nous détournons de celui qui parle des cieux […].

HÉBREUX 12.25

Verset du jour

Il n’y a qu’à ouvrir l’œil pour s’en convaincre, l’homme est dans un beau pétrin. Bien sûr, pour en sortir, il se démène, il se débat, mais tous ses efforts demeurent infructueux. Non, rien n’y fait, sa situation est toujours aussi désespérée. Il ne fait que s’épuiser encore et encore sans que sa peine ne lui profite nullement. L’homme est, et reste, dans la boue de son péché. Le constat est implacable: impossible de s’extraire de la fange.

Maintenant, il cherche du secours à droite, à gauche, dans l’espoir d’une éventuelle délivrance. Ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, il s’entoure d’une multitude de docteurs. Pour quel résultat? De la confusion, d’épaisses ténèbres. En réalité, plus l’homme leur prête l’oreille, plus il s’égare. Pourtant, quelqu’un parle et donne de judicieux conseils. Ceux-là assurent le repos et mettent à l’abri l’homme qui les suit. Depuis toujours, Dieu n’a cessé de s’adresser au pécheur, lui indiquant la voie à suivre. À l’aveugle qui s’en va droit vers la fosse, Il propose la lumière pour épargner sa vie. Au rebelle invétéré, Il parle de pardon et ne cesse de l’exhorter à la repentance. Seulement voilà, l’homme n’a pas voulu écouter. Evidemment, en conséquence, sa situation n’a fait qu’aller de mal en pis.

Quant à nous, prenons garde à la voix de Celui qui parle! Autrefois, les prophètes ont parlé de la part de Dieu. Ceux qui méprisèrent leurs avertissements n’ont pas échappé, ils sont tombés. Or, maintenant, en ces derniers temps, Dieu a parlé par Son Fils. Par Lui, Il s’est révélé à l’humanité comme jamais auparavant, au point que Christ a pu dire: « Celui qui M’a vu a vu le Père […]. » Oui, par Lui sont venues la grâce et la vérité. Il est vrai, le Seigneur n’a pas fait mystère du péché de l’homme, du jugement à venir non plus. Néanmoins, Il a également apporté la promesse d’une grâce extraordinaire: celle d’un pardon et d’une réconciliation possible avec le Père aimant! Sans conteste, qui reçoit Ses paroles en retire une consolation inégalable.

Quant aux autres, qu’en est-il? S’ils méprisent le témoignage du Christ, quelle espérance reste-t-il? Aucune. Après Lui, c’est sûr, nul ne se lèvera pour annoncer de meilleures nouvelles. C’est pourquoi, aujourd’hui, quiconque néglige ce grand salut ne peut échapper. Aussi, soyons sages, écoutons et obéissons! Au sujet de Son Fils, Dieu a dit: « Ecoutez-Le. » Voici tout ce qu’il reste à faire!

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/