JÉSUS-CHRIST EST JUGE DE TOUS

03/02/2018 13:05

JÉSUS-CHRIST EST JUGE DE TOUS

 

MATTHIEU 25 : 32 32  Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ;

brebis. Les croyants (#Mt 10:16 ; #Ps 79:13 ; #Ez 34). Il leur est accordé une place à « sa droite », la place d’honneur.

boucs. Les non-croyants, confinés dans un lieu de déshonneur et de rejet. 

 

ACTES 10 : 42  Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester que c’est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts.

 
2 TIMOTHÉE 4 :1 ¶  Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume,

Je t’en conjure. Ou, mieux, « je t’ordonne ». Le grec exprime une directive contraignante (cf. #2Ti 2:14 ; #1Ti 1:18 ; #1Ti 5:21).

 

devant Dieu et devant Jésus-Christ. La construction grecque autorise aussi à traduire par « dans la présence de Dieu, même du Christ Jésus », ce qui constitue la meilleure façon de rendre cette expression, puisque Christ est sur le point d’être introduit dans son rôle de juge (cf. #Jn 5:22). Tous ceux dont le ministère a trait à la Parole de Dieu agissent sous le regard omniscient de Christ.

 

qui doit juger. La formulation grecque suggère l’imminence de cet événement: Christ nous jugera bientôt. Paul souligne la responsabilité spécifique et individuelle de tous les croyants, particulièrement de ceux dont le ministère touche à la Parole de Dieu. Ils devront rendre compte devant Christ, le juge suprême. Le service exercé pour Christ s’opère sous son regard vigilant et avec la conscience qu’en tant que juge il pèsera un jour les œuvres de chaque croyant. Il ne s’agit pas d’un jugement qui vise à condamner, mais à évaluer en vue de la distribution de récompenses. En ce qui concerne le salut, les croyants ont déjà été jugés, et ils ont été déclarés justes. Ils ne sont plus sous la condamnation du péché (#Ro 8:1-4).

 

les vivants et les morts. Christ rendra son jugement suprême sur tous les hommes en trois actes distincts:

1° le jugement ( le tribunal de Christ ) des croyants après l’enlèvement de l’Eglise (#1Co 3:12-15 ; #2Co 5:10);

2° le jugement des brebis et des boucs, à l’occasion duquel les croyants seront séparés des incroyants (#Mt 25:31-33, pour l’entrée dans le millénium);

3° le jugement devant le grand trône blanc, réservé aux incroyants à la fin du Millénium. (#Ap 20:11-15).

 

L’apôtre renvoie ici au jugement au sens large, et donc à tous ces éléments.

 

le tribunal de Christ. Cette expression est une métaphore qui représente le lieu où le Seigneur siégera lorsqu’il jugera les vies des croyants, avant de leur accorder des récompenses éternelles. Elle est la traduction du mot grec bêma, qui désignait l’estrade sur laquelle les athlètes victorieux se tenaient pour recevoir leur couronne (p. ex. durant les jeux isthmiques). Ce mot est aussi employé dans le N.T. pour parler du lieu où s’effectuaient les jugements publics, comme celui de Jésus devant Pilate (#Mt 27:19 ; #Jn 19:13). Cependant, ce passage fait clairement allusion à la récompense des athlètes. Comme la ville de Corinthe possédait une estrade à double fonction  à la fois lieu de la remise des prix et du tribunal (#Ac 18:12-16) - les Corinthiens saisissaient sans peine l’analogie. 

de son avènement et de son royaume. Le mot grec pour « avènement » signifie littéralement « apparition, action de se montrer », et les Grecs de l’Antiquité l’employaient pour décrire l’apparition supposée d’un dieu païen à des hommes. Paul fait ici allusion à la seconde venue de Christ, au cours de laquelle il jugera les « vivants et les morts » (voir ci-dessus) et établira son royaume millénaire et éternel.

 

JEAN 5 : 22  Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,

 

ROMAINS 2 : 16  C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.

mon Evangile. Non pas son message personnel, mais le message de Jésus-Christ divinement révélé , qui est une bonne nouvelle à la lumière des mauvaises nouvelles du jugement.

 

secrètes. Se rapporte principalement aux motivations qui sous-tendent les actions des hommes (#1Ch 28:9 ; #Ps 139:1-3 ; #Jér 17:10 ; #Mt 6:4, #Mt 6:6, #Mt 6:18 ; cf. #Lu 8:17 ; #Hé 4:12). 

 

ROMAINS 14 : 10  Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.

ton frère. Quelqu’un qui croit en Christ.

 

tribunal de Dieu. Chaque croyant rendra compte pour lui-même, de ses oeuvres, et le Seigneur jugera les décisions prises, y compris celles relatives au domaine de la conscience. Ce verdict est le seul qui compte

 

ACTES 17 : 31  parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts … 

l’homme qu’il a désigné. Jésus-Christ (#Jn 5:22-27). 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/