Jésus a-t-il prétendu être Dieu ? 3 de 5

16/07/2017 00:30

Jésus a-t-il prétendu être Dieu ?

3 de 5

Le Fils de l’homme

Certains disent que Jésus ne voulait pas dire qu’il était Dieu lorsqu’il utilisa le nom JE SUIS. Ils prétendent que le fait que Jésus s’appelait lui-même le ” Fils de l’homme ” prouve qu’il ne se réclamait pas d’être divin. Donc, quel est le contexte du titre ” Fils de l’homme “, et qu’est-ce qu’il signifie ? ”

Packer écrit que le nom “Fil de l’homme” faisait référence au rôle de Jésus en tant que sauveur et roi, accomplissant la prophétie messianique d’Ésaïe 53.10 Ésaïe 53 est le passage prophétique le plus détaillé sur le Messie à venir, et le décrit clairement comme le sauveur qui souffre. Ésaïe qualifie aussi le Messie de ” Dieu puissant “, ” Père éternel “, ” Prince de la paix ” (Ésaïe 9, 6).

En outre, de nombreux experts disent que Jésus faisait allusion à lui-même en tant qu’accomplissement de la prophétie de Daniel sur le ” Fils de l’homme “. Daniel avait prophétisé que le ” Fils de l’homme ” recevrait l’autorité sur l’humanité et recevrait l’adoration :

” Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu’un de semblable à un fils de l’homme ; il s’avança vers l’ancien des jours, et on le fit approcher de lui. On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. ” (Daniel 7, 13 et 14)

Alors, qui est ce ” fils de l’homme “, et pourquoi est-il adoré quand Dieu seul doit être adoré ? Jésus dit à ses disciples que lorsqu’il reviendrait sur terre : ” Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. ” (Luc 21, 27). Jésus dit-il ici qu’il est l’accomplissement de la prophétie de Daniel ?


 

Le Fils de Dieu

Jésus s’est aussi réclamé d’être le ” Fils de Dieu “. Ce titre ne signifie pas que Jésus est le Fils biologique de Dieu. Cela ne signifie pas non plus que le terme ” Fils ” exprime une infériorité du Fils par rapport au Père, pas plus qu’un fils humain ne serait inférieur en essence à son père. Un fils partage l’ADN de son père et, bien qu’il soit individuellement différent, ils sont tous les deux des hommes. Les experts disent que le terme ” Fils de Dieu “, dans les langues d’origine, signifie l’image, ou ” dans la même classe “.  Jésus veut dire par là qu’il possède l’essence divine, ou en termes du 21 siècle, ” l’ADN de Dieu “. Le Professeur Peter Kreeft explique :

” Que voulait dire Jésus quand il s’appelait lui-même le ‘Fils de Dieu’ ? Le fils d’un homme est un homme. (A la fois ‘fils’ et ‘homme’, dans la langue traditionnelle, signifient indifféremment mâles et femelles.) Le fils d’un singe est un singe. Le fils d’un chien est un chien. Le fils d’un requin est un requin. Et le Fils de Dieu est Dieu. ‘Fils de Dieu’ est un titre divin. “

Dans Jean 17, Jésus parle de la gloire qu’il partageait avec le Père avant que le monde commence. Mais en se qualifiant lui-même de ‘Fils de Dieu’, Jésus se réclame-t-il de l’égalité avec Dieu ? Packer répond :

” Donc, quand la Bible proclame Jésus comme le Fils de Dieu, la déclaration est une affirmation de sa déité personnelle distincte. “

Ainsi, les noms que Jésus a utilisés pour lui-même indiquent le fait qu’il se réclamait de l’égalité avec Dieu. Mais est-ce que Jésus parlait et agissait avec l’autorité de Dieu ?


 

Il pardonne le péché

Dans la religion juive, le pardon du péché était le privilège de Dieu seul. Le pardon est toujours personnel ; quelqu’un d’autre ne peut pas pardonner à la place de la personne offensée, notamment si la personne offensée est Dieu. Mais en plusieurs occasions, Jésus agit comme s’il était Dieu en pardonnant des pécheurs. Les chefs religieux furieux finalement explosèrent contre Jésus lorsqu’il pardonna les péchés d’un paralytique sous leurs yeux.

” Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? ” (Marc 2, 7)

Lewis imagine les réactions stupéfaites de tous ceux qui entendirent Jésus :

” Alors vient le vrai choc, ” écrit Lewis : ” Parmi ces Juifs, apparaît soudain un homme qui se met à parler comme s’il était Dieu. Il prétend pardonner les péchés. Il dit qu’Il a toujours existé. Il dit qu’Il va venir juger le monde à la fin des temps.  Soyons clairs. Parmi les panthéistes, comme les Indiens, n’importe qui pourrait dire qu’il est une partie de Dieu, ou qu’il ne fait qu’un avec Dieu… Mais cet homme, parce qu’il était juif, ne faisait en aucun cas référence à ce type de dieu. Dieu, dans sa langue, signifiait l’Être en dehors du monde ; celui qui l’a créé et qui est infiniment différent de quoi que ce soit d’autre. Quand vous saisissez cela, vous voyez que ce que cet homme disait était, en termes simples, la chose la plus choquante qui ait jamais été itérée par des lèvres humaines. ” 

 

SOUVENEZ-VOUS TOUJOURS DE HÉBREUX 1 : 6

  Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent !

 

.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/