Jésus a-t-il prétendu être Dieu ? 5 de 5

31/07/2017 00:34

Jésus a-t-il prétendu être Dieu ?

5 de 5

L’alpha et l’oméga

Alors que l’apôtre Jean était en exile sur l’île de Patmos, Jésus lui révéla dans une vision les événements qui auraient lieu à la fin des temps. Dans la vision, Jean décrit la scène incroyable suivante :

” Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé….’Je suis l’alpha et l’oméga—[le début et la fin]’, dit le Seigneur Dieu, ‘Celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.’ “

Alors qui est cette personne qui s’appelle ” l’alpha et l’oméga “, ” le Seigneur Dieu “, ” le Tout-Puissant ” ?  Il nous est dit qu’il fut ” percé “. Cela établit clairement que l’alpha et l’oméga est Jésus. Il est celui qui fut percé sur la croix.

Jean, qui était plus proche de Jésus que tous les autres disciples, voit l’image d’une personne qui lui parle.  Il écrit :

” Et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme….Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu….Et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. ” (Apo. 1, versets 13, 14 et 16b).

Il est impossible de vraiment saisir les émotions de Jean alors qu’il voit cette personne, brillante comme soleil dans sa force, avec des yeux comme des flammes de feu. Il tombe immédiatement à ses pieds comme mort. Si c’était Jésus, pourquoi Jean ne l’a-t-il pas reconnu ? Peut-être pensa-t-il qu’il s’agissait d’un ange ? Écoutons les paroles de Jean :

” Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. ” (Apo. 1, 17)

Celui qui parle à Jean se présente lui-même comme ” le premier et le dernier “, une référence claire à son caractère éternel. Et puisque seul Dieu est éternel, il doit s’agir de Dieu. Mais dans la même phrase, il dit à Jean qu’il est celui qui était mort et qui est vivant. Nous savons donc qu’il ne pourrait pas s’agir de Dieu le Père puisque le Père n’a jamais souffert la mort en tant qu’homme.

” Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus….Et celui qui était assis sur le trône dit… ‘Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin.’ ” (Apo. 20, 11 et Apo. 21, 6)

C’est le Seigneur Jésus Christ qui règne depuis le grand trône blanc. Jésus avait déjà dit à ses disciples qu’il serait le juge final de l’humanité. Il avait promis que ceux qui placeraient leur confiance en lui seraient sauvés du jugement du péché, mais ceux qui le rejetteraient seraient jugés.

Conclusion

Alors, est-ce que Jésus a prétendu être Dieu, ou est-ce qu’il a été simplement mal compris ? Examinons à nouveau les revendications de Jésus et demandons-nous : Jésus aurait-il fait des revendications aussi radicales s’il n’était pas Dieu ?

Jésus utilisa le nom de Dieu pour lui-même

Jésus s’appela lui-même ” Fils de l’homme “

Jésus s’appela lui-même ” Fils de Dieu “

Jésus prétendit qu’il pouvait pardonner les péchés

Jésus prétendit qu’il faisait un avec Dieu

Jésus revendiqua toute autorité

Jésus accepta l’adoration

Jésus s’appela lui-même ” l’alpha et l’oméga “

Certains pourraient dire : ” Comment peut-on croire les revendications de Jésus ? Quelles preuves a-t-il fournies ? ” Trois jours après sa crucifixion, ses disciples ont prétendu qu’ils l’avaient vu vivant. Si leur histoire était fausse, il serait mort alors que les Romains lui firent subir la torture la plus horrible connue de l’homme. Mais leur conviction et leur sincérité vainquirent Rome et changèrent notre monde.

Lewis explique la raison de leur conviction :

” Ce qui est au-delà de tout espace et temps, ce qui est non créé, éternel, est venu dans la nature, est descendu dans Son propre univers, et est ressuscité. “[16]

Cet intellectuel brillant avait d’abord pensé que Jésus était un mythe, tel les dieux fabriqués par les hommes de la Grèce et de la Rome antiques. Mais comme il commença à examiner la preuve sur Jésus, il réalisa que les témoignages du Nouveau Testament sur Jésus Christ sont basés sur des faits solides et historiques. Cet ancien sceptique conclut son étude de la preuve concernant Jésus Christ avec ces réflexions :

” Il vous faut choisir. Soit cet homme était, et est toujours, le Fils de Dieu, soit il s’agit d’un fou ou pire. Mais évitons de tomber dans ce non-sens condescendant de l’appeler grand enseignant humain. Il ne nous a pas laissé cette possibilité. ”

Lewis découvrit qu’une relation personnelle avec Jésus donnait du sens à sa vie, une motivation et une joie qui dépassait tous ses rêves. Il ne regretta jamais son choix et il devint un porte-parole important pour Jésus Christ. Et vous ? Avez-vous fait votre choix ?


 


 

JEAN 10 : 30 
Jésus dit : 
Moi et le Père nous sommes Un.


 

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ” (Matthieu 28, 19),

plaçant à la fois le Saint Esprit et lui-même au même niveau que le Père.

 

SOUVENEZ-VOUS TOUJOURS DE HÉBREUX 1 : 6

  Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent !

 

.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/