J’ai été crucifié avec Christ

14/12/2013 03:29

J’ai été crucifié avec Christ ; { #Ga 2.20}

Le Seigneur Jésus-Christ a agi dans ce qu’il faisait comme un grand personnage public représentatif, et sa mort sur la croix était la mort virtuelle de tout son peuple. Alors tous ses saints ont rendu à la justice ce qui lui était dû, et ont fait l’expiation à la vengeance divine pour tous leurs péchés. L’apôtre des Païens, était heureux de penser qu’en tant que membre du peuple élu de Christ, il était mort sur la croix avec Christ. Il faisait plus que croire cela d’une manière doctrinale, il l’a accepté avec confiance, reposant tout son espoir sur cette certitude. Il a cru qu’en raison de la mort de Christ, il avait satisfait la justice divine, et avait trouvé la réconciliation avec Dieu.

Bien-aimé, quelle bénédiction lorsque l’âme peut se retrouver étendue sur la croix, comme l’était Christ, et lorsqu’elle peut dire : « je suis mort ; la loi m’a tué, et je suis donc libéré de son pouvoir, parce que dans mon Garant j’ai porté la malédiction, et dans la personne de mon Substitut tout ce que peut faire la loi, par voie de condamnation, a été exécuté sur moi, parce que je suis crucifié avec Christ ». Mais Paul voulait dire plus que cela. Il n’a pas seulement cru dans la mort de Christ, et mis sa confiance en lui, mais il a ressenti réellement son pouvoir en lui-même amenant la crucifixion de sa vieille nature corrompue. En voyant les plaisirs du péché, il a dit, « je ne peux pas les aimer : je suis mort à ces plaisirs ». C’est là l’expérience de tout vrai chrétien. Ayant reçu le Christ, il est pour ce monde comme quelqu’un qui est totalement mort. Cependant, tout en étant conscient de cette mort au monde, il peut, en même temps, s’exclamer avec l’apôtre : « je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi ». (Galates 2:20)

La vie du chrétien est une énigme incomparable. Ceux du monde ne peuvent le comprendre, et même le croyant lui-même ne peut pas le comprendre. Mort, et cependant vivant ! Crucifié avec Christ, et cependant élevé avec Christ en nouveauté de vie ! Être en union avec le Sauveur souffrant, saignant, et être mort au monde et au péché, est un grand bonheur pour l’âme. Ô que nous en retirions encore plus de bonheur !

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/