Jésus-Christ ? Jésus ? Christ ? Comment passe-t-on de Jésus à Christ ?

21/05/2020 00:22

Jésus-Christ ? Jésus ? Christ ? Comment passe-t-on de Jésus à Christ ?

En fait, il convient de distinguer nettement entre deux figures. D’une part, le Christ (« l’Oint »), considéré par ses disciples comme fils de Dieu. Il est le Messie, qui vient accomplir les promesses anciennes, délivre l’humanité, ouvre une nouvelle période de l’histoire. D’autre part, Jésus (Joshua, en hébreu, « celui qui sauve »), un homme qui fut « juif de sa naissance à sa mort ».

Lorsque Jésus de Nazareth a commencé à annoncer la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, à guérir les malades, à remettre en cause l’hypocrisie religieuse de son temps, certains ont vu en lui le Messie attendu. En grec, le mot hébreu messie se dit christos, qui a donné notre mot Christ en français.
Le problème est apparu lorsque Jésus a osé s’attaquer à l’ordre religieux de son temps qui fonctionnait selon un système bien rodé, et très lucratif pour certains, de pèlerinages et d’offrandes apportées au temple de Jérusalem. Il a commencé à susciter de l’hostilité chez les dirigeants et les notables et certains ont voulu le faire disparaître. Jésus a assumé cette voie de la souffrance et du martyre, car donner sa vie était pour lui plus important que de régner avec puissance. Trois jours après sa mort, son tombeau était vide. Pour ceux qui l’avaient suivi, pas de doute : Dieu l’avait ramené à la vie, prouvant ainsi qu’il l’avait choisi comme Messie. Au sein de son peuple, une petite partie ont reconnu Jésus comme Messie, d’où l’expression « Jésus le Christ » alors que le reste du peuple juif l’a considéré comme un usurpateur de ce titre.

Il faut noter que jamais Jésus ne s’est appelé lui-même « Christ ». Il semble, au contraire, qu’il se méfiait de ce titre et de la puissance politique et militaire que le peuple lui associait souvent. En Marc 8.30, Jésus ordonne à ses disciples de ne pas divulguer qu’ils le considèrent comme le messie. Jésus se désignait lui-même sous le titre très humble de « fils de l’homme ». Ce sont ses disciples ou les personnes qu’il a guéries qui ont vu en lui le messie. Par la suite, dans la tradition chrétienne on a pris l’habitude d’écrire Jésus-Christ en sous-entendant l’article « le » devant Christ.

lire.la-bible.net/118/fiche/actualites/fiche/61

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/