Jésus est-il Dieu ? 6 De 10

10/09/2017 08:57

Jésus est-il Dieu ?

6 De 10

Quel genre de Dieu?

Certains ont avancé l’argument que Jésus ne se réclamait que de faire partie de Dieu. Mais l’idée que nous faisons tous partie de Dieu, et que la semence de la divinité est en nous, n’est simplement pas une interprétation possible des paroles et des actes de Jésus. De telles idées sont révisionnistes, étrangères à son enseignement, étrangères à ses croyances déclarées, et étrangères à la compréhension de son enseignement par ses disciples.

Jésus enseigna qu’il était Dieu d’une manière compréhensible aux Juifs et conforme à la façon dont les écrits hébraïques décrivent Dieu, non pas de la manière dont le mouvement du Nouvel Age entend Dieu. Ni Jésus, ni son audience n’avaient grandi avec La Guerre des Étoiles, et donc, lorsqu’ils parlaient de Dieu, ils ne parlaient pas de forces cosmiques. Il est historiquement inexact de redéfinir le concept de Dieu exprimé par Jésus.

Lewis explique :

 Soyons clairs. Parmi les panthéistes, comme les Indiens, n’importe qui pourrait dire qu’il est une partie de Dieu, ou qu’il ne fait qu’un avec Dieu… Mais cet homme, parce qu’il était juif, ne faisait en aucun cas référence à ce type de dieu. Dieu, dans sa langue, signifiait l’Être en dehors du monde ; celui qui l’a créé et qui est infiniment différent de quoi que ce soit d’autre. Quand vous saisissez cela, vous voyez que ce que cet homme disait était, en termes simples, la chose la plus choquante qui ait jamais été itérée par des lèvres humaines. [19]

Certes, il y a ceux qui acceptent Jésus comme un grand enseignant et refusent pourtant de l’appeler Dieu. Nous avons vu que Thomas Jefferson, en tant que déiste, ne voyait aucun problème à accepter les enseignements de Jésus sur les principes moraux et éthiques tout en niant sa déité.[20] Mais, comme nous l’avons dit et comme nous l’examinerons plus loin, si Jésus n’était pas celui qu’il prétendait être, alors nous devons étudier certaines autres possibilités, aucune desquelles ne permettant qu’il soit considéré comme un grand enseignant moral. Lewis déclara : Je m’efforce ici d’éviter à quelqu’un de dire les choses vraiment sottes que les gens disent souvent à son sujet : ‘je suis prêt à accepter Jésus comme un grand enseignant moral, mais je n’accepte pas sa revendication de divinité.’ C’est précisément la seule chose que nous ne devons pas dire[21]

Dans sa quête de la vérité, Lewis savait qu’il n’y avait pas deux façons de considérer l’identité de Jésus. Ou bien Jésus était celui qu’il prétendait être—Dieu dans la chair—ou ses revendications étaient fausses. Et si elles étaient fausses, Jésus ne pouvait pas être un grand enseignant de principes moraux. Cela aurait fait de lui un menteur intentionnel ou un lunatique souffrant d’un complexe divin.

 

PRÉCÉDENT # 5 https://www.chercherjesus-christ.com/news/jesus-est-il-dieu-5-de-10/

POUR LA SUITE # 7 www.chercherjesus-christ.com/news/jesus-est-il-dieu-7-de-10/

 

.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/