Jésus est-il Dieu ? 5 De 10

03/09/2017 08:52

Jésus est-il Dieu ?

5 De 10

Jésus a-t-il prétendu être le Dieu d’Abraham et de Moïse ?

Jésus faisait sans cesse référence à lui-même de manières qui rendaient son audience perplexe. Ainsi que Piper le fait remarquer, Jésus fit cette déclaration audacieuse :  Oui, je vous le dis, avant qu’Abraham existe, ‘Je suis’. [11] Il dit à Marthe et aux autres près d’elle :  Celui qui relève de la mort, c’est moi. La vie, c’est moi. Celui qui croit en moi aura la vie, même s’il meurt. [12] De la même manière, Jésus déclarait : La lumière du monde, c’est moi. [13] Personne ne va au Père sans passer par moi [14] ou,  Le chemin, la vérité, la vie, c’est moi. [15] Ces revendications et plusieurs autres sont précédées des mots sacrés réservés à Dieu :  Je suis  (ego eimi).[16] Que voulait dire Jésus par ces affirmations, et quelle est la signification du terme Je suis ?

Encore une fois, nous devons examiner le contexte. Dans l’écriture hébraïque, quand Moïse, devant le buisson ardent, demande à Dieu quel est Son nom, Dieu lui répond : Je suis. Dans cet instant, Il révèle à Moïse qu’Il est le seul et unique Dieu qui est et a toujours existé, en dehors de la dimension du temps. Incroyablement, Jésus utilise ces mêmes paroles saintes pour décrire sa propre personne. La question qui se pose est alors :  pourquoi ?

Depuis l’époque de Moïse, aucun Juif pratiquant n’aurait parlé de lui-même ou de quiconque d’autre sous le nom de  Je suis. Par conséquent, la prétention de Jésus au nom  Je suis  rendit les chefs juifs furieux. Une fois, par exemple, quelques chefs expliquaient à Jésus pourquoi ils tentaient de le tuer:  Parce que toi, un simple homme, prétend être l’égal de Dieu. [17]

L’appropriation du nom de Dieu par Jésus rendit les chefs religieux furieux. Le fait est que ces érudits de l’Ancien Testament savaient exactement ce qu’il disait ; il se réclamait d’être Dieu, le Créateur de l’univers. Seule cette prétention lui aurait valu l’accusation de blasphème. L’interprétation du texte comme quoi Jésus se réclamait d’être Dieu est donc claire, confirmée non seulement par ses paroles, mais aussi par la réaction des chefs religieux à ses paroles.

C. S. Lewis avait d’abord considéré Jésus comme un mythe. Mais ce génie littéraire, expert en mythologie, conclut que Jésus devait nécessairement avoir été une personne réelle. En outre, à mesure que Lewis examina les preuves concernant Jésus, il acquit la conviction que, non seulement Jésus était bien réel, mais qu’il était incomparable à tout homme ayant jamais vécu. Lewis écrivit:

Alors vient le vrai choc,  écrit Lewis : Parmi ces Juifs, apparaît soudain un homme qui se met à parler comme s’il était Dieu. Il prétend pardonner les péchés. Il dit qu’Il a toujours existé. Il dit qu’Il va venir juger le monde à la fin des temps. [18]

Pour Lewis, les revendications de Jésus étaient simplement trop radicales et trop profondes pour être la fabrication d’un enseignant ou d’un chef religieux ordinaire.

 

PRÉCÉDENT # 4 www.chercherjesus-christ.com/news/jesus-est-il-dieu-4-de-10/

POUR LA SUITE # 6 www.chercherjesus-christ.com/news/jesus-est-il-dieu-6-de-10/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/